2J’aime
All New Review Comics par Kid Beast
< retour à la liste de posts
Daredevil: End Of Days
ComicsLe 05 jan 2014
2

L’avis de Kid Beast10

Bonjour à toutes et à tous ! Aujourd'hui, pour ma toute première review sur mon blog 9èmeArt, je vais vous parler d'un comics que je considère comme un véritable chef d'oeuvre (en témoigne ma note): "Daredevil: End Of Days". Je vais faire court pour ne pas me perdre dans des argumentations sans queues ni têtes (enfin je l'espère) et je ne vais pas spoiler. C'est parti!

On retrouve au scénario de cette maxi-série Brian Michael Bendis, le roi de la décompression et accessoirement figure de proue de la Maison des Idées. C'est son ami David Mack qui s'occupe des dessins.

Tout d'abord, parlons de l'histoire. Bendis nous narre ici la mort de Daredevil, tué par Bullseye. Ce n'est pas un spoiler ne vous inquiétez pas, on en parle dans le résumé du bouquin! La trame principale de ce comic va être de comprendre la signification du dernier mot prononcé par l'homme sans peur avant d'être achevé par son ennemi de toujours. Ce mot, c'est "Mapone". 

Ben Urich est le personnage principal. Il est chargé d'écrire un article sur la mort de son meilleur ami et va donc enquêter sur la signification de mapone. Urich va rechercher des personnages de l'entourage de Daredevil, tel que Elektra, Echo et bien d'autre, pour élucider le mystère planant sur la mort de Matt Murdock. 

Bendis est impressionnant sur ce comic, de part sa narration impeccable, et sa décompression moins omniprésente que dans ses issues mensuelles (All New X-Men par exemple, qui, bien que j'aime beaucoup ce titre, est ENORMEMENT décompressé, à la limite du ridicule). Le découpage propose quelques trouvailles intéressantes, mais c'est d'autant plus la fin qui témoigne de la qualité du comic. Pour ma part, je n'avais pas pensé à une telle résolution et elle m'a donc vraiment surpris! Bendis a soigneusement disséminé des indices sur cette fin tout au long du livre, mais il réussit quand même à créer un effet de surprise sur le lecteur quand il termine son bouquin. 

Maintenant, parlons des dessins de David Mack. Que dire, à part peut être un mot: MAGNIFIQUE. Il nous livre des planches sublimes et touchantes, malgré beaucoup de violences et de sang. Ames sensibles s'abstenir!

 

Je pense que dorénavant vous avez compris mon sentiment sur cette oeuvre. C'est un chef d'oeuvre, un must-have, que n'importe quel fan de comics se doit d'avoir dans sa bibliothèque. Bendis et Mack nous livrent un travail parfait, témoignant de leur indéniable talent. 

 

Cette review touche à sa fin, j'espère que ça vous aura plu laissez des commentaires pour me donner votre avis sur Daredevil: End Of Days ou alors pour me donner des conseils pour mes prochaines reviews.

 

A la prochaine!

Kid Beast

Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?
All New Review Comics par Kid Beast

Mon blog sera entièrement consacré à des reviews comics sur mes lectures actuelles ou anciennes. Des classiques aux pires bouses de l'industrie, j'analyserai subtilement(ou pas) ces comics pour vous donner mon propre avis. J'espère que ça vous plaira !

 

Depuis le 05 Jan 2014
Autres publications abonnements Pas d'abonnements.