19J’aime
Sparkle Comics par Arnaud Lehue
< retour à la liste de posts
[Review] Avengers #6 (VF)
ComicsLe 08 dec 2013
5

L’avis de Arnaud Lehue

Numéro spécial Mike Deodato Jr. ce mois-ci ! Il signe les dessins de deux séries différentes et de trois numéros sur cinq ! Personellement, je ne suis pas hyper fan de son style, mais j'ai cru comprendre qu'il avait de nombreux appréciateurs, donc si vous aimez, regalez-vous !

L'autre nouvelle du numéro, c'est l'abscence de Secret Avengers pour permettre une double dose de New Avengers.

Au programme du numéro, donc, Avengers #11 et #12, New Avengers #6 et #7 et Young Avengers #6


Avengers #11 :

Contrairement à ce que la couverture pouvait laisser penser, l'épisode ne se déroule pas au Japon, mais en Chine...

Un petit épisode de détente qui permet de respirer un peu, laisser les intrigues compliquées de côté et de développer de manière plus que satisfaisante les persos présents dans l'épisode, à savoir : Black Widow, Captain Marvel, Spider-Woman, Shang-Chi, Cannonball et Sunspot, des persos qui n'étaient pas vraiment dans la lumière dans la série jusqu'à présent (comme tout le reste des persos à peu près, sauf Cap América et Iron Man).

Le passage avec les types de l'A.I.M. est très drôle et j'ai bien aimé le développement de Black Widow qui permet de rappeler un peu qui elle est et qu'elle n'est pas une avenger comme les autres.

Le mélange de style à l'écriture, de Spencer et Hickman est plutôt étonnant mais fonctionne assez bien, et on a hâte d'avoir la conclusion de toute cette intrigue autour de l'A.I.M. qui grossit depuis le début de Marvel Now.

Niveau dessins, il faut aimer le style de Deodato, mais c'est plutôt efficace. Plus en tout cas que dans l'épisode #10, et les couleurs de Frank Martin sont plutôt sympas dans leur partis pris.

Ma note : 7


Avengers #12 :

Un très bon épisode que nous avons là. Il s'intéresse aux répercussions de l'origin bomb en terre sauvage en développant les personnages, avec un petit rythme tranquille, tout en annonçant du gros pour la suite (c'est bien simple, Thor, qui a dû en voir des vertes et des pas mûres par le passé, pense que la nouvelle équipe de vengeurs, qui a quand même une grosse puissance de feu, ne sera pas à la hauteur de la menace, toujours aussi mystérieuse, qui se profile).

Superior Spidey est drôle et les deux scénaristes arrivent enfin à développer Hyperion qui commence une bromance intéressante avec Thor. Et j'aime bien l'arrivée du perso cliffhanger, car c'est un perso plutôt ancien et c'est toujours agréable de voir des mélanges de vieux persos avec de tous nouveaux (qui sont nombreux depuis le début du run).

Bref, un très bon numéro, espérons qu'il en sera de même pour le prochain. Notons aussi la superbe cover de Dustin Weaver.

Ma note : 8


New Avengers #6 :

L'histoire continue tranquillement son cours. La série reste agréable à lire, et Epting ne faiblit pas. Le point positif de cet épisode est la présence du Dr.Doom qui a toujours autant la classe. Dommage qu'on ne le voit pas plus.

Parallèlement à ça, la mythologie de la série continue toujours de grossir, les personnages sont toujours bien écrits et continuent d'évoluer face à cette menace peu commune. En plus de ça, Hickman continuent à bien doser son suspense pour nous tenir en haleine avec une fin de numéro très réussie à ce niveau là.

Aux dessins, Epting continue toujours de faire un superbe boulot, et j'adore tout particulièrement les trouffions de Fatalis qui ont un design vraiment très Kirby, ce qui est très sympathique.

Ma note : 8


New Avengers #7 :

L'intrigue qui prenait pas mal de place depuis le début du numéro prend un petit temps de pause pour souffler.

Le scénario se déroule un mois après le #6 et Hickman fait un bon boulot pour clarifier la chrono de Marvel Now et gérer ce qui se passe dans les autres séries, que ce soit Iron Man dans l'espace, Le Fauve qui mute ou Reed Richards qui part en voyage. L'explication sur ce dernier point est peut être un peu facile, mais on peut comprendre qu'Hickman ait besoin du perso et fasse ce qu'il peut pour rendre ça possible.

Le numéro est centrée sur la géopolitique (Wakanda, Atlantis, Attilan et autres Latverie...) et montre la montée de pas mal de tensions entre personnages et pays, notamment vis à vis des actions des illuminatis. Bref, de quoi nourrir le comics dans les prochains mois, alors qu'en même temps Infinity arrive...

Sinon Deodato se ramène aux dessins et, étonnamment, se débrouille pas trop mal (il faut savoir que je ne suis pas un grand fan du dessinateur). Son style colle bien à la tonalité sombre de la série et il ne fait pas trop n'importe quoi au niveau des décors (comparé à ces numéros d'Avengers). Après, il faut aimer son Namor un peu bishonen, mais à part ça, rien de choquant et il rend le cliff de fin bien classe.

New Avengers continue d'être la série de tête entre les deux séries vengeresse et c'est vraiment un plaisir de la lire chaque mois.

Ma note : 8


Young Avengers #6 :

Mais que se passe t-il dans Young Avengers ce mois-ci ? On a le droit pour la première fois depuis le début de la série a un bon numéro !

Quelle raison donner à ça ? Le remplacement du dessinateur habituel par Katie Brown ? Le remplacement de l'équipe de héros habituelle par deux autres jeunes héros que je ne connais pas du tout ? Le fait qu'on ait plus ce méchant minable de "Mother" ? C'est sûrement un peu de tout ça, mais ça fait du bien.

Le début du numéro est tout simplement excellent et met tout de suite dans l'ambiance, même si je connaissais absolument pas Prodigy, et la suite est tout aussi bien, même si je connaissais aussi peu Speed, le second des deux inconnus qui servent de protagonistes principaux à ce numéro. Les deux persos sont rapidement attachants (ou en tout cas intéressants), le numéro a pas mal de bonnes idées, Katie Brown respecte parfaitement la charte narrative de la série et son dessin est en outre moins froid que celui de McKelvie.

Bon après la narration de Gillen reste toujours un peu brouillon/pas clair par endroit, mais rien de grave. Et la nouvelle menace est pour l'instant hyper mystérieuse mais pas forcément inintéressante, à voir comment tout ça va se développer, en espérant que la qualité continue de s'installer dans la série.

Ma note : 7


Un numéro vraiment appréciable pour le mag' Avengers puisque ce mois-ci, toutes les séries sont au niveau ! C'est agréable de ne pas avoir à se payer "la série un peu merdique qui remplie la fin du mag'"... Car oui, je n'ai pas aimé du tout le premier arc de Young Avengers que j'ai trouvé chiant et brouillon au possible...

Sinon New Avengers risque de bientôt sauter un numéro du magazine car il ne lui reste qu'un numéro avant d'entrer dans Infinity, et vu que l'event ne commence qu'en Mars...

Hickman fait en tout cas du bon boulot sur ses deux séries, même si Avengers deviendra encore mieux à l'arrivée d'Infinity, là où New Avengers se contentera de garder son niveau d'exception (enfin, si on oublie le premier numéro assez moyen et le combat chiant face à Terrax).


J'ai aussi critiqués d'autres revues Panini
- X-Men #6
- X-Men #5
- X-Men #4
- Avengers #5
- Avengers #4
- Marvel Universe #1 (Thanos Rising)

Et une revue Urban
- GL Saga #17

Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?
Sparkle Comics par Arnaud Lehue

Un petit blog pour partager mes critiques de comics (VO et VF), de BD franco-belge et de mangas, ainsi que mes propres BD/illustrations persos. En espérant que ça vous plaîra.

Depuis le 17 Oct 2013
Autres publications abonnements Pas d'abonnements.