19J’aime
Sparkle Comics par Arnaud Lehue
< retour à la liste de posts
[Review] Avengers #7 (VF)
ComicsLe 06 jan 2014
5

L’avis de Arnaud Lehue7

Infinity arrive bientôt. Age of Ultron à peine fini en février, on enchaîne directe sur Infinity. Merci la publication en 6 mois au lieu de 3 des events (et la même politique sera utilisé pour Infinity en VF avec une publication en 6 mois au lieu de 4...) de Panini...

Bref, du coup, ce numéro d'Avengers est prélude à Infinity avec Avengers #13 et #14 (ce dernier marquant le début du prélude dans la série Avengers), New Avengers #8 (seul prélude à Infinity de la série, sorti en même temps, aux USA, qu'Avengers #17 qu'on découvrira en VF... seulement en Mars ! Merci la cohérence des publications chez Panini...), Secret Avengers #6 et Young Avengers #7.

Vous pourrez aussi retrouver un focus sur Marvel Boy (qui a visiblement un historique très compliqué) et l'habituel rédactionnel écrit n'importe comment et parlant de tout et de rien en fin de numéro par Christian Grasse et qui est particulièrement inintéressant ce mois-ci...


Avengers #13 :

Dernier épisode avant le prologue d'Infinity, et second épisode en Terre Sauvage, et c'est toujours aussi bon. Le duo Spencer-Hickman marche vraiment bien, surtout sur ce mini-arc qui fait fi de l'intrigue plus globale pour une autre plus abordable et qui permet de continuer à définir Hyperion et Thor.

J'ai vraiment bien aimé l'apparition de Terminus qui arrive avec son look bien old shool et sa pose à la Kirby, dans le style résolument moderne et réaliste de Mike Deodato. Sa terre sauvage qui ressemble à une forêt américaine quand Thor et Hyperion discutent est aussi vraiment cool, même si ça n'a pas vraiment de sens... Notons aussi la présence de bonnes scènes d'actions.

Bref encore une fois du tout bon, il n'y a plus qu'à espérer que le prélude d'Infinity sera du même niveau, mais vu que Nick Spencer a l'air de rester dans l'équipe, ça ne devrait pas poser de problèmes...

Ma note : 8


Avengers #14 :

Forcément, le retour à l'intrigue globale rend ce numéro plus compliqué à suivre que les précédents, même si on a vu pire (le #10 en était un bel exemple).

Le problème de cet épisode est surtout qu'on a beau nous dire que tout va mal, que le monde se meurt, on a du mal à se sentir impliqué. Sûrement aussi car face à un tel drame, seuls les vengeurs tentent de faire quelque chose, et qu'on ne semble pas parler des évènements d' Avengers dans les autres séries... Le calme de la majeur partie des persos face à la situation ne joue pas non plus en la faveur d'un sentiment d'implication.

Et l'épisode pose des éléments vis à vis d'Infinity mais le fait de manière trop complexe pour que ce soit aisément compréhensible. Dommage. Il y a néanmoins des pistes intéressantes qui sont soulevées et la caractérisation des personnages est plutôt efficace.

Sinon les géants à tête de cube ont vraiment un design cool et Caselli s'en sort plutôt bien.

Ma note : 7


New Avengers #8 : 

New Avengers s'offre un prélude à Infinity... Et quel prélude mes aïeux ! Là où l'arc d'Avengers qui se disait prélude peut paraître à côté de la plaque, cet épisode-ci est clairement et sans aucun doute possible un vrai prélude. Infinity a commencé, ça y est !

Bref on a là un excellent numéro qui multiplie les grands moments (surtout au niveau de Namor et T'Challa !) et c'est vraiment jouissif. Mike Deodato est en pleine forme et ça me fait bizarre de dire ça de son travail, mais le numéro est vraiment beau et l'auteur met vraiment bien en valeur les moments forts.

J'ai vraiment hâte de voir comment tout ça va évoluer prochainement avec l'arrivée d'Infinity, en espérant que ce soit à la hauteur ! Notamment au niveau de la caractérisation et de la motivation de Thanos...

Sinon signalons que Panini publie cet épisode n'importe comment en VF en le mettant dès Janvier alors qu'il fait suite au prélude à Infinity des Avengers (soit le #17 qui devrait arriver...en Mars chez nous !) et qu'il entre de plein pied dans l'event cosmique de Marvel (comme je l'ai dit en début de critique).

Bref, il manque des éléments pour bien comprendre quand se passe l'épisode pour les lecteurs VF et c'est assez dommage. Surtout qu'avec une absence de la série en Février, ça va peut-être être dur pour les lecteurs VF de bien tout se rappeler (et c'est pas les résumés Panini qui vont aider).

L'éditeur accompli quand même l'exploit de publier un numéro qui était paru une semaine ou deux avant le début de l'event, deux mois avant le début de ce dernier en VF...

Ma note : 8


Secret Avengers #6 :

Après un mois de pause, la série est enfin de retour dans le mag' Avengers de Panini, avec la bonne surprise d'avoir Butch Guice aux dessins. Le dessinateur livre une très belle performance sur ce numéro, et on en vient à se dire que c'est dommage que ce soit Luke Ross le dessinateur attitré de la série, tant pis on l'aura au moins deux numéros (il assure aussi des pages du #7).

A part ça, Spencer semble avoir repris du poil de la bête (à part si ce sont les bons dessins qui donnent cette impression ?) et on commencer à y voir plus clair dans cette bataille de pouvoirs au sein du S.H.I.E.L.D. (la série ferait mieux de porter ce nom d'ailleurs...). On a donc trois factions en présence, avec Daisy Johnson, la jeune fille de 19 ans à la tête du S.H.I.E.L.D., protégée de Nick Fury, Maria Hill, directrice adjointe du S.H.I.E.L.D. qui veut reprendre le contrôle de l'organisation et enfin l'A.I.M. qui fait ses trucs de vilains de son côté.

On est donc en plein récit d'espionnage, avec des interventions internationales, des jeux politique (très léger, on est chez Marvel), des trahisons et autres opérations non déclarées, de l'infiltration... C'est vraiment bien foutu, les personnages sont biens écrits, avec de bons dialogues, y a de l'action qui fonctionne bien, et comme je l'ai dit au début, c'est très beau, en plus d'être très bien colorisé par Matthew Wilson. Bref, c'est prometteur pour la série et on espère que la suite sera au même niveau.

Ma note : 8


Young Avengers #7 :

Bon, McKelvie est de retour aux dessins et l'équipe des Young Avengers aussi... Dommage, le numéro du mois dernier était chouette... Mais bon, je suis mauvaise langue, on a vu pire que ce numéro #7 les mois précédents et il s'en tire pas trop mal.

Bon bien entendu, Gillen continue de préféré se la jouer cool plutôt que de faire avancer l'histoire ou de raconter des trucs intéressants, en témoigne l'espèce de page réseau social en milieu d'épisode, juste abominable à lire avec en plus la première phrase non traduite ! (c'est sympa de lire en VF "Start spreading the news, on s'en va aujourd'hui... :(") Rajoutez à ça les dialogues de ces jeunes héros qui sont régulièrement traduits bizarrement (disons que ça ne sonne pas toujours bien, ou que les dialogues deviennent un peu abscons), ça n'aide pas toujours.

Bref, il ne se passe pas grand chose dans cet épisode, à part qu'on apprend que "maman" serait toujours pas battue (merde...) et que notre équipe croisé Prodigy (l'un des deux gus de l'épisode précédent) dans un resto, permettant de rebondir sur ce qui s'est passé le mois dernier.

En fait, c'est de la grosse transition pour lancer le nouvel arc, pas désagréable, on a eu pire, mais on aurait aussi pu avoir plus passionnant (et mieux traduit). McKelvie est fidèle à lui même aux dessins, et les bras musclés de sa Hawkeye m'énervent, à contrario sa Miss America est plutôt réussie. Pour conclure, à voir ce que donnera la suite de cet arc... 

Ma note : 6


Vous l'aurez compris, au niveau de la qualité des histoires, c'est vraiment un bon numéro du magazine Avengers. Certes cette dernière, après un très bon arc en terre sauvage, retombe un peu dans ces travers, mais ça reste plaisant. New Avengers continue d'être la grosse valeur sure du magazine, Secret Avengers semble être sur la voie de l'amélioration (éspérons que ça se confirme) et c'est un peu pareil pour Young Avengers qui pourrait partir sur un second arc moins barbant que le premier...

Le grand défaut du mag' est en fait Panini qui fait une sélection complètement absurde d'épisodes à mon goût, qui propose un contenu rédactionnel faible et dont les traductions sonnent parfois avec un manque de naturel dans la série Young Avengers... (et n'oublions pas la phrase non traduite...)


J'ai aussi critiqués d'autres revues Panini
- X-Men #7
- X-Men #6 
- X-Men #5
- X-Men #4
- Avengers #6
- Avengers #5
- Avengers #4
- Marvel Universe #1 (Thanos Rising)

Et une revue Urban
- GL Saga #17

Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?
Sparkle Comics par Arnaud Lehue

Un petit blog pour partager mes critiques de comics (VO et VF), de BD franco-belge et de mangas, ainsi que mes propres BD/illustrations persos. En espérant que ça vous plaîra.

Depuis le 17 Oct 2013
Autres publications abonnements Pas d'abonnements.