19J’aime
Sparkle Comics par Arnaud Lehue
< retour à la liste de posts
[Review] X-Men #7 (VF)
ComicsLe 05 jan 2014
9

L’avis de Arnaud Lehue7

Alors que je dois continuer ma rétrospective de mes lectures de l'année 2013 et terminer de critique tous les ties-in d'Infinity (mais j'ai un peu la flemme de lire les derniers ties-in pour le moment...), voilà la critique du numéro #7 du magazine X-Men de Panini.
Ce mois-ci ont à le droit à All-New X-Men #14, Uncanny X-Men #8 et #9 et Cable & the X-Force #11 et #12.
Ah et j'ai décidé qu'à partir de maintenant je mettrais une note moyenne du magazine, c'est à ça que correspond la grosse note en tête d'article.


All-New X-Men #14 :

Un numéro pas mal, mais terriblement confus. Une grosse scène d'action mettant en scène des pouvoirs psychiques et autres pouvoirs illusoires occupe une grosse partie du numéro et rien n'a été fait pour rendre la lecture de la bataille claire. Les dessins de Stuart Immonen ont beaux être sublimes et très bien mis en valeur par Marte Gracia aux couleurs, sa mise en scène est chaotique. Préférant trop souvent le dynamisme et les double pages à la lisibilité...Et il y a aussi l'acting des personnages qui ne correspond pas forcément à ce qu'ils disent, et c'est assez chiant. Bendis s'amuse toujours aux dialogues mais devrait plutôt chercher à expliciter ce qu'il se passe dans les cases avant de faire de l'humour, et je pense qu'on est pas aidé par la traduction de Jérémy Manesse. Il a beau avoir une bonne réputation dans le milieu, les dialogues sonnent étrangement plus d'une fois (et ce n'est pas la première fois). Mais peut être est-ce uniquement Bendis qui fait n'importe quoi...

Bon mise à part cette narration très brouillonne, c'est donc très joli (Immonen est vraiment excellent) et assez fun à lire avec de l'action et des petites blagues de Bendis qui sont souvent bien trouvées. Iceberg est d'ailleurs toujours aussi drôle et attachant comme personnage et c'est un vrai plaisir de voir ces crétineries mois après mois.

Bref on a vu mieux dans la série, plus lisible surtout, mais ce n'est pas franchement désagréable. On espère juste que la série retrouvera un jour le niveau qualitatif du premier arc.

Ma note : 7


Uncanny X-Men #8 :

Même si Bachalo est de retour, mais la série continue d'être inspiré. Bendis après avoir été un peu lent au démarrage à désormais plus de chose à dire pour son équipe de bras cassés menée par Cyclope que pour les x-mens revenus du passé.

Suite au détour dans les limbes qui a montré à quel point l'équipe était loin des canons héroïques classiques, l'un des nouveaux mutants veut retourner chez lui et arrêter d'être un X-Men. Pendant ce temps, un nouveau mutant américain (il faudrait expliquer un jour pourquoi il y a 5 fois plus de mutants qui apparaissent là bas plutôt que dans le reste du monde...) va être recruté par l'équipe et on aura aussi le droit à une petite discussion Magneto/Cyclope.

Rien de fulgurant à priori, mais ça se lit agréablement, c'est bien dialogué (ben oui, c'est Bendis), et les relations entre les différents personnages sont biens trouvées et exploitées.

Niveau dessins, Bachalo fait du bon boulot, fidèle à son style, avec des persos qui ont une bonne tronche et qui sont parfois un peu torchés dans le fond. Après il faut aimer ses couleurs un peu fofolles avec cet étrange violet clair pour les persos dans l'ombre dans les deux premières planches ou ce ciel orageux dégueu en première case... Mais dans l'ensemble ça passe, y a juste sa manie de foutre des halos merdiques qui est un peu chiante.

Ma note : 8


Uncanny X-Men #9 :

Second épisode du mois, tout aussi inspiré pour Bendis et Bachalo, voire peut être même plus. La rencontre entre les parents de Fabio et Dazzler en début de numéro est vraiment très bonne et tout le reste du numéro se lit avec grand plaisir.

Ok, Bendis a toujours du mal a écrire Maria Hill qui a vite tendance à être un peu chiante, mais pour le reste il s'amuse bien avec ses personnages, surtout ceux qui a ramené depuis peu, comme Dazzler, dont j'aime beaucoup la manière dont Bachalo la dessine (et qui lui a fait un costume très chouette) et qui est marrante en agent du S.H.I.E.L.D, ou le petit nouveau parmi les mutants qui semble prometteur. Il y a aussi les sœurs Stepford qui assez drôles et dont Bendis à l'air ravit de jouer avec.

Graphiquement, Bachalo s'en sort très bien, avec un bon niveau global et moins de bizarreries colorées.

Encore un bon numéro d'Uncanny X-Men qui est en train de devenir la série forte dans les deux séries mutantes de Bendis. Espérons que le niveau tienne sur la durée.

Ma note : 8


Cable & the X-Force #11 :

Après deux numéros chiants comme la mort le mois dernier (enfin, d'après moi, j'ai vu que certains avaient aimés...), un numéro one-shot qui redresse bien la barre au niveau qualitatif de la série.

On suit une petite mission de Domino et Boom Boom (ou Big Bang en VF, bref c'est pas mieux niveau nom) et c'est très orienté fun et humour pour un résultat plutôt sympa. Bon, le scénario m'apparaît pas forcément comme des plus cohérents, mais ça se lit franchement bien, y a pas mal de répliques drôles et les deux filles sont amusantes et attachantes.

En l'absence de Cable (capturé par les vengeurs), Domino s'affirme d'ailleurs comme le personnage central de la série et elle ne s'en sort pas trop mal. On suit aussi Hope de son côté, mais c'est un peu plus chiant (carrément inintéressant au fait).

Niveau dessins, Larocca a déjà fait pire. On a moins de visages ratés que d'habitude, ce qui est cool (est-ce dû à l'absence de persos masculins dans le numéro ?). Il y a juste son encrage qui laisse un peu dubitatif, surtout au niveau des décors, avec des traits un peu tremblotants et un peu moisis, et qui a mon avis manque sévèrement de jeu sur l'épaisseur du trait. J'aimerais bien voir ce que donne ses planches avec un vrai encreur.

Niveau couleur, Frank d'Armata nous livre les même couleurs un peu fadasses et moisies depuis le début de la série.

Ma note : 6


Cable & the X-Force #12 :

Cullen Bunn, le génial scénariste de Fearless Defenders (hum), débarque sur cet épisode pour faire les dialogues, Hopeless étant visiblement trop occupé pour s'en chargé... Et bien on n'y gagne pas au change.

Le numéro est bourré de dialogues inintéressants et c'est assez chiant à suivre. Heureusement que la romance entre Colossus et Domino est plutôt cool, sinon on se serait gravement emmerdé. Les scènes d'actions sont plus là pour faire plaisir au dessinateur qu'au lecteur car elle ne serve que de mise en situation pour les personnages qui discutent tranquillement tout en se battant sans effort face à des légions d'ennemis randoms immortels, que ce soit pour Domino/Colossus ou Hope et les mecs bizarres.

D'ailleurs toute l'intrigue autour d'Hope est assez chiante, en plus d'induire un conception des voyages dans le temps incohérente avec la construction de l'univers Marvel en terres parallèles (ou sinon j'ai mal compris)...

Ah et il faudra aussi m'expliquer pourquoi Colossus arrive de nouveau a utiliser normalement ses pouvoirs alors qu'ils sont censés être dysfonctionnels comme ceux de Cyclope, Frost et Magik... (il a dû passer son problème de pouvoirs à Magneto...).

Au final, ce numéro qui essaye de faire avancer l'intrigue principale et qui livre même des révélations sur certains points de la série est plus chiant qu'un one-shot de transition comme l'épisode d'avant, ce qui est en soi plutôt dommage. J'espère que d'ici la fin de la série, elle arrivera à se reprendre.

Ma note : 5


Le magazine n'est pas désagréable à lire, notamment grâce à Uncanny X-Men qui s'améliore ces derniers mois et All-New X-Men reste solide malgrès une perte de vitesse, mais Cable & the X-Force reste un boulet pour le magazine.
Ce serait bien par contre qu'il y ait un peu plus d'effort de la part du traducteur pour rendre plus naturels et facilement compréhensible les dialogues.

Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?
Sparkle Comics par Arnaud Lehue

Un petit blog pour partager mes critiques de comics (VO et VF), de BD franco-belge et de mangas, ainsi que mes propres BD/illustrations persos. En espérant que ça vous plaîra.

Depuis le 17 Oct 2013
Autres publications abonnements Pas d'abonnements.