2J’aime
Dram00n par Dram00n
< retour à la liste de posts
We Stand On Guard
ComicsLe 17 avr
1

L’avis de Dram00n8

Auteur : Brian K. Vaughan
Dessinateur : Steve Skroce
Editeur : Urban Comics (VF) / Image Comics (VO)
One-Shot


Synopsis :

Face à l'adversaire, la résistance canadienne s'organise. Mais que faire lorsque votre agresseur possède une avance technologique qui renvoie vos lignes de défense à l'âge de pierre ? Engager une lutte sans pitié pour la liberté et être prêt à tous les sacrifices, même les plus abjectes, pour voir votre cause triompher.

Que j'aime cet homme. Brian K. Vaughan fait sans conteste parti de mes auteurs de comics préféré. Aucun de ses titres ne m'a laissé indifférent (avec un gros coup de coeur pour Ex Machina et Saga). Évidémment, je suis vraiment loin d'être objectif avec ses récits. Et pour ne pas jouer au jeu des différences, on a encore le droit à une mini-série de qualité. Je m'attendais à un récit très simple, encore un univers futuriste, un groupe de personnages qui cherche à s'en sortir, ... Un sentiment de déjà vu et la surprise à quand même été présente pour une raison très simple : je me suis trompé sur toute la ligne.

Comme pour tous les récits de BKV, on trouve un panel de personnages très complémentaires et surtout très attachants. Je m'attendais à une vision très binaire avec d'un côté les gentils Canadiens face aux méchants américains et dès les premières pages, j'ai réalisé que j'avais sous-estimé le travail de BKV. On est à côté de ces soldats canadiens, dans le présent et on ne s'attarde pas sur le passé. On retrouve la volonté de l'auteur de ne pas donner d'éléments pour que le lecteur se fasse lui-même son avis et qu'il ne soit pas influencé. Le récit est tourné pour nous laisser avec beaucoup de questions en tête et il me fait une piqûre de rappel sur Les Seigneurs de Bagdad (écrit également par BKV) qui faisait référence à la guerre USA/Irak et qui nous poussait à la réflexion sans jamais donner de réponses, d'opinion. Je retrouve cette philosophie dans ce récit avec une forme de commentaire sur les conflits mondiaux actuels (Israel/Palestine, ...). C'est cette faculté à développer des thèmes sous-jacents que j'aime dans l'écriture de BKV. Tout au long du récit, on retrouve une puissance chez les personnages, une violence, une envie de les suivre et en même temps une remise en question sur leur but, est-il vain ? En vaut-il la peine ?
À chaque fois que je lis des comics de BKV, je m'attarde moins sur le style graphique. Certes on a des très beaux comics (Saga en tête avec le style Fiona Staples) mais aussi certains où les dessins n'apportent pas forcément une plus-value à son récit mais font très bien le travail de mettre en valeur le scénario (le plus bel exemple pour moi est le travail de Marcos Martin sur The Private Eye). On se retrouve avec un mix des deux pour We Stand On Guard. Des doubles pages sublimes, des détails minutieux sur les robots, une ambiance superbe...mais parfois on se retrouve avec des pages confuses. L'oeil va se perdre sur des éléments annexes et passer à côté d'éléments plus importants. Un autre léger défaut se trouve sur les couleurs qui pour moi manquent d'énergie et manquent de profondeur. Pour autant, on reste avec des dessins donnent envie de continuer le récit et de tourner la page encore et encore.

Vous l'avez compris, We Stand On Guard est très bon récit à mes yeux. Transportant, fascinant, intense, puissant... Ce récit est un grand OUI pour moi. Il ne restera sans doute pas dans les mémoires de tout le monde, mais mérite une lecture attentive des lecteurs fans du style de BKV. Un petit bémol sur le style graphique pas toujours bien pensé dans la construction et des scènes parfois trop violentes sans que cela ne soit nécessaire, mais la qualité est présente et c'est le principal.

Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?