1J’aime
Azertoff's Library par Azertoff
< retour à la liste de posts
Review : Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ?
Franco-belgeLe 20 oct 2013
0

L’avis de Azertoff8

"Catherine a 72 ans. Elle est veuve. Son fils de 43 ans, Michel, vit encore avec elle.

Il faut vous dire que Michel est handicapé suite à un accident de voiture.

Permettez-nous de vous raconter par petites touches, par petites tranches de vie, le quotidien de cette héroïne.

Permettez-nous de tenter de capturer ses sensations, ses émotions, de traduire en quelques pages une vie de sacrifice et d'amour. Une belle vie, en somme.

Et, croyez-le ou non, en sa compagnie et celle de son fils, nous allons vivre de bons moments. De moins bons aussi, bien sûr. Mais n'est-ce pas le lot des héros que de souffir ? ..."

Voilà ce qu'on peut lire en quatrième de couverture de cette BD de Zidrou (scénario) et de Roger (dessin et couleur) parut aux éditions Dargaud.

Chaque "tranche de vie" porte un titre qui correspond au thème des quelques planches qui la constituent.

On débute directement par une première petite histoire, la page titre et la page de remerciement n'arrive qu'à la fin de celle-ci. "Ce n'est que moi..." nous introduit le personnage de Catherine HUBEAU. On la voit partir à la plage seul. On comprend très rapidement que Catherine s'accorde deux petits jours de pause. On y trouve aussi une mère et son enfant, une autres femmes avec son chien et un petit couple de personnes âgées. Ces différents "groupes" de personnes représentent les facettes que sont, ou aurait pu être la vie de Catherine.

Dès cette première histoire, on retrouve les codes/intrigue qui seront présents dans les autres "tranches de vie" de la bd : la mère d'occupant de son garçon, les coups dur que nous impose notre vie, les sacrifices que l'on doit faire, etc.

Attention, c'est une bd triste qui nous montre le quotidien pas toujours gaie, mais plein d'amour et d'affection, d'une mère s'occupant de son enfant handicapé au jour le jour. Il y a des thématiques assez dur tout de même, surtout avec la madame BREITMAN mère d'un enfant handicapé.

Et il y a les chapitres comme 'Les jumelles perverses", qui font retomber la dureté de la bd par des touches très drôles, très humain.

Cette bd n'est pas forcement à mettre dans toutes les mains (surtout pour les plus jeunes) pour les thèmes abordés et le dessin réaliste. Il nous montre clairement un quotidien d'une mère s'occupant de son fils handicapé de 43 ans. Elle nous apprend l'humilité vis-à-vis des personnes dans ce cas.

http://www.dargaud.com/pendant-que-le-roi-de-prusse-faisait-la-guerre-qui-donc-lui-reprisait-ses-chaussettes/

Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?
Azertoff's Library par Azertoff

Présentation et coup de coeur de mes lectures BD (américaines, européennes et asiatiques)

Depuis le 17 Oct 2013
Autres publications abonnements Pas d'abonnements.