0J’aime
Darkpadbra par Darkpadbra
< retour à la liste de posts
Manga à découvrir #2
MangaLe 30 dec
0

L’avis de Darkpadbra8

Hello!

De retour déjà pour une deuxième chronique, mais ne vous attendez pas à un rythme aussi soutenu tout le temps.

Pour préciser les choses, même si le titre en dit assez, je ne parlerai bien entendu ici que de titres qui n'ont pas fait beaucoup de bruit, qu'ils soient récents ou anciens, édités en français. Retournons maintenant à notre mouton du jour : Banya.

D'abord, c'est un manhwa (un manga coréen) et si vous ne connaissez pas, ça aura au moins l'intérêt de vous en donner un aperçu.

Banya ressemblerait à un mélange foutraque entre The Postman et Waterworld, desquels on aurait enlevé Kevin Costner pour le remplacer par Jet Li. Continuez ce mélange avec un bon film d'action coréen et une poignée de fantasy (celle avec des gros monstres), une ambiance à la Hokuto no Ken, pressez bien le tout et vous approcherez de la vérité.

Banya, héros éponyme de ce manhwa, est un coursier, mais de ceux qui vous apporteraient une quiche au thon encore tiède préparée par votre maman alors que vous êtes en voyage dans la cordillère des Andes. Et encore, ça manquerait d'orcs. Il est associé à deux compères qu'il doit protéger et va se retrouver mêlé à une quête pour éviter la destruction du monde, découvrir son passé (oui, le héros amnésique, encore) et savater pas mal de monde sur son passage (en livrant du courrier, toujours).

Graphiquement, c'est un manhwa soigné, qui met l'accent sur les personnages et surtout sur les scènes de baston (franchement, lisez du manhwa, ne serait-ce que pour les scènes de baston) qui sont dynamiques et nerveuses à souhait. Encore une fois, les arrières plans sont parfois un peu vides, mais le rythme est suffisamment soutenu pour que l'on ne s'y attarde pas trop. Globalement, c'est plaisant à regarder en tout cas.

Au final, une bonne série à l'action très condensée, on manque un peu de détails scénaristiques, mais prenez ça comme vous regarderiez un film d'action. De toutes façons, en 5 volumes, avec une intrigue principale qui ne démarre qu'un peu avant la moitié, on ne peut pas s'attendre à beaucoup plus.

Pour ceux qui seraient convaincus de tenter l'expérience, voici les références : Banya, écrit et dessiné par Kim Young Ho, édité par Tokebi, série terminée en 5 volumes. Le détail d'importance, c'est que Tokebi n'existe plus, il vous faudra donc aller en bibliothèque ou courir les librairies d'occasion.

 

 

Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?
Darkpadbra par Darkpadbra
Depuis le 04 Oct 2016
Autres publications abonnements Pas d'abonnements.