2J’aime
Estellechan par Estellechan
< retour à la liste de posts
My Hero Academia : Two Heroes VS Spider-man: New generation
AnimationLe 24 jan 2019
0

My hero academia : Two Heroes Vs Spider-man: News Generation

 

Je voulais titrer « les films manga vs les films comics » mais il aurait été malhonnête de résumer ce thème à 2 films non représentatifs. Je vais me cantonner à une critique de film entre My Hero Academia : Two Heroes et Spider-man: News Generation sortie il y a maintenant 8 semaines. On verra comment l’un surpasse l’autre et quel meilleur site que 9emart pour traiter d’un sujet regroupant manga film et comics ? (la réponse est aucun)

My Hero Academia : Moins déçu que le livre

J’ai écrit un article à propos du dernier roman (My Hero Academia : les dossiers secrets de UA) sur le blog et 9emart, globalement j’étais déçu alors je partais sans trop d’attente pour Two Heroes. Mais est ce là une raison pour ne pas critiquer le film ? Mmmh.. Non. De plus étant fan de Kohei Horikoshi et son œuvre, j’ai quand même pris des risques pour aller au cinéma, alors il mérite au moins une critique objective de son film. (En effet, il a beaucoup neigé ces derniers jours à Lille et j’ai perdu 3 fois le contrôle de ma voiture avant de me retrouver au Kinepolis ^^)

La puissance sauve le film

My Hero academia : Two Heroes peut remercier le manga. Je veux dire que le film n’apporte pas grand-chose de plus en termes d’émotion que ce qui a déjà été fait en manga et anime, et ça fonctionne !

Je lâche toujours ma petite larmichette face à la scéne d’Izuku Midoriya, les yeux remplis de larme à l’âge de 5 ans pointant all Might sur l’écran et s’adressant à mère, elle-même larmoyante, lorsqu’ils comprennent qu’il n’aura jamais d’alter…

Donc ça c’est la base de Boku no Hero academia. Mais là où on se dit « putain ça envoie !», c’est lors de certains combats. Mais pas tous les combats. Les combats les plus riches en émotion et en animations sont presque exclusivement ceux avec Bakugo Katsuki, All Might et Midoriya Izuku. On retrouve toujours cette putain d’envie de tout niquer, propre au shonen. La puissance. LA PUISSANCE ! Mouahaha c’est ça qu’on veut lorsqu’on part voir un shonen au cinéma, celle d’un garçon déter comme Deku !

Mais franchement, c’est la chose kiffante dans le film. En tout cas pour la partie no spoil. Sinon le combat de fin n’est pas trop mal foutu même si c’est du déjà vu.

Car l’émotion, ne se vit pas seulement à travers une histoire larmoyante ou lorsque des super héros s’affrontent contre des vilains, c’est aussi grâce au suspense qu’on vit de l’émotion et là…  Pour tout vous dire, il y a même une personne qui a quitté la salle tellement elle se faisait chier.

Conversations fades, la faute au doublage français ?

Alors j’ai vu le film en VF. Je ne voulais pas mais c’était difficile de trouver de la VO dans ma région.

Peut être que le doublage a joué un mauvais rôle au film, car il est franchement pas ouf. Et ce n’est pas qu’une question d’habitude, c’est à cause de la technique.

Effectivement je suis habitué à la voix grave de All Might et à cause de ça je ne pouvais me laisser entrainer par la voix française de Yagi Toshinori… Mais en fait tout le monde est à critiqué. Surtout qu’après j’ai enchainé avec la VF de Spiderman et… mon dieu que c’était excellent ! Là y’avait du niveau ! Alors non il n’y a pas d’excuse pour la VF de My Hero Academia, c’était carrément faible. Izuku n’était pas synchro avec l’acteur dans le sens où je visualisais l’acteur et non Deku en train de parler.  Alors on me dira c’est un dessin animé issu d’un manga. Ok. D’accord ne soyons pas trop sévère parce que Kacchan n’est vraiment pas supportable en français. (Ca s’explique parce que ce n’est pas réaliste qu’un gamin de 15 ans soit aussi vénère ^^’ ! Alors faut bien faire un effort)

Les doublages de personnages secondaires sont au même niveau, que ce soit Ochaco Uraraka, Shoto Todoroki, Kyoka Jiro… Et bien pas grand-chose à en dire. Le plus réussi est peut être le pervers Mineta Minoru, surement parce qu’il a un trait de charactère plus fort que Momo Yaoyorozu. Notons quand la belle place humoristique de Tenya Iida qui fait bien marrer sur certaines phases.

Malheureusement pour My Hero Academia : Two Heroes, les conversations sont tellement fades que le doublage aurait du être aussi puissant qu’un Justice Smash pour pouvoir le supporter les échanges de dialogue sans quitter la salle.

C’est vrai qu’on retombe assez facilement dans les clichés d’anime japonais avec une femme cantonner au rôle de la cruche excitée par le shopping. Dès lors, je voulais laisse imaginer le niveau de niaiserie d’une conversation entre femmes de MHA en comparaison avec un Delaware Detroit Smash à 100% de puissance !

 Il a aussi la scène avec le nouveau personnage Melissa Shield qui joue le rôle de la geek et guide touristique. Et qui dit geek, dit forcement lunette et surtout une personne capable de déjouer un système informatique ultra performant garantissant la sécurité de 10 000 personnes en 30 secondes…

Aucune innovation technique

Je m’arrête sinon mon amour pour le mangaka Horikoshi Kohei va s’altérer… Je finirais avec un point concernant la technique de réalisation : aucune.

Non aucune innovation dans l’écriture mais également aucune innovation dans la réalisation. Le scénario est téléphoné, les plans ne sont pas différents d’un film dragon ball des années 90, le dessin est correct mais ne vaut même certain my hero academia anime…ce qui fait de ce film, un simple produit commercial.

Kohei n'est pas encore Alejandro Jodorowsky

Quand bien même Kohei cherche à étendre son oruvre avec de nouveau media, on sent que le jeune homme n'a ni l'empathie, ni l'expérience de la mise en scene et encore moins la culture psychologique d'un Alejandro Jodorowsky, mais c'est tout ce que je lui souhaite car à mon sens un artiste véritable c'est d'abord quelqu'un guidé par son intuition.

Bref.

Heureusement que j’ai enchainé avec un chef d’œuvre : Spiderman : new génération

Spider-man: New generation

Ouais, presque rien à redire. Ce film est une claque sur beaucoup de points ! J’ai l’impression qu’il est sous côté alors je vais me faire un plaisir à vous le vendre.

Les innovations du film Spider-man: New generation

On parlait d’innovation avant de conclure sur My Hero Academia : Two Herores, en disant qu’elles étaient globalement inexistantes. Là c’est tout l’inverse. J’entends déjà les fans de MHA me dirent que c’est une question de budget. C’est possible. Mais quand on veut on peut. Je ne demande qu’on fasse du mieux qu’on peut avec les moyens du bord et je n’ai vu aucune volonté pour MHATH (oui c’est moins long à écrire).

D’abord d’un point de vu visuel. En fait ça claque sa mère du début où on t’en met plein la vue pour que tu restes sur le cul jusqu’à la 15ème minute, jusqu’à la fin où les graphistes se sont fait ultra chier pour habiller les crédits !

Comment définir la charte graphique… Disons que c’est exactement ce qu’on nous a vendu pour Justice Squad mais que cette fois on l’a vraiment acheté !

Ce style comics/punk, avec des couleurs et une typo underground urbaine (ouais on dirait un langage de licorne droguée mais je suis sur que tu comprends) est envoutant. Les couleurs sont vives et cohérentes tout le long du film, bien choisis parfois même audacieuse et éclectique (notamment avec le sombre personnage du black spider-man des années 30 juste côté d’une version anime japonaise de spider-man). Un côté cartoonesque qui passe très bien malgré l’ambiance sombre propres aux authentiques comics comme spiderman. Ultra bien réussi, une tuerie de ce point de vu là.

Alors ça c’était pour la couleur mais l’innovation majeure, c’est le dessin utilisé. Je n’ai peut-être pas la culture suffisante pour dire si c’est réellement novateur mais je n’avais jamais vu de dessin 3D comme celui de Spider-man : new generation. On a parfois l’impression d’être dans un jeux vidéo à cheval entre le cartoon et la 3D. C’est très entrainant parce qu’il y a cette charte graphique très bien pensé qui s’articule bien avec la réalisation.

D’ailleurs celle-ci est excellente, très dynamique, mais très esthétique aussi, on retrouve quelques plan s’animant comme des carrés de bande dessinée avec bien évidemment des onomatopée qui popent au bon moment.

Moi j’en ai pris plein la gueule ! Surtout que je n’ai pas terminé avec les louanges, il ne s’agissait là que du visuel, c’est parti pour le reste.

Une synchronisation au poil de ***

On parlait de doublage foireux au début d’article, là je vous parle d’un doublage et d’une traduction remarquables. Concrètement, Spider-Man : new génération a été capable de placer le mot « wesh » sans être gênant. Pour moi c’est une prouesse. D’abord parce que c’est une traduction et deuxièmement parce qu’il est difficilement concevable de dire « wesh » et d’être cool à mes yeux. Certains rappeurs peuvent se l’approprier parce que c’est naturel et qu’ils ont une street crédibilité et bien là ce sont des afro américain qui se saisissent du mot et se l’approprient parfaitement bien !

Wesh est un exemple parce que tout le reste du film utilise de l’argot carrément dans l’air du temps, tout est actuel dans le doublage, il n’y a pas de moment gênant, l’écriture maîtrise tellement bien cet aspect qu’il arrive à jouer avec la redondance. En effet, tout le monde connaît Peter Parker et son Histoire, dans le film sont présent 5 spiderman ! Soit 5 fois la même histoire (à peu de chose près) à relater après des dizaines de films déjà produits. Et bien ça passe super bien, encore et encore… et encore !

Enfin, un truc vraiment stylé dans ce film c’est aussi la musique et les bruitages. Bon vous avez compris maintenant, je suis emballé c’était parfait, mon enthousiasme commence à vous saouler, je m’arrête là.

Ma seule critique

La seule critique que j’ai à faire est purement politique mais je n’ai pas envie de la développer ici pour ne pas engager 9emeart qui conserve gracieusement mes articles. Si jamais cet aspect du film vous intéresse, dîtes le moi en commentaire et je vous redirigerais vers une page plus personnelle.

 

Merci de m’avoir lu et j’attends de lire vos commentaires si vous avez vu les films.

Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?
Estellechan par Estellechan

Principalement intéressée par les mangas je partage ce compte avec mon conjoint, à deux, on critique mieux

Depuis le 15 Jan 2019
Autres publications abonnements Pas d'abonnements.