19J’aime
Sparkle Comics par Arnaud Lehue
< retour à la liste de posts
Du bienfait des Encyclopédies Super-héroïques
ComicsLe 12 avr 2014
7

Vous avez peut être déjà croisés ses ouvrages, peut-être les avez vous déjà lus, dans leur intégralité ou en picorant ça et là, peut-être ne connaissez vous même pas leur existence et peut-être auraient-ils pu vous être utiles.
 

Ces ouvrages c'est les "Spider-Man l'encyclopédie" et autres ouvrages sur les héros les plus connus chez Semic, "l'encyclopédie Marvel" tome 1 à 4 chez Panini, les "Chroniques Marvel" et DC chez je ne sais plus qui (Semic je crois) et bien d'autres bouquins plus ou moins imposants que j'oublie sûrement (comme la grosse "encyclopédie Marvel" chez Semic, les ouvrages chez Taschen sur l'âge d'Or de DC, le "Musée Marvel" et autres trucs du genre).
 

Une question à se poser, c'est  "à qui est-ce destiné ? Quel est le public visé par ces ouvrages ?". On pourrait être tenter de penser, par le côté encyclopédique, la volonté d'exhaustivité plus ou moins prononcée de ces produits, que ça s'adresse aux lecteurs aguerris, de longue date. Mais je pense que ces ouvrages s'adressent en fait aux néophytes, à ceux qui veulent s'immerger dans ces univers de capes, de masques et de collants et qui n'y connaissent rien ou très peu.


En effet, si vous avez déjà lu un bon paquet d'aventures sur tel ou tel personnage, pourquoi auriez vous besoin d'un bouquin qui vous rappelle que des choses que vous savez déjà ou presque ? Au contraire, un ouvrage comme les encyclopédies Semic sur les différents super-héros ou groupes de super-slips permettent de brosser un portrait rapide de l'histoire des héros, de connaître les événements importants de l'histoire du personnage, de mémoriser vite fait des noms, des visages et des bouts d'intrigues pour aborder sereinement les aventures du personnage.

On parle souvent de comics "new reader friendly" et de portes d'entrées potentielles pour commencer votre découverte des comics. Et il faut choyer ces opportunités. Mais dites vous bien, et croyez-en mon expérience, qu'avec un petit bagage encyclopédique vous pouvez aborder bien plus aisément bien des histoires, notamment passées, des personnages.


Bien entendu, il n'est nullement indispensable de lire ce genre d'ouvrage, mais je pense qu'il ne faut pas avoir peur de les lire non plus. Ce n'est que du plus à mon avis (bon, ok, et de l'argent en moins). Personnellement, j'ai commencé les comics par les encyclopédies et je ne regrette pas. On était début 2000, les films de super-héros Marvel arrivaient en masse, les dessins animés DC passaient à la télé (Batman, Superman, Ligue de Justice et Teen Titans), les comics en kiosque avaient des dessins immondes, bien trop réalistes à mon goût de l'époque, et des couleurs informatiques atroces. Mais il y avait ses ouvrages encyclopédiques Semic qui traînaient en librairie et qui ont attirer l'oeil du jeune collégien (voire écolier, je ne sais plus) que j'étais alors. Le premier que j'ai ouvert était celui de la JLA, j'y découvrait que Batman et Superman dataient des années 30, qu'ils faisaient partis d'une équipe commune et que des hurluberlus improbables tels qu' Aquaman (et qu'il existait depuis les années 40 !), Martian Manhunter ou Plastic Man existaient ! Depuis je suis le seul type au monde à être fan de Plastic Man sans avoir lu un seul comics où il apparaît (bon ok, un, Justice League : la tour de Babel).

J'ai découvert ensuite les aventures de Spider-Man, Hulk, des X-Men, des Vengeurs et de Batman par d'autres ouvrages du même genre. Si les ouvrages concernant DC se limitaient, malheureusement, à la continuité récente post Crisis, les ouvrages sur les héros Marvel avaient l'avantage de brosser un portrait des héros décennies par décennies, rappelant les grands personnages et les grandes sagas de chaque décade. Et du coup, si on fait des allusions à certains éléments passés, à un personnage secondaire tout pourri, d une histoire ancienne que je n'ai pas forcément encore lu, je peux quand même esquisser un sourire espiègle car je sais qui est le personnage (au moins de vue). Le mieux pour connaître les personnages de vues et être content à n'importe quel clin d'oeil à la con reste la lecture d'ouvrage type dictionnaire comme les encyclopédies Marvel tome 1 à 4 ou le gros "l'encyclopédie Marvel" de Semic qui existe peut être aussi en version DC. Dans ces ouvrages, moins didactiques tout de même, vous avez une centaine de personnages classés par ordre alphabétique, soit de tout l'univers Marvel ou DC chez Semic, soit par thème (un opus généraliste, puis sur Spidey, les FF et enfin les X-Men) ches Panini. A chaque fois il y a le nom du perso (Vo et VF souvent), une image de lui pour connaître sa tronche, et un texte plus ou moins long (selon son importance) sur le personnage. Chez Semic, ça se contente souvent d'un résumé des origines du perso, mais chez Panini, c'était une biographie brève du personnage en question. L'avantage des encyclopédies Panini est aussi le format plus agréable à lire. Tout ça pour dire que si vous êtes tarés comme moi dans mon enfance et que vous lisez ce genre d'encyclopédies comme un livre (bon faut le vouloir, je le reconnais), vous deviendrez un fana des clins d'oeils et des personnages secondaires qui passent au détour d'un numéro.

 

A l'époque, je ne lisais que ça et les intégrales des 4F. Pourquoi eux ? Parce que je voulais commencer une série depuis le TOUT début  (et ouaip), du coup X-Men et Daredevil qui ne commençaient pas par les épisodes des années 60 c'était pour moi hors de question, et je n'étais pas fan de l'encrage de Ditko sur l'épisode de l'homme sable dans la première intégrale Spidey (ah l'idiot !) ce qui avait dû me convaincre de ne pas continuer. Et Hulk n'avait qu'une intégrale sans suite et les autres héros n'étaient pas encore à la mode et n'avait donc pas encore leurs ouvrages dédiés. Toujours est-il que lire ses vieilles histoires m'a d'une part familiariser avec les vieilles couleurs et l'ancienne façon de raconter, mais ça m'a aussi permis de découvrir les dessins géniaux de Kirby et une tonne de personnage bigarrés et j'ai un plaisir immense désormais dès que je vois une référence aux vieux épisodes de Spider-Man et de FF. Je ne sais pas pourquoi je parle de ça dans un article sur les encyclopédies, mais voilà, c'est dit, les intégrales c'est chouette aussi, ça peut faire un bon complément, et ça permet de vivre REELLEMENT les aventures.

Voilà où je voulais en venir. Ne faites pas comme moi à l'époque l'erreur de ne lire quasiment exclusivement que les encyclopédies. C'est bien gentil mais c'est encore mieux quand on lit les aventures à côté puisque ça permet en quelque sorte "d'appliquer" la leçon apprise, et on retient bien plus les infos par ce biais là. Et puis bon, vous pouvez choisir de commencer une série par son début, ce qui est toujours intéressant et possible désormais pour une poignée de séries Marvel (notamment les X-Men, dont vous pouvez lire la totalité de leurs aventures des années 60 au début des 90's!), mais ce n'est en rien obligatoire. Picorez plutôt, prenez un point d'entrée récent en librairie/kiosque (plutôt aisé avec Marvel Now et les New 52/Renaissance) pour être dans ce qui se fait actuellement, et allez piocher les histoires plus anciennes, selon les conseils que vous avez pu voir ça et là sur le net, ou au hasard (attention aux bouses!) ou dans des collections plutôt sûres et abordables financièrement comme Marvel Gold ou Marvel Select chez Panini. L'avantage de connaître la tronche et le nom des persos (et éventuellement un peu leur bio) c'est que ça permet de se lancer plus facilement dans bon nombre de récits.

Bon les encyclopédies trouvables sur le marché français ne couvrent pas forcément TOUT en détails, ne sont pas vraiment à jour sur ce qui sort actuellement, c'est un fait. Mais ça peut tout de même aider (surtout si vous partez en exploration dans les anciens récits). Et vous pouvez très bien vous procurez les différents index et encyclopédies anglophones, ou plus simplement allez sur les très bons Marvel Database et DC Database qui sont des wiki sur ces univers où TOUS les personnages sont référencés avec des bios pour quasiment chacun d'entre eux (les gus qui n'apparaissent que dans 1 numéro n'en ont pas forcément, oui), vous avez le droit à des fiches pour tous les numéros de toutes les séries, aux galeries de couvertures de chaque série (toujours sympa), des listings de leurs apparitions, si ils sont morts ou pas (gaffe aux spoilers avec ça!). Bref, c'est un outil vraiment pratique, surtout pour savoir si un personnage auquel on fait référence dans un comics récent est censé être connu du lecteur ou pas.

 

Voilà, je crois que j'ai dit tout ce que j'avais à dire sur le sujet. Je n'achète plus d'encyclopédies aujourd'hui car j'ai décidé que je voulais vivre les aventures avec les héros et pas juste les connaître de loin, mais je les consulte parfois pour le plaisir, pour voir ces listes de personnages bigarrés, voir vite fait quelle est l'histoire de Thanos (à l'époque où je ne le connaissais pas encore vraiment), qu'est-ce que sont vraiment les Célestes... Et puis, ça permet de sourire quand on fait des références à Ka-Zar ou à Mattie Franklin alors que je n'ai lu aucun comics où ils apparaissaient, et ça c'est chouette.

Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?
Sparkle Comics par Arnaud Lehue

Un petit blog pour partager mes critiques de comics (VO et VF), de BD franco-belge et de mangas, ainsi que mes propres BD/illustrations persos. En espérant que ça vous plaîra.

Depuis le 17 Oct 2013
Autres publications abonnements Pas d'abonnements.