22J’aime
Groupe sanguin : Café par Alfro
< retour à la liste de posts
Leave Gal Gadot alone !
ComicsLe 05 dec 2013
30

Si nous nous doutions que l'annonce de Gal Gadot en Wonder Woman dans Batman VS Superman ne pouvait être que sismique, nous ne pensions pas en revanche que ce serait pour les raisons qui ont poussé bon nombre de gens à déverser tout leur fiel. En forme de disclaimer, j'ai bien conscience que tout le monde n'est pas à mettre dans le même panier, et que ce sont souvent ceux qui se plaignent qui commentent. Mais le nombre de commentaires déplacés était bien trop important pour être considéré comme anodin.

Il est naturel de donner son avis sur une actrice qui devra incarner un personnage qui tient à cœur à beaucoup d'entre nous, et ce, depuis de longues années. Elle a encore tout à prouver et devra cravacher sévère pour convaincre de sa légitimité en tant qu'actrice. C'est d'ailleurs parce que l'on a trop peu vu ce dont elle était capable qu'il est un peu tôt pour juger de ses compétences. La seule posture que nous pouvons adopter est celle de l'attente, pas la situation la plus agréable mais qui laisse encore la possibilité d'être agréablement surpris.

Ce qui est par contre beaucoup plus affligeant, ce sont les réactions à la limite de l'insulte gratuite (elle n'a pas égorgé vos chats pourtant ?) qui ont suivi en assez grand nombre. Des commentaires où la mysogynie la plus primaire concurrence ce qui pourrait s'apparenter à un manque flagrant de recul. Nous envisageons toujours le cas de figure du commentaire qui réclame des "BOOBS". Sans fioritures hein, ici on réclame du bonnet D comme si on allait commander un burger à McDo. Encore une fois, ce qui nous a pris de court, c'est le nombre totalement ahurissant de commentaires de ce genre.

D'autres y sont allé plus subtilement, même si la plupart du temps une remarque vacharde accompagne le commentaire. Ainsi, nombreux sont ceux à avoir réclamé une femme "forte" (j'essaie toujours de déterminer ce que cela signifie), arguant que Gal Gadot était bien trop fine. Primo, elle est actrice. Modeler son corps pour son rôle est son travail. Chris Pratt n'a pas suscité autant de remarques déplacées quand il a été annoncé en Starlord, et après quelques mois de musculation, il a perdu deux tailles de pantalon et pris trois tailles de biceps, tout va bien pour lui. Combien d'exemples peut-on citer dans ce cas de figure ? Christian Bale étant lui le champion toute catégorie dans ce rôle de yo-yo humain, gagnant et perdant du poids comme s'il enlevait une veste. Du côté féminin, rappelons-nous de l'impressionante performance de Charlize Theron dans Monster. Et puis, dans les comics même, Wonder Woman est passé de la guerrière à la carrure de Vin Diesel à celle d'une femme vraiment très fine (regardez deux secondes les dessins de Jim Lee, elle n'a pas vraiment la carrure d'une culturiste).

D'autre part, pour ceux qui ont pris la peine de lire l'article, elle a été coach au sein de l'armée israelienne. Cette dernière réputée pour enseigner à ses soldats le Krav Maga, soit l'une des discipline d'arts martiaux les plus efficaces qui soient, à défaut d'être esthétique. Question force, on en reparle ? Parce que personnellement, je préférais éviter d'aller lui piquer son sac à cette "faible" femme. Ou alors, ce n'est pas de cette force-là dont il était question ?

C'est là tout ce qui me répugne dans cette réaction. Attention, ici je parle en mon nom et pas en celui de la rédaction (encore que Sullivan et Alex partagent mon avis, pour ne parler que d'eux). Parce que franchement, pour des gens qui en ont marre d'être affublés de l'étiquette du geek boutonneux qui a un rapport aux femmes qui s'apparente au mieux à un Œdipe mal réglé, ils ont donné raison à tous ces préjugés. "Geek et fier de l'être, je veux que l'on me considère comme un être à part entière", mais qui traite une actrice comme un bon vieux bout de viande auquel il manque du gras pour qu'il soit à son goût. Le consommateur primaire, ce qu'il y a de pire aujourd'hui sur internet, qui estime être en droit d'avoir tout ce qu'il demande, qui à la moindre contrariété va partir dans les tours et insulter tout ce qui bouge. De toute façon, derrière un écran, on ne risque rien. Ça me donnerait presque envie de les voir face à Gal Gadot, hésitant entre l'érection impondérable et l'envie de se chier dessus si l'envie lui en prend de se faire justice elle-même.

En début de semaine, je proclamais dans mon premier édito sur Comicsblog.fr la fierté que l'on doit avoir d'appartenir à ce groupe qui aime les comics. Malheureusement, quelques jours plus tard, je pèse aussi à quel point "ce groupe" peut être mal perçu de l'extérieur, si l'on ne le juge que sur les réactions primaires qui accompagnent ce type d'annonces. Parce qu'il n'y a aucune fierté à appartenir à un ensemble de personnes qui n'a de considération pour une femme que ce qui se situe entre le cou et le diaphragme. Juste une considération avant de partir, Diana est une princesse grecque dont l'archétype (que l'on retrouve dans les sculptures et peintures antiques, ou dans de longues descriptions chez Homère) est une brune (bingo !), au nez bien droit (double bingo !), assez fine (triple bingo !) et avec une petite poitrine (la messe est dite). Allez, salut.

Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?
Groupe sanguin : Café par Alfro

Demain, si jamais...

Depuis le 16 Oct 2013
Autres publications abonnements Pas d'abonnements.