19J’aime
Sparkle Comics par Arnaud Lehue
< retour à la liste de posts
Rétrospective de mes lectures BD en 2013 – Janvier
Franco-belgeLe 29 dec 2013
2

C’est la fin de l’année, le temps de faire le bilan sur tout ce qu’on a lu au cours de celle-ci... Et pour ma part ça fait pas mal de choses ! Je lis énormément de BD chaque mois, et cet article sera l’occasion de revenir sur les lectures qui m’ont marqués, mois après mois (je vous ai dit qu’il y en avait beaucoup) que ce soit des vieilleries ou des nouveautés !

On commence tout de suite et logiquement par... Janvier !

 

From Hell

http://image.noelshack.com/fichiers/2013/52/1388271532-fromhell.jpg

Quand je vous disais qu’on allait faire du vieux et du neuf ! J’ai commencé l’année (et fini celle d’avant) par la lecture de cet immense pavé d’Alan Moore et d’Eddie Campbell.

Ce n’est assurément pas la lecture la plus aisée du barbu britannique, le scénar’ met du temps à se révéler, à nous dire où il veut en venir, il y est question de Jack l’Eventreur, de francs-maçons et d’autres trucs étranges, la narration est parfois étonnante... Et tout ça n’est pas aidé par le style particulier de Campbell, très crade, parfois assez laid et qui n’aide pas forcément à rentrer dans le bain.

C’est un grand comics, c’est une grande lecture, qui mérite son statut d’incontournable, mais il est hardu et il faut savoir dompter l’ouvrage. Si vous voulez découvrir l’auteur, il y a sûrement des lectures plus simples, comme Watchmen ou Killing Joke.

 

Spirou T.53 : Dans les griffes de la Vipère

http://image.noelshack.com/fichiers/2013/52/1388271534-spirou-et-fantasio-53.jpg

On change radicalement de genre avec ce 53e tome de Spirou sorti en début d’année. En temps que fan des aventures du groom, je l’attendais avec impatience, surtout qu’il marquait le retour de Seccotine dans la série, et je n’ai pas été déçu !

J’avais déjà bien aimé le tome 52 sur la Lune, malgré ses défauts, et celui là est un peu dans la même lignée... Le scénario est toujours très farfelu et Fantasio toujours et malheureusement en retrait mais le tome se lit avec plaisir et c’est vraiment jubilatoire. Les dessins s’améliorent, l’intrigue est accrocheuse, les décors inventifs, et on a le droit a des personnages truculents comme Gilles Coeur-Vaillant, digne successeur du génial Poppy Bronco, ou la petite Ninon qui pourrait devenir une alliée sympathique du groom si les auteurs avaient la bonne idée de la réutilisée... On a aussi le droit au retour de la Turbotraction, annoncé en couverture et qui est toujours plaisant, et a un cliff de fin bien sympathique et accrocheur, comme dans les deux derniers tomes.

Bref, les repreneurs s’affirment petit à petit et on espère qu’ils continueront sur cette lancée et que les éditeurs, les lecteurs et les ventes leur laisseront le temps de poser leur marque sur la série et qu’ils ne se feront pas virer comme des malpropres d’ici deux ans...

 

Marvel Now

http://image.noelshack.com/fichiers/2013/52/1388271533-all-new-x-men.jpg

En soi, le fameux relaunch de Marvel, cette remise aux numéros un de quasiment tous leurs titres, a commencée à l’automne 2012, mais je ne m’y suis vraiment intéressé qu’en ce début d’année, et autant vous le dire tout de suite, ça a été une excellente surprise. Pour le coup, Marvel a réussi son objectif, je me suis ramené avec mon attirail de nouveau lecteur et j’ai été conquis.

Bon je n’étais pas un complet débutant vis à vis de Marvel, j’avais lu quelques intégrales Fantastic Four durant mes années collèges (et c’est cool de grandir avec les FF de Jack et Lee, je vous le conseille), et j’avais lues pas mal d’encyclopédies Marvel (oui, à la même époque, voire même avant, je lisais ces annuaires de personnages plutôt que de lire les vrais histoires des héros en question...) mais je ne m’étais jamais vraiment essayé à l’actualité Marvel. J’avais bien essayé avec Spider-Island lors du dernier relaunch Panini, mais quoi qu’en disent certains, ça a été une véritable déception. Le spidey de Dan Slott est loin d’être celui de l’intégrale 62-63, il est bien plus mal écrit et chiant à suivre, limite lourdinge et c’est pas l’intrigue ou les dessins qui vont compenser...

http://image.noelshack.com/fichiers/2013/52/1388271531-2652850-detail.jpg

Bref, le fameux relaunch de 2012 de Panini n’avait pas réussi à me faire rentré dans le bain, mais celui de Marvel 2012-2013, oui. Pourquoi ? Parce qu’All-New X-Men c’est bien, c’est beau, et pour une fois, les couleurs n’étaient pas laides. Pour moi, les comics contemporains étaient synonymes de dessins réalistes dégueus et de couleurs affreuses (que ce soit Ultimate Spider-Man par Bagley ou Spidey par Deodato Jr. durant la période JMS, quand je feuilletais ça il y a quelques années, ça me donnait tous sauf envie de lire les bouquins...), et voir les couleurs de Marte Gracia combinés aux dessins de Stuart Immonen a été une très belle surprise. En plus le script de Bendis a beau être décompressé, les 5 premiers numéros restent brillants.

L’autre découverte de Marvel Now, ce sont les Avengers d’Hickman, avec les dessins fabuleux d’Opena, les couleurs sans nulles autres pareils de Dean White et ses potes sur les premiers épisodes, le script accrocheur et pleins de mystères d’Hickman et ce personnage ultra charismatique d’Ex Nihilo... La preview m’avait intrigué par cette atmosphère unique, et je n’ai pas été déçu.

http://image.noelshack.com/fichiers/2013/52/1388271532-avengers-1-preview1.jpg

Je pourrais aussi citer les FF de Fraction, pas ces 4F qui m’ont vite gonflés (alors que ces personnages sont les meilleurs), mais la Future Fondation avec Allred ! Le rythme y est tranquille, les hommages aux 60’s nombreux, et le dessin vraiment agréable, je peux vous dire que j’ai vraiment hâte de lire le recueil des 8 premiers épisodes que Panini va sortir en février prochain !

Bon j’ai essayé d’autres titres et certains d’entres eux m’ont plu, et à part Savage Wolverine, je n’ai pas rencontré de grosses déceptions, mais je crois que j’ai assez parlé du relaunch Marvel pour le moment et j’aurais certainement l’occasion d’en reparler dans cette rétrospective...

 

Vinland Saga

http://image.noelshack.com/fichiers/2013/52/1388271535-vinland-saga-volume-1.jpg

Après le roman graphique britannique, la série classique franco-belge et les super-héros, on va désormais s’intéresser à du Seinen ! Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de la très populaire série Vinland Saga, édité chez nous chez Kurokawa. J’ai découvert la série en fin d’année 2012 et j’ai lu la majorité des tomes cette année (les tomes 5 à 11, oui, je n’ai pas encore lu le dernier sorti...) et elle a su me séduire petit à petit.

Le début m’a un peu déconcerté et déçu, car je m’attendais à un truc bien seinen (dans le sens pour un public plus âgé, pas dans le sens "sexe et violence" bien dark qui ne m’attire absolument pas), réaliste et historique et au final on se retrouve avec un chapitre un dans le plus pur esprit shonen, avec de la grosse baston, des vikings aux capacités surhumaines (sans que ce soit Dragon Ball non plus) et un jusqu’au boutisme bien japonais dans l’esprit.

Et puis finalement on lit les différents tomes et les défauts s’estompe petit à petit. Déjà on s’habitue au côté shonen, ensuite on a de moins en moins de surhommes, le côté historique se ramène de plus en plus, les persos gagnent en épaisseur, le dessin s’améliore (merci le passage d’hebdomadaire à mensuel de la série en cours de route et le passage de catégorisation shonen à seinen !) et on se passionne vraiment pour Vinland Saga vers le tome 6.

Alors, oui, il aura fallu attendre longtemps, mais ça valait le coup. La fin de la première partie du manga (vers le tome 8) est vraiment magistrale, avec des personnages vraiment charismatique et biens écrits et la seconde partie commence plus tranquillement mais est vraiment passionnante à suivre, avec un dessin toujours plus beau.

Franchement, Vinland Saga est une série qui vaut le coup. Peut être que, comme moi, les débuts vous laisseront un peu dubitatif, mais je vous garanti que l’auteur corrige le tir par la suite et que si vous vous accrochez (et encore, c’est franchement pas si pénible que ça, la lecture des tomes est très fluide), vous serez grandement récompensé !

 

La grande épopée de Picsou

http://image.noelshack.com/fichiers/2013/52/1388271532-picsou.jpg

On termine cette rétrospective du mois de Janvier par ma dernière lecture du mois, la grande épopée de Picsou T.1, de Keno Don Rosa, consacré aux 12 épisodes originaux de la jeunesse de Picsou.

Certains d’entre vous pensent peut être que Picsou est une lecture pour les plus jeunes, un peu naze et s’étonnent du culte que leur vouent ceux qui ont lus Picsou Magazine dans leur jeunesse, mais sachez que ces derniers ont raisons. Donald et toute sa famille ont connus deux grands auteurs Carl Barks, qui a créé toute la mythologie du canard et d’ailleurs le personnage de Picsou et Don Rosa, grand fan du premier et qui a écrit des récits qui ne prennent pas le lecteur, aussi jeune soit-il, pour une truffe.

Moi-même je n’ai pas lu Picsou plus jeune, mais j’avais bien vu ce culte autour du canard et j’avais bien envie de m’y essayer. Je remercie l’ami qui m’a prêté un Trésor de Picsou pour m’initier au style de Don Rosa en fin d’année 2012, me permettant de me rendre compte de la grandeur de l’auteur. Après la lecture de cet ouvrage (à 5 € pièce pour une colorisation et un lettrage bien meilleur que celui de la version Glénat) je n’avais qu’une envie : lire la fameuse "jeunesse de Picsou" !

Chose faite en Janvier, et sans surprise, c’est excellent, immanquable, etc. Cette biographie officielle de Picsou est remplie à ras bord d'aventures, de gags, d'Histoire et on y croise de très bons moments d'émotions qui sont traités avec justesse par Don Rosa. Plusieurs épisodes de cette première intégrale sont des chefs d'oeuvres, les autres se contentent (et c'est déjà pas mal) d'être des aventures très sympathiques, et au final on s'aperçoit surtout de l'amour débordant qu'à l’auteur pour les canards de Barks.

 Au niveau de l'édition, malgré de nombreuses coquilles dans les bulles, ça reste un ouvrage soigné avec une belle présentation et de très bons et instructifs compléments de Don Rosa à chaque chapitre, qui sont un vrai régal à lire entre chaque aventure du canard pingre.
Bref, si ce n’est pas encore fait, mettez vous au canard, lisez du Picsou, lisez son histoire.

 

Voilà, on a fait le tour de mes lectures marquantes de Janvier. J’espère que ça donnera des envies de lectures à certains d’entres vous ! On se retrouve bientôt pour la rétrospective de Février, avec encore une fois un mélange de franco-belge, comics et mangas !

Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?
Sparkle Comics par Arnaud Lehue

Un petit blog pour partager mes critiques de comics (VO et VF), de BD franco-belge et de mangas, ainsi que mes propres BD/illustrations persos. En espérant que ça vous plaîra.

Depuis le 17 Oct 2013
Autres publications abonnements Pas d'abonnements.