23J’aime
Sugar, spice, Chemical X and everything nice. par Elsa
< retour à la liste de posts
Avril - Mes lectures préférées
GénéralLe 04 mai 2014
2

Bon bon bon, si certains mois sont un peu tristounets, le mois d'avril a lui été riche en jolies lectures. J'ai même dû écarter quelques titres histoire que cette sélection ne soit pas longue comme le bras. Et puis il y a quelques titres que je n'ai pas chroniqué sur 9èmeArt. Je profite de cet article pour vous les recommander chaudement.

- Les vieux fourneaux. Trois petits vieux et une jeune femme enceinte. Un road trip aussi surprenant que savoureux entre la France et l'Italie. Le talent de Lupano pour les personnages et les dialogues, le dessin de Cauuet qui apporte la petite touche de bonne humeur en plus. Cette bd est presque incontournable.

- Love, c'est bd muette animalière. Ce troisième tome nous emmène sur les pas d'un lion solitaire. C'est incroyablement beau, mais aussi très très bien écrit. Sans oublier la mise en scène hyper réussie.

- Moi, Bouzard. Des années qu'on me dit que Bouzard est hilarant, et que je ne m'y mets pas. J'ai enfin rattrapé cette grossière erreur, et j'ai effectivement beaucoup beaucoup ri.

- DoggyBags volume 5. Bon, vous avez déjà compris mon amour pour le Label 619 et ses titres explosifs et particulièrement qualitatifs. Ce nouveau numéro est aussi cool qu'à l'accoutumée.

- L'Encyclpédie curieuse et bizarre de Billy Brouillard. Les fantômes. Métamorphose arrive sans conteste ex aequo avec le 619 parmi les collections de bd qui ont toutes mon affection. C'est beau, onirique, poétique, souvent drôle, et ce nouveau volume de Billy Brouillard est encore un petit bijou. Alors attention, ça n'est ni la suite du triptyque, ni dans la lignée des coffrets de comptines. Guillaume Bianco imagine encore un nouveau format et va nous livrer différents volumes extraits de l'encyclopédie imaginée par Billy Brouillard. Le livre est plus court que les précédents opus, mais plein d'un mélange de bandes dessinées, de jeux, de pages de gazettes, et Billy nous initie avec poésie et subtilité aux fantômes les plus effrayants.

- Moby Dick. Les adaptations d'oeuvres littéraires en bd, ça n'est pas toujours ma tasse de thé. Mais celles de la collection Noctambule sont toujours canons graphiquement, et l'adaptation, libre plutôt que littérale, est à chaque fois pleine d'intelligence. Et ce Moby Dick est exactement tout ça, beau, puissant, et intelligent. 

- Saga, tome 3. Alex vous a dit tout le bien qu'il en pensait, et je me rajoute au choeur de louanges. L'écriture de Brian K.Vaughan est vraiment dingue. Son univers est fou, ses personnages hyper denses, et les aventures s'enchainent à toutes vitesses. À noter le super boulot d'Urban sur les traductions. Même en français, la plupart des tirades sont du genre surpuissantes.

- Barakamon 8. Bon. J'aime Barakamon à la folie. C'est mon petit rayon de soleil, ce manga plus que parfait qui me fait rire et pleurer (parfois les deux en même temps) et que je termine toujours avec un sourire jusqu'aux oreilles. Dans le tome 8, il est question de deuil, et pourtant c'est siiii joli encore.

- Gangsta 3. Je vous en avais parlé à l'occasion du tome 1, et chaque tome confirme encore un peu plus mes impressions. En fait, Gangsta est vraiment un manga étonnant parce qu'il est très sombre, très violent, mais sa narration hyper particulière, hachurée je dirais (Ça ne veut rien dire du tout oui je sais, mais c'est le premier adjectif qui me vient. En tout cas je n'avais jamais vu un découpage comme ça, c'est hyper frais.), et la lumière qui émane de chaque personnage, donnent un résultat hyper serein. C'est troublant de voir des gens se faire découper en morceaux, de s'entendre raconter d'horribles traumatismes d'enfance, d'être devant des héros tueurs à gages ou prostitués, et de trouver ça joli, quand même. Et puis ce dessin, pfioulala.

Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?