17J’aime
Blog together or die alone par Manu
< retour à la liste de posts
Just another TOP 2013
GénéralLe 31 dec 2013
4

Comme tout le monde, j'ai décidé de faire le bilan de cette année via un petit TOP sur ce qui a marqué 2013. Mais attention, ce n'est pas un TOP de gamin, c'est le TOP Highlander : on ne se défile pas, il ne doit en rester qu'un à chaque fois.

 

Pacific Rim

Film de l'année : Pacific Rim de Guillermo Del Toro

"Quoi ? Le gars il met même pas Gravity il met un truc avec des robots et des monstres. Pfff."

Oui, si j'ai adoré Gravity je n'ai pas pris la claque et le plaisir que j'ai eu devant Pacific Rim. Guillermo Del Toro a passé l'orgasme multiple au niveau cinématographique avec un film que tous les garçons (et pas forcément que les garçons) rêvaient de voir quand ils avaient 10 ans. Il en a eu les moyens et il l'a fait. Être un "geek", ce n'est pas refuser de grandir, c'est accepter de garder une part de son âme d'enfant. Del Toro l'a compris, et on pourra lui trouver tous les défauts du monde, il n'empêche que Pacific Rim est une grosse claque que je me lasserai jamais de revoir. Merci Guillermo.

 

Breaking Bad

Série de l'année : Breaking Bad de Vince Gilligan

J'ai cherché, j'ai cherché, mais je n'ai pas pu me résoudre à citer une autre série que Breaking Bad en série de l'année. 2013 a vu la fin de la série avec sa deuxième moitié de saison 5. Une saison magistrale et bouleversante pour une série qui l'est depuis le début. On a pu lui reprocher quelques lenteurs et pourtant, c'est au revisionnage qu'on voit le génie réel de la série, sa subtilité et sa construction logique et implacable. Walter White, Jesse Pinkman ou encore Saul Goodman on marqué pour longtemps le monde de la TV, au même titre que The Wire et ses personnages en leur temps.

 

Ozymandias

Épisode de l'année : Ozymandias de Rian Johnson (Breaking Bad s05e14)

Et oui, encore Breaking Bad. Mais s'il y a bien un épisode qui m'a retourné dans tous les sens cette année, c'est Ozymandias. En beaucoup de points le 14ème épisode de cette saison 5 marque la fin de la série, et pose les bases pour le sprint final. Sans trop en dire, c'est probablement l'épisode le plus marquant de cette saison bénéficiant d'une interprétation et d'une réalisation sans faille.

 

Avengers

Comic book de l'année : Avengers de Jonathan Hickman

Ceux qui me lisent ou m'écoutent sur Comicsblog savent que je n'ai pas toujours été le plus fervent défenseur de Jonathan Hickman, et pourtant son Avengers, et ses séries Avengers dans l'ensemble, sont pour moi ce qui s'est fait de mieux en 2013. Pourquoi ? Il a réussi le rare exploit de mêler grandes histoires et grands personnages, sans léser ni l'un ni l'autre. Un exploit secondé par un autre tout aussi important, celui de donner et de garder une direction tout le long, sans avoir besoin de trop en dire, et sans faire de concessions (sauf, on peut l'imaginer, pour la fin d'Infinity).

 

Batman & Robin #18

Comic book issue de l'année : Batman & Robin #18 de Peter J. Tomasi et Patrick Gleason

Je peux compter sur deux doigts les comic books qui m'ont fait verser une larme, et celui-ci en est un. Et pourtant on peut dire qu'il part sur une base et une construction faciles, mais le tout est parfaitement exécuté. Un numéro silencieux où les mots seraient de trop par dessus des images suffisamment puissantes et symboliques. Un numéro muet à l'exception de sa lettre finale, qui brisera le cœur des plus endurcis fans de Batman et de Damian Wayne.

 

Eminem - Marshall Mathers LP 2

Événement musical de l'année : The Marshall Mathers LP 2 d'Eminem

Il y a bien longtemps que je considère Eminem comme LE Rap God, et il s'en est lui-même rendu compte. On pouvait craindre un essoufflement et il nous montre que lui et son flot son toujours là. Malgré quelques concessions au grand public (Rhianna, si tu m'entends), quasiment tout ses titres son des chefs-d’œuvre que je me lasse pas d'écouter presque chaque jours depuis deux mois.

 

Son Goku

Découverte de l'année : Dragon Ball d'Akira Toriyama

Oui c'est loin d'être une nouveauté, sauf pour moi. Jamais avant je n'avais lu ou vu de Dragon Ball, et je peux dire aujourd'hui que je le regrette. J'y ai trouvé une histoire bien plus fun et touchante qu'attendue, et surtout celui que je considère aujourd'hui comme l'un des meilleurs personnages de fiction : Son Goku (ou Sangoku je ne veux pas choquer les anciens). Un personnage incarnant la bonté, la joie de vivre, l'insouciance... tout ce qu'il y a de plus positif. Un personnage qui cherche à récupérer sa Dragon Ball non pour son pouvoir mais parce que c'est un souvenir de son grand-père, qui se bat pour protéger les faibles ou juste pour le plaisir de se confronter aux autres et de devenir meilleur, pas par méchanceté. La partie "Dragon Ball Z" perd un peu de cet esprit mais reste très bonne. Je vous dirai en 2014 ce que je pense de la fin ;)

 

Sur ce bon réveillon et bonne nouvelle année 2014 ! A bientôt.

Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?
Blog together or die alone par Manu

Séries, comics, films et pop-culture en général.

Depuis le 16 Oct 2013
Autres publications abonnements Pas d'abonnements.