21J’aime
Sugar, spice, Chemical X and everything nice. par Elsa
< retour à la liste de posts
Le Jardin Arc-en-ciel, par Ogawa Ito
GénéralLe 12 sept
0

Les histoires d'Ogawa Ito entrent dans nos vies pour ne jamais totalement en sortir.

Il y a eu Le restaurant de l'amour retrouvé. Un roman à la structure plutôt classique. Un petit bijou de délicatesse où une jeune femme se reconstruit en ouvrant un restaurant un peu particulier.

Puis Le Ruban, comme un recueil de nouvelles mais avec un fil conducteur lui conférant toute sa puissance et sa poésie.

Il faudra désormais compter avec Le Jardin Arc-en-ciel. À chaque fois Ogawa Ito se réinvente et fait évoluer sa manière de raconter ses histoires pour mieux laisser son talent nous envahir. Ce roman est polyphonique. Chaque chapitre est raconté par un des personnages. 

C'est d'abord l'histoire de deux femmes qui se rencontrent d'une drôle de manière et s'aiment presque instantanément. Ensuite le fils de l'une d'elles les rejoint dans cette aventure. Ils deviennent une famille à trois et fuguent loin de leur quotidien pour construire leur nouvelle vie. Puis un bébé arrive et les voilà quatre. Le Jardin Arc-en-ciel est une histoire d'amour. L'amour intense et complexe qui lie les membres d'une famille les uns aux autres. C'est une réflexion intelligente et subtile sur ce qu'est vraiment une famille, quelque chose de fragile et de puissant, qui ne passe pas forcément par les liens du sang.

C'est un récit très engagé. L'homosexualité est taboue au Japon. Et Ogawa Ito pousse ici un cri du coeur d'une sincérité bouleversante. À travers ses personnages, leurs dialogues et les difficultés qu'ils affrontent, elle interroge ses lecteurs. Pourquoi deux personnes qui s'aiment n'ont pas le droit de le faire librement, simplement ? L'autrice tisse son histoire avec la douceur qu'on lui connait. Mais pendant la première moitié de l'histoire, le message qu'elle veut nous faire passer prime. Le discours prévaut sur sa poésie. Cela peut un peu dérouter les lecteurs habitués à ce qu'Ogawa Ito nous tienne par la main pour nous entrainer dans son monde. 

Le message est pourtant primordial. Et si il se concentre sur la situation au Japon, ses réflexions valent aussi pour l'Europe, et la France, où l'homosexualité est cause de nombreuses discriminations. Elle va plus loin en évoquant des problématiques sociales et familiales liées à l'homosexualité. Tout en étant certaines de faire les choix qui leur correspondent le mieux, les deux femmes s'interrogent : vont-elles faire souffrir leurs enfants ? Parviendront-elles à être acceptées ?

La relation entre les personnages se construit paisiblement. On les suit pendant de nombreuses années. Peu à peu, on se plonge à nouveau avec délice dans l'histoire, savourant les talents de conteuse d'Ogawa Ito. Sa justesse et sa sensibilité. Ses descriptions superbes, sa manière de sublimer les petits riens qui sont, en fin de compte, ce qui compte le plus. Le Jardin Arc-en-Ciel est à nouveau bouleversant. Jamais facile. Les émotions les plus contradictoires s'y mélangent, les personnages grandissent avec leurs douleurs et leurs forces. Il émane du récit une douceur et une lumière communicatives. Et cela fait un bien fou.

Ce nouveau roman est à la fois un cri du coeur et un joli cadeau d'Ogawa Ito. Une histoire de famille, ordinaire et exceptionnelle. Et une jolie ode à l'amour sous toutes ses formes.

Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?
Sugar, spice, Chemical X and everything nice. par Elsa
Depuis le 20 Oct 2013
Autres publications abonnements Pas d'abonnements.