37J’aime
De l'érudition phylactale. par Cryma
< retour à la liste de posts
Les bonnes affaires du mois de mai 2015 : Le Château des étoiles
GénéralLe 25 mai 2015
1

 


Un nouveau concept d'articles


 

Comme vous l'avez sans doute remarqué, je suis depuis quelques temps bien moins actif sur ce blog. Non pas que je me désintéresse du 9e art (ce serait même plutôt l'inverse crie mon banquier) mais j'ai réellement moins de temps qu'avant à y consacré. Exit donc, pour l'instant, les grands articles de fonds sur un thème bien précis, je me suis décidé à continuer, mais de manière plus légère.

 

Pour ce faire, j'ai pondu un concept, qui, bien que dénué d'une originalité folle, me tient grandement à cœur : Se procurer de la qualité pour un budget réduit. Une espèce d'article qui vous proposerait de découvrie les « affaires du mois » en matière de bande dessinée, c'est à dire les œuvres réellement incontournable et/ou les chouettes BD qui se présentent sous la forme d'une affaire à ne pas manquer.

 

Chaque mois (ou peut-être plus), je vous proposerai donc un article qui vous présente une BD (Franco-belge / Manga / Comics ) que vous n'avez pas le droit de raté tant son rapport qualité / prix est exceptionnel !

 

Et je vous propose d'inaugurer ces articles avec une première «Les bonnes affaires du mois » sur la fabuleuse bande dessinée de Mr Alex Alice.

 


L'Affaire du mois


 

 

Le Château des étoiles – 2e année – Gazette 1 : Les naufragés du ciel

par

Alex Alice

 


 

Présentation de l'affaire

 

Le Château des étoles est un projet très original commencé l'année passée par le très talentueux Alex Alice (doux euphémisme). Original car, non content de nous proposer une très intéressante histoire de rétro-science-fiction digne d'un Jules Verne, l'éditeur et l'auteur ont opté pour une « pré-publication » (une tendance davantage développée dans le comics et le manga) au format quotidien de presse (Donc un A3 comme le fait Le Monde par exemple).

 

 

Une fois les 3 pré-publications terminées (échelonnées sur 3 mois je pense), l'éditeur sort le « relié » (faute d'un meilleur terme) qui compose les 3 « journaux » mais au format franco-belge traditionnel (A4 augmenté).

 

 

L'avantage s'affiche alors très facilement ! Premièrement le format des pré-publications est plus grand (un A3 au lieu d'un A4, et, croyez-moi, le dessin d'Alice le mérite!). Ensuite, il revient mois cher (3€ par feuillet, soit 9€ pour le tout en A3 contre 13€50 pour le relié format A4).

 

 

Alors, certains diront que le papier de la pré-publication est moins beau que le papier du relié car un papier journal a tendance à boire les couleurs et empêcher la précision du trait. Ce n'est pas entièrement faux ! Mais, honnêtement, le papier journal convient très bien aux dessins aquarellés d'Alice et leur donne même une certaine immatérialité rappelant les belles gravures du début du siècle, ce qui colle parfaitement à l'ensemble. Enfin, chaque «gazette » de pré-publication contient, en plus du fascicule BD, des petits bonus comme de faux articles avec Marbres et Typographies rétro du meilleur goût (et, sauf erreur de ma part, vous ne pouvez les retrouvez dans le relié).

 

 

Résumons donc, en achetant ces gazettes de pré-publication, vous possédez un format plus grand, un objet inédit et une série de bonus, le tout pour moins cher que le relié. Si ça ce n'est pas une bonne affaire !

 

 

Une affaire toujours disponnible ?

 

Mais pourquoi je vous en parle aujourd'hui vu que le relié est déjà sorti et que le gazettes ne sont plus trouvables ? Hé bien parce que l'équipe de la BD a décidé de réitérer l’exploit pour la « 2e année » (entendez le tome 2 une fois relié) et vous propose ce mois-ci (mai 2015) la première gazette de la suite des aventures du château des étoiles !

 

 

Alors je vous engage à ne pas passer à côté ! Et ce même si vous n'avez pas pu acheter les 3 gazettes de la première année (Procurez-vous le relié du tome 1 ou, qui sait, les gazettes d'occasion), ce format reste un chef-d’œuvre encore trop inédit dans le monde de la bande dessinée franco-belge !

 

L'oeuvre en elle-même

 

L'histoire

À la fin du XIXe siècle, la communauté scientifique pense l’espace fait d’éther, qui, utilisée comme énergie, permettrait d’explorer le ciel. 1868 – Marie Dulac, scientifique qui a consacré sa vie à la recherche de l’éther, s’élève en montgolfière pour ce qui doit être le vol du succès : elle atteindra l’éther... mais personne ne pourra en attester, elle ne survivra pas au vol. Seuls son mari, également professeur, et son fils Séraphin, restent détenteurs de ses recherches et de son savoir. Un an plus tard, Séraphin et son père reçoivent une mystérieuse lettre faisant allusion au carnet de la mère de Séraphin les invitant au château du roi de Bavière. Celui-ci, fou ou visionnaire, financera les recherches sur l’éther. En parallèle, Bismark, prince de la Prusse voisine, fera tout pour placer le royaume de Bavière sous sa tutelle. Dans ce 1er tome, Séraphin, son père et leurs alliés construiront l’éthernef et commenceront à percevoir les plans de Bismark. Dans le 2e volume, ils décolleront pour la Lune.

 

En guise de critique pure de l’œuvre, nous sommes face à du franco-belge dans la plus pure tradition en matière de scénario (à savoir une intrigue simple sans être simpliste, des personnages à la fois aventuriers et caricaturaux et une trame linéaire facile à suivre mais très intéressante), mais le tout rehaussé par un univers graphique fabuleux et inédit, ainsi qu'un choix de contexte dans la plus pure tradition du roman d'aventure-science-fiction français !

 

 

Dans cette deuxième année, que va-t-il se passer ?

"L’Ethernef, l’extraordinaire engin volant à bord duquel Séraphin, Sophie, le roi Ludwig et leurs compagnons d’aventure réussissent in extremis à s’embarquer, parvient à les arracher à la pesanteur terrestre pour s’envoler vers cet ailleurs mystérieux dont avait tellement rêvé l’intrépide mère de Séraphin…"

 

Si vous désirez un autre avis : cliquez ici

 

Source de l'image                                                   Source de l'image

 


 

Ce fut un plaisir de faire affaire avec vous,

Bonne lecture

Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?
De l'érudition phylactale. par Cryma

Blog d'analyses et de découvertes bédéhesques qui se veut simple, pragmatique et accessible.
La Bande dessinée y est décortiquée sous toutes ses coutures, mise en lien avec d'autres domaines comme la philosophie, l'art ou la littérature.
Enfin, ce blog se veut une porte d'entrée vers des oeuvres qui méritent le détour, quelle qu'en soit la raison. 

Un blog pour aller plus loin.
Un blog pour découvrir plus.
Un blog pour se cultiver, et dans les bulles, s'aventurer.

Depuis le 20 Oct 2013
Autres publications abonnements Pas d'abonnements.