3J’aime
ぷちぷち par de.w
< retour à la liste de posts
High☆Speed! – ハイ☆スピード! – Chapitre 1 : Nage
MangaLe 25 jan 2015
2

NOTES: Ceci est une traduction rapide du premier chapitre de "High Speed!" Il reste des fautes et le style est plus que rudimentaire et la grammaire encore très approximative, je dois apporter un peu plus de fluidité au texte. J'y reviendrai un peu plus tard, le temps que tout décante dans ma tête et j'améliorerai tout ça au fil des chapitres.

Le deuxième chapitre étant deux fois plus long, il est possible que je prenne une à deux semaines pour le traduire.  

L'oeuvre appartient à son auteur et son éditeur. Vous pouvez procurer High☆Speed! sur CDJapan ou sur Ebay.


 

L'eau est en vie. Même quand tu touches sa surface avec douceur, quand tu peux apercevoir ses faibles ondulations, elle s'allonge et attend sa proie en retenant son souffle. Quand on y plonge dedans avec éclaboussures, elle montrera ses crocs et t'attaquera soudainement. Elle s'enveloppera autour de ton corps et essaiera de t'arracher toute liberté de mouvements. Plus tu te débattras, et plus elle s'enlacera autour de toi, et en peu de temps, toute ta force s'amenuisera.   

En revanche, si tu plonges dedans en ajustant ta position, sans te battre contre elle, l'eau se calmera. Créé une brèche en perçant sa surface du bout de tes doigts et puis glisse y ton corps tout doucement : Tes bras, ta tête, ta poitrine, ton ventre et tes pieds.  

Ne repousse pas l'eau, accepte-la. ne t'oppose pas à elle et accepte son existence. Sentir l'eau est une chose importante, de la ressentir au fond de toi et de faire confiance à ce que tu ressens. Crois en toi! 

Haruka toucha le mur de la piscine et sortit la tête hors de l'eau. Même s'il venait de nager le crawl sur 1000m, il n'était pas essoufflé. Alors qu'il enlevait ses lunettes de natation, une main se tendit vers lui. Ses yeux suivèrent le bras étendu. Makoto regardait Haruka en souriant chaleureusement.

Pour un élève de CM2, Makoto avait une carrure plutôt imposante. Des épaules larges et robustes et par dessus tout ça, il avait un visage beaucoup trop enfantin, avec des sourcils tombants, comme une personne bienveillante. C'était Tachibana Makoto. 

Quand Haruka prit sa main, Makoto le tira hors de l'eau avec plus de force qu'on pourrait imaginer avoir un garçon souriant et aux sourcils tombants. 

"Tu nages toujours avec élégance. Comme un dauphin, Haru-chan!" 

“Il serait temps que tu arrêtes avec le '-chan’.” 

Haruka n'était pas aussi grand que Makoto, mais son corps élancé et tendu donnait l'impression qu'il était fort sans être trop musclé. Et, il avait un regard qui semblait se perdre dans le lointain. C'était Nanase Haruka. 

Ca faisait trois ans que les deux garçons allaient au Club de Natation d'Iwatobi. Makoto était celui qui avait suggéré d'y aller, et Haruka avait suivi. Maintenant encore, c'était l'impression qu'on pouvait avoir en les voyant. 

Les seules choses qu'ils vaient en commun sont le fait qu'ils étaient en classe de CM2 dans la même école et qu'ils fréquentaient le même club de natation. Et il y avait autre chose encore : ils avaient tout les deux des noms de fille. 

Ca ne dérangeait pas vraiment Makoto, mais Haruka avait beaucoup de mal avec ce dernier point. Il détestait par dessus tout qu'on se moque de lui à cause de son nom, et il donnait son nom de famille autant qu'il le pouvait devant les gens. Quand il devait dire son nom complet, il avait l'habitude de toujours regarder parterre en le bafouillant délibérement. A chaque fois qu'il faisait ça, ça amusait Makoto.

"J'ai compris. Tu as fini pour aujourd'hui, Haru?" 

Depuis la crèche, Makoto appelait son ami 'Haru-chan' et ce dernier l'appelait Makoto. Le simple fait de changer la façon de se nommer  donnait l'impression que la relation entre le deux garçons changeait.  

"He! Je t'ai déjà dit que tu n'as pas besoin de dire mon nom à la fin de chaque phrase. Sinon, appelle-moi par mon nom de famille." Il n'était énervé, mais il avait dit ça sur un ton brusque et autoritaire. Cela arrivait tout le temps. Ce comportement ne le dérangeait pas et Makoto répondait avec un sourire. 

“Mais Haru, tu m'appelles Makoto. Donc, je devrais t'appeler Haruka?”  

Haruka haussa les épaules quand il entendit Makoto l'appeler de façon inhabituelle. “Si tu m'appelles comme ça, Je ne te parlerai plus jamais.” 

"Alors, je t'appellerai "Haru'." 

C'était tout le temps comme ça. Peu importe le ton qu'il adoptait pour dire son mécontentement, il essayait de résister quoi qu'il arrive, Makoto finissait toujours par l'emporter. Dans ces moments-là, Haruka se taisait et détournait le regard. Continuer à se disputer comme ça ne servait à rien, mais ça ne voulait pas dire qu'il abandonnait. Pour Haruka, cela se voyait dan on comportement, il détournait son regard en silence. 

Makoto mit ses lunettes, se plaça sur le starting-block et plongea en un rien de temps. De l'eau éclaboussa partout. Contrairement à Haruka, Makoto force son passage dans l'eau avec des mouvements de bras violents et des coups de pieds sauvages. Il ressemblait à un orque féroce pouruivant sa proie. 

Haruka se dirigea vers les douches sans attendre que Makoto ait atteint le mur des 50m.  

_  Je veux me dépêcher de nettoyer cette eau qui est devenue tiède à cause de Makoto. 

Ne pensant qu'à ça, il enleva son bonnet de bain et partit enlever son maillot de bain. 
 


les branches du peuplier bruissaient alors que le vent du nord soufflait. Plus aucune feuille ne tombait et le arbres tremblaient comme des vieillards implorant leur pardon.

Devant l'entrée principale de l'école primaire d'Iwatobi, bordée par les peupliers, la route était divisée en deux voies de circulation que peu de voitures empruntaient et la rue continuait jusqu'à la prochaine intersection. Comme il n'y avait que très peu d'obstacles, durant l'hiver, il fallait marcher face au vent. Les élèves devenaient réticents à l'idée de se rendre à l'école et recroquevillaient leurs épaules dans le froid.  

C'était à cette saison, au moment où la nouvelle année commence que Matsuoka Rin changea d'école. 

"Je m'appelle Matsuoka Rin. Je viens de L'école primaire de Sano. J'ai un nom de fille, mais je suis vraiment un garçon! Ravi de vous rencontrer!" 

Le classe se tut, comme si l'eau l'avait submergée. Un nouveau camarade devant eux, peut être sont ils nerveux. Ou bien ils ont toujours été habitués à des premiers de la classe. Rin ne pensa pas ça très longtemps, puisque le silence se transforma en vacarme en un instant. 

"La réaction des élèves était plutôt naturelle, parce que je suis un élève de CM2 qui arrive en Janvier, en fin d'année, et en plus j'ai un nom de fille." Pensait Rin, en examinant la classe. Un des garçons se leva.   

"Matsuoka-kun!" C'était Tachibana Makoto. Il regardait Rin gaiement. Ce dernier savait déjà que Makoto était dans cette école.  

"Tachibana-kun. On est dans la même classe!"  

"Ouais! Haru-cha..... euh, Haru est aussi avec nous!" 

Makoto tourna la tête et jeta un coup d'oeil à Haru, qui fixait Rin de façon inexpressive. 

"Je vois... Nanase-kun est aussi ici." 

Nanase Haruka. Apparaissant aussi peu sociable qu'à l'accoutumée. Rin savait qu'il serait ici, mais il ne pensait pas qu'ils seraient dans la même classe.

Les trois garçons avaient quelques points communs : Ils étaient tous les trois en CM2, ils faisaient de la natation et il avaient des noms de filles. Maintenant, ils en avaient un en plus : Ils étaient dans la même classe. Le brouhaha se fit de nouveau entendre et les élèves se demandaient bien comment ces trois-là se connaissaient. Ce mystère devint le sujet de leur curiosité et suscitait l'attention de tout le monde. 

A la récréation, c'était courant de voir les élèves se rassembler autour du nouvel arrivant. On pourrait presque dire que c'était sa destinée. Etre accueilli par un déluge de questions, on l'interrogeait jusqu'à ce qu'il se mette à nu devant eux. On pouvait dire que même des amis très proches ne se connaissaient pas aussi bien. Mais pour que tout se passe bien pour le nouvel élève, la première impression était importante. Il devait répondre clairement en souriant, peu importe la question.    

Mais, comme on pouvait l'attendre, au bout de la troisième récréation, les élèves commençaient à fatiguer de ce petit jeu. Alors, au moment du déjeuner, ceux qui avait terminé leur repas se mettaient en rang. 

_ Bien, on pouvait commencer la deuxième partie de la journée. 

Alors qu'il respirait profondément pour se préparer, quelqu'un posa sa main sur l'épaule de Rin. Même s'il n'y avait pas tant de force dans ce geste, beaucoup d'énergie en émanait, et Rin grimaça. Il savait qui c'était sans avoir à se retourner. C'était haruka Haruka---. Il était impossible de penser  que quelqu'un d'autre dans la classe pouvait faire ça. 

"Viens avec moi." 

Après avoir dit ça, Haruka s'en alla. Ceux qui avaient vu ça étaient stupéfaits, le souffle coupé, par la fermeté d'Haruka. Même si c'était le genre de scène où il voulait se jeter au cou de son camarade, comme un étranger, Rin, pensa qu'une attitude aussi prétentieuse ne convenait pas à un élève nouvellement arrivé, il arrêta. Ne sachant pas quoi faire, il observa Haruka s'éloignerrr un moment et contre toute attente, quelqu'un le poussa gentiment. 

"Qu'est-ce que tu fais? Vas-y! 

Le sourire de Makoto se faufila à côté de Rin. 

"Oui, oui, j'y vais." 

Sentant les regards posés sur lui, il vit qu'autour de lui, tout le monde dans la classe regardait les trois garçons, plein de curiosité. Rin pensa qu'il avait bien fait de ne pas adopoter l'attitude prétentieuse qu'il aurait voulu et pour échapper à tous ces regards, Il se pressa derrière Makoto. 

 
Haruka s'arrêta entre l'école et la piscine. Dans le froid de l'hiver, le grand cerisier étendait ses branches sans feuilles et sans fleurs. On aurait dit qu'il cherchait quelque chose, s'étirant vigoureusement vers l'immensité du ciel. On disait que ce cerisier était là bien avant que l'école ne soit construite.  

Rin prit la parole, un peu plus fort qu'il ne l'aurait voulu. 

"Whouah! Cet arbre est extraordinaire! Est-ce que c'est un cerisier ou quelque chose comme ça?" 

C'est un cerisier, pensait Haruka, mais ne dit mot. 

"C'est un cerisier." 

Il savait que Makoto répondrait ça. 

Rin posa une main sur le tronc et regarda vers le ciel à travers l'entrelac complexe des branches. 

"Quand viendra le printemps et que les fleurs tomberont, elles tomberont dans cette piscine, pas vrai?" 

Haruka et Makoto regardèrent la piscine. Ce n'était pas entretenu et les feuilles mortes se répandaient partout. 

"Je veux essayer de nager comme ça, dans une piscine remplie de fleurs de cerisier." 

Rin dit ça de façon étrange avec beaucoup d'émotion. Makoto étudiait attentivement l'expression de Rin.  

"Ca ne va pas être possible, l'eau sera encore froide à cette époque de l'année. je pense que c'est mieux d'attendre l'été pour nager." 

Rin était surpris. 

"Tu penses rester ici l'année prochaine?" 

Sa voix se mélangea au son des branches qui chantaient avec le vent du nord, noyant la fin de la question. 

Rin retira sa main du tronc et la mis dans sa poche. 

"C'est quoi l'idée, me faire venir dans un endroit pareil. Tu veux faire une farce au nouvel élève le premier jour?" 

Rin commença à rire après qu'il ait dit ça. Amusé par les propos de Rin, Makoto se mit à rire lui aussi. 

Quand il vit Haruka le regarder froidement, Makoto se racla légèrement la gorge et se tourna vers Rin. 

"Non Matsuoka-kun. Blague à part, on voudrait te demander quelque chose."

Avant que Makoto n'ait finit, Rin l'interrompit. 
"Une coïncidence. C'est vraiment une coïncidence. On a déménagé ici et j'ai fini dans cette école. J'étais surpris aussi. Je n'aurais jamais imaginé que je serais dans la même classe que vous. Les coïncidences sont vraiment flippantes des fois." 
Ils avaient rencontré Rin plusieurs fois à des compétitions inter-communales. C'était le seul lien qu'ils avaient. Ce n'est pas comme s'ils étaient proches, ils n'avaient jamais eu de vraies conversations.


Mars, l'année précédente---. Rin était le premier à avoir engagé la conversation. 

"T'es rapide. T'es vraiment à l'école primaire?" 

Ils ne savaient pas s'il s'adressait à Haruka ou Makoto, quoi qu'il en fut, Makoto répondit. 

"T'es Matsuoka-kun du Club de Natation de Sano, n'est-ce pas?" 

Il se souvint alors que Rin fut ravi quand il avait dit ça. 

"Oh! Tu le savais!"  

Ca s'était passé lors de la première compétition inter-communale à laquelle ils avaient participé. Haruka disputa le 100m Freestyle, Makoto le 100m brasse et ils avaient tout les deux remporté leur course, mais lors des courses en 50m, Le club de natation de Sano avait gagné les deux courses. Remportée par Rin, de Sano. 

"Il n'y avait que des longues distances aujourd'hui, mais je suis sûr que j'aurais pu gagner le 100m sur une ligne de 50m." 

Il n'avait pas l'air d'être un mauvais perdant ou bien de se vanter. Ils pensaient qu'il avait probablement raison. Haruka et Makoto avait laissé passé Rin au départ. Ce n'était seulement qu'à la ligne des 70m, sur le retour, qu'ils l'avaient dépassé. 

Même si Haruka avait gagné, il ne semblait pas vraiment heureux. Il se fichait bien de gagner ou perdre. Il n'avait jamais nagé dans l'intérêt de gagner. Mais il était irrité par la différence de leur départ.  

Quand Haruka atteint la ligne d'arrivée après avoir dépassé Rin, Makoto fut heureux pour lui comme il l'aurait été s'il avait lui même réussi.  

"Félicitations! Tu as gagné, c'est génial!" 

Toi aussi tu as gagné. Pensa Haruka, mais à la place, il dit autre chose. 

"Qui c'était?" 

Désignant Rin qui était vautré au bord de la piscine. 

"Matsuoka Rin du club de natation de Sano apparemment." 

Ce n'était pas un nom qu'il reconnaissait, mais maintenant qu'il le connaissait, ce ne faisait plus de différence. Haruka voulait s'en souvenir comme de la personne qui l'exaspérait. Sa façon d'être, allongé, le torse bombé, portant toujours ses lunettes de natation. 

Peut-être qu'il pleure. Il disparut de son champ de vision un court instant et pensant ça, Haruka tourna le dos à Rin. 

C'était après ça que Rin les avait interpelés. Ils parlèrent pendant le moment de libre avant la cérémonie de remise des trophés.  

"Je dois devenir plus fort!" 

Il était de la même taille qu'Haruka, mais il était bien proportionné. En effet, sa carrure convenait pour des courses de natation. 

"Je ne pense pas qu'il s'agisse simplement d'une question de force." Lui dit Haruka. 

Il n'avait jamais compté sur la force physique pour nager. Et, comme d'habitude, il laissa le soin de continuer à Makoto. 

"La vitesse de départ de Matsuoka-kun était impressionnante. J'ai été époustouflé par la façon dont tu as plongé dans l'eau. 

Un peu plus loin, un garçon un peu trapu appela Rin. 

"Eh! Rin! La cérémonie va commencer."

"D'accord Sousuke, j'arrive!" 

Après lui avoir répondu, Rin leur fit face une dernière fois. 

"La prochaine fois, je ne perdrai pas. on nagera ensemble des fois hein?" 

Rin leva la main et les salua et Makoto fit de même en souriant.   

"On s'entrainera dur aussi pour ne pas perdre contre toi!.... Ah, regarde, la cérémonie va commencer!"

Dit-il en poussant Haruka. 

C'est comme ça qu'ils rencontrèrent Rin. Depuis, ils se rencontrèrent de nouveau à chaque compétition.


Soudain, un coup de vent violent secoua les branches du cerisier qui grinça fortement en se courbant. Un nuage de poussière tourbillonna et les trois garçons fermèrent les yeux par réflexe. Pendant quelques instant, la tornade fut si forte qu'ils ne pouvaient plus respirer. Elle hurlait en se balladant dans la cours de récréation, virevoltant de droite à gauche. En voyant ça, Rin cracha du sable. 

"Qu'est-ce que ça souffle! J'ai du sable dans la bouche. Est-ce que le vent souffle toujours aussi fort par ici?" 

Et il cracha du sable encore une fois. 

"Il n y' a pas de bourrasque comme ça d'habitude. j'ai cru qu'on allait s'envoler. On devrait retourner dans l'établissement, Haru." 

Avant même de finir sa phrase, Makoto se dirigeait déjà vers le bâtiment. les autres enfants qui jouaient dans la cours se réfugièrent aussi dans le bâtiment, chassé par le vent. 

Haruka n'était pas venu ici pour montrer le cerisier. Il n'avait encore rien demandé et ne savait rien. Pensant que le vent lui avait joué un tour, c'en était trop. Il ne savait pas si l'arrivée de Rin était une coïncidence ou non, mais Haruka pouvait deviner facilement que ça allait l'affecter Makoto et lui. Et quoi qu'il arrive, ce serait pénible. 

Haruka regrettait qu'ils soient ensemble.  C'est pour ça qu'il avait demandé à Rin de le suivre. Il pensait qu'il pourrait l'avertir, mais il pensait que poursuivre la conversation serait embêtant. Plus ça le tracasserait et plus il se noierait dans la tourmente de toute façon. 

Détournant le regard de Rin qui se dirigeait vers le bâtiment, Haruka contempla une dernière fois le cerisier courbé par le vent.

Pages couleurs et personnages

Chapitre 2 : Eau


FREE! : LE DOSSIER

Anime – アニメ : De High☆Speed! – ハイ☆スピード! à Free! Iwatobi Swim Club – Introduction

Light Novel – ライトノベル: High☆Speed! – ハイ☆スピード! – Interview

FREE! Le MasterPost

Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?
ぷちぷち par de.w

C'est le bruit des bulles qui éclatent. Ici on parlera manga et animation japonaise. 

Pour retrouver facilement un article ou pour découvrir les sujets traités sur le blog, n'hésitez pas à consulter l'index qui est mis très régulièrement à jour : 

INDEX

Bonne Navigation ! 

N'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante: de.w@hotmail.fr


FREE! : LE DOSSIER

FREE! Le MasterPost

Anime – アニメ : De High☆Speed! – ハイ☆スピード! à Free! Iwatobi Swim Club – Introduction

Light Novel – ライトノベル: High☆Speed! – ハイ☆スピード! – Interview

* Light Novel – ライトノベル: High☆Speed! – ハイ☆スピード! – Review

* Anime – アニメ : Free! Iwatobi Swim Club – Review

Anime – アニメ : Free! Eternal Summer Episode Bonus - Trailer

* Pages Couleurs et personnages

* Chapitre 1 : Nage

* Chapitre 2 : Eau => EN COURS 5%

* Chapitre 3 : Free

* Chapitre 4 : Relai

* Chapitre 5 : Mouvement

* Chapitre 6 : Equipe

* Chapitre 7 : Course

* Chapitre 8 : SAKURA

* Postface

Drama CD - ドラマCD : Long slow distance of that summer - あの夏のロングスローディスタンス

* Episode 1 

* Episode 2 

* Episode 3 

* Episode 4 

* Episode 5 => Traduction en cours

* Episode 6

* Episode 7 (en mars)


NORAGAMI : LE DOSSIER

* Noragami - ノラガミLe MasterPost

Ces manga - 漫画 qu'on aimerait voir en France : NORAGAMI - ノラガミ

* Manga - 漫画 : Noragami - ノラガミ - Arc Yukine 

* Manga - 漫画 : Noragami - ノラガミ - Arc Bishamonten

* Manga - 漫画 : Noragami - ノラガミ - Arc Ebisu

* Manga - 漫画 : Noragami - ノラガミ - Arc Marionnettiste


TEN COUNT : LE DOSSIER

* Ten Count - テンカウント Le MasterPost

TAKARAI RIHITO – 宝井理人 Le Masterpost

* Manga - 漫画 : Ten Count - テンカウント

* Drama CD - ドラマCD : Ten Count - テンカウント - Cast Interview

Mini Drama CD

1. Le chat et Shirotani san 

2. Kurose kun, Shirotani san et la Rhinite

3. Kurose kun, Shirotani san et la paire de gants

4. Kurose kun, Shirotani san et les points faibles

5. Kurose kun, Shirotani san et la grimace

6. Commentaires du Cast


BIJUTSU TECHO : DECEMBER 2014

Bijutsu Techo December 2014 ’Boy’s Love –Untangle the Expression of ‘Relationships’-


INARI, KON KON, KOI IROHA.


KILL LA KILL : LE MASTERPOST


TOKYO GHOUL 


ぷちぷち – OTOME


L'endroit où je me fournis en manga, magazines et goodies :



 

Depuis le 29 Jun 2014
Autres publications abonnements Pas d'abonnements.