Critique > Délices, ma vie en cuisine, la critique
Critique

Délices, ma vie en cuisine, la critique

Comics Le 16 fev 2014
0
par Elsa
Délices, ma vie en cuisine, la critique

L’avis de Elsa7

On a aimé • Une bd pleine de bonne humeur • Un graphisme agréable • Des recettes simples mais qui donnent envie
On a moins aimé • On en voudrait plus

Une famille, c'est souvent une histoire de transmission. De valeurs, d'habitudes, de traditions et de goût. Et question transmission, Lucy Knisley a été servie du côté des plaisirs de la table. Fille de deux grands amateurs de bonne nourriture, entourée de professionnels en la matière, elle a grandi avec toujours des bons produits à portée de main et de papilles gustatives.

Grandir en cuisine

Dans Délices, qui a rencontré un grand succès aux États-Unis, elle fouille dans ses souvenirs pour nous parler de nourriture, et de toute façon elle ne sait faire autrement. L'odeur d'une épice, le goût d'un aliment, la ramènent instantanément à un évènement passé. Et à l'inverse, quand elle repense à ses voyages, à des moments de sa vie, les expériences gustatives qui y sont liées ne sont jamais loin.

Alors de sa naissance à la fin de ses études, Lucy Knisley déroule le fil de sa vie et de ses souvenirs, partage avec nous ses anecdotes, souvenirs émouvants et réflexions sur son rapport à la nourriture. Le tout parsemé de recettes particulièrement importantes pour elle, des cookies qui l'ont poussée à cuisiner toute seule parce que sa mère ne voulait pas lui en faire à l'agneau mariné qui accompagne sa famille maternelle dans tous les évènements importants.

Éloge de la simplicité

Le résultat, c'est une bande dessinée ludique, pleine de bonne humeur et de générosité. L'auteure porte un regard tendre sur des éléments souvent anodins de sa vie, mais qui gardent pour elle une saveur particulière. Petits souvenirs précieux qu'elle conserve comme des trésors.

Délices, c'est d'abord une histoire de famille et d'amitié, d'échanges et de partage. C'est aussi une ode à la nourriture dans ce qu'elle a de plus simple, entre adoration pour le fromage et légumes du jardin tout juste cueillis et encore gorgés de la chaleur du soleil. Ce sont aussi des recettes plutôt classiques, mais qu'on devine testées et peaufinées depuis des années. Comme une amie qui concèderait un jour à partager avec nous ses petits secrets pour transformer un plat basique en chef d’œuvre.

Son dessin est simple et en même temps pétillant, et même les planches les plus chargées dégagent beaucoup de légèreté. Les couleurs un peu passées donnent à l'ensemble un côté rétro très agréable.

Cette bande dessinée est surprenante, captivante et pleine de fraicheur. On se surprend à s'amuser avec elle de l'adolescente impulsive qu'elle était, ou à la comprendre parfaitement quand elle évoque ces repas qui sont bons non pour la qualité de ce qu'il y a dans l'assiette, mais parce que ceux avec qui on le partage comptent véritablement. Un titre qui nous rappelle que les plaisirs les plus simples sont bien souvent les meilleurs. De quoi faire du bien au moral et passer un bon moment.

Petit bonus : à l'occasion de la sortie en France de Délices, Lucy Knisley a réalisé une petite vidéo.

Auteurs & Mots clés
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?