Critique > Fantômes, la critique
Critique

Fantômes, la critique

Comics Le 18 oct 2016
2
par Elsa
Fantômes, la critique

L’avis de Elsa8

On a aimé • Le récit touchant • L'optimisme du récit • Un rapport apaisé à la mort
On a moins aimé • Un dessin qui peut sembler simple au premier abord

Nouveau récit de Raina Telgemeier, autrice déjà deux fois primée aux Eisner Awards, Fantômes mêle avec beaucoup de subtilité réalité et fantastique.

Nouvelle vie.

Catrina n'a pas vraiment le moral. Sa famille déménage à Bahia de Luna, en Californie, dans l'espoir d'améliorer la santé de sa petite soeur Maya, atteinte de mucovisidose. L'adolescente comprend l'importance de ce changement de vie mais il est difficile pour elle de perdre d'un coup tous ses amis et sa maison.

Les choses ne vont pas en s'arrangeant quand les deux soeurs font la rencontre de Carlos, leur voisin, qui a sensiblement le même âge que Cat. Il leur raconte des histoires de fantômes liées à Bahia de Luna. Maya est particulièrement enthousiaste, sa grande soeur beaucoup moins. Carlos a-t'il un humour douteux ou vont-elles vraiment devoir cohabiter avec des spectres ?

Faire la paix avec la mort.

Dans l'ambiance d'une ville californienne brumeuse inspirée par l'enfance de l'autrice, le rapport à la mort du folklore latino-américain revêt une identité forte et troublante. Raina Telgemeier met en scène une Amérique qu'on connait finalement peu, où les différentes cultures de ses habitants s'entremêlent et cohabitent en harmonie. Si vu d'Europe, l'évocation du Dia de Los Muertos fait naitre en nous des images de... Catrina, ou Calavera Garbancera, femme-squelette richement vêtue et coiffée, ces festivités sont aussi pour les mexicains l'occasion de 'revoir' leurs proches décédés. De passer, symboliquement, un moment en leur compagnie. 

Si le dessin pourra sembler un peu simple à certains lecteurs, il est surtout très vivant, doux et plein d'énergie. Il met en scène les personnages mais aussi la ville,en allant à l'essentiel, pour une ambiance très réussie.

La maladie de Maya fait plâner sur la famille l'ombre d'une mort dont on tait le nom. Catrina déborde de questions et de peurs qu'elle enferme en elle pour ne pas blesser sa soeur, qui a pourtant, malgré son jeune âge, fait depuis longtemps la paix avec sa mortalité. L'omniprésence du sujet à Bahia de Luna, où les disparus comptent presque comme des habitants en bonne et due forme, va pourtant l'obliger à affronter tout cela. Peut-être découvrira-t'elle que tout devient moins effrayant quand on n'est plus seul ?

Evoquant avec finesse la maladie mais aussi l'adolescence dans ce qu'elle a d'explosif et de douloureux parfois, Fantômes est un récit ado-adulte touchant mais aussi très drôle. Il y a ces personnages attachants, ces dialogues qui sonnent parfaitement juste. Fantômes, c'est une histoire d'amitié mais aussi une aventure où les frontières entre le monde des morts et celui des vivants deviennent floues. Un récit qui aborde des sujets difficiles avec beaucoup d'intelligence mais rayonne aussi d'une bonne humeur communicative. Cela fait beaucoup de bien.

Fantômes est une très jolie bande dessinée, pleine d'émotions. Elle nous montre que nos peurs sont des freins qui nous empêchent de profiter pleinement d'une vie fugace mais si belle.

La bande-annonce de la bd :

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Fantômes
Fantômes Fantômes 2016
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?