Critique > Heart in a Box, la critique
Critique

Heart in a Box, la critique

Comics Le 25 mars 2016
1
Heart in a Box, la critique

L’avis de AntoineBigor7

On a aimé • Une héroïne attachante • Des planches dynamiques • Un joli jeu sur les couleurs
On a moins aimé • Quelques facilités scénaristiques • Des cases manquent un peu de fond

Kelly Thompson est une jeune scénariste, qui s'est imposée récement chez Marvel en co-scénarisant plusieurs séries sur des personnages féminins forts au traitement assez juste. On peut voir son travail dans Captain Marvel & the Carol Corps ou encore A-Force, équipe vengeresse exclusivement réservée aux femmes. Mais avant cela, l'auteur a également écrit une oeuvre plus personelle, scénarisée seule et déssinée par une jeune illustratrice qui fait ses débuts dans les BD, qui traite de l'effet d'un coeur brisé au pied de la lettre.

L'histoire nous plonge dans le quotidien d'Emma, une jeune femme qui vient de découvrir l'adultère de son compagnon. Dépressive et brisée, elle va prier le ciel pour se débarasser de son coeur. C'est alors qu'un mystérieux homme répondre à son appel, malgré un lot de contraintes qui semblent bien superficielles. Un choix qu'elle va amèrement regretter, et essayer de réparer en partant dans un road-trip au travers des Etats-Unis pour récupérer les 7 fragments de son coeur. Un concept original, rigolo dans son application au premier degré d'un proverbe, qui va permettre à Kelly Thompson d'aborder des sujets personnels et d'offrir, sans trop l'appuyer, une oeuvre résolument feministe.

L'histoire est assez linéaire, fluide et efficace. La narration repose entièrement sur cette recherche de différents fragments, dans une certaine logique de jeu-vidéo, qui pose un cadre légèrement fantastique qui tient la route. Les règles imposées à cet univers sont d'ailleurs très peu définies, rendant l'enjeu de certaines scènes difficilement compréhensible par moement tout en esquivant des explications un peu gênantes d'un symbolisme ronflant. L'intrigue va plutôt profiter de cette construction sous forme de road-trip pour, étape par étape, faire vivre un véritable parcours émotionel à son héroïne, lui faisant découvrir les différentes formes d'amour et ouvrir les yeux dans le même temps. En quête de son coeur, Emma va être confrontée à des choix cornéliens mais également rencontrer des personnes qui lui feront changer de regard sur sa mission.

C'est là que réside toute la beauté de Heart in a Box : cette justesse incroyable dans les dialogues et les relations qui y sont developpées. Emma semble plus naturelle que jamais et, si on pourra toujours trouver qu'elle est plus ou moins menée par le bout du nez in fine, elle se montre assez forte et touchante. Sur cet aspect, elle semble être un avatar presque parfait de son auteur tant le personnage semble en dehors des codes habituels du genre tout en ayant une vraie senibilité. C'est surement un peu facile par moment, et s'arrange bien de ses propres règles -à tel point que quelques incohérences naviguent dans la conclusion. Mais l'oeuvre n'en ressort pas gâchée pour autant, la lecture se révélant assez rapide et agréable une fois achevée grâce à des dessins des plus dynamiques.

Imposant son rythme, le découpage et le style de Meredith McClaren semble entre le dessin de blog et la BD plus classique, entre découpage qui mélange les influences et utilisation intelligente du numérique. Dès les premières pages, l'efficacité et la simplicité du trait de la jeune artiste ressortent et ne quitteront pas les 160 pages avant la fin. Elle s'occupe également des couleurs, utilisées de manière originale ici. Travaillant une ambiance différente à chaque lieu, le concept de sa scénariste lui permet d'utiliser des couleurs très vives pour representer les coeurs et les sentiments. Le jeu est d'autant plus ludique qu'il s'intensifie jusqu'aux dernières pages, qui confirment un style et un vrai talent de la part de McClaren. On regrettera peut-être la manque de décors par moment, laissant plus de place à des applats de couleurs. Mais l'un dans l'autre, on ne va pas faire la fine bouche car l'artiste livre un très bon travail, carré jusqu'au lettrage et qui laisse entrevoir un potentiel intéressant pour la suite.

Heart in a Box est un album des plus sympathiques. Touchant par moment, amusant le reste du temps, d'une fraîcheur et un dynamisme salutaire, cette histoire de Kelly Thompson et Meredith McClaren est légère, personelle et sans grande prétention si ce n'est d'exprimer son amour d'autrui avec un vrai fond humaniste et rafraichissant. C'est clairement loin d'être parfait mais c'est assez rare pour le souligner.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Heart in a Box
Heart in a Box Heart in a Box 2016
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?