Critique > L'art de Romita Jr, la critique
Critique

L'art de Romita Jr, la critique

Comics Le 12 jul 2016
3
par Republ33k
L'art de Romita Jr, la critique

L’avis de Republ33k7

On a aimé • On comprend l'impact de Romita sur Marvel • Et l'impact de Marvel sur Romita • Des intervenants de qualité
On a moins aimé • Aucun mot de Romita Jr. lui-même • Une maquette parfois un peu lourde • Beaucoup de fautes dans le texte

Après de premiers essais il y a quelques années de cela, Panini Comics revient cet été avec une nouvelle gamme d'artbooks, inaugurée en ce mois de juillet par la sortie de l'Art de Romita Jr., un joli bouquin que les fans du bonhomme ont sans doute déjà croisé en V.O, et qui est ici légèrement actualisé et bien sûr traduit par l'édition de Panini.

Rappelons, avant toute chose, que cet ouvrage est uniquement tourné vers les travaux du dessinateur chez Marvel. On ne parlera donc pas ici de Kick-Ass ou encore de ses travaux récents chez DC. Et c'est ce qui donne à l'Art de Romita Jr. ses plus belles qualités et ses plus gros défauts.

Commençons par ces derniers : si on exclut la préface de son père, John Romita Sr., on en apprend assez peu sur l'artiste en lui-même. Son parcours, ses influences etc. Il n'est d'ailleurs jamais invité à prendre la parole. En lieu et place de ses interventions personnelles, le bouquin invite toutes sortes de dessinateurs et d'auteurs prestigieux à s'exprimer sur Romita Jr. et son art. On retrouvera par exemple une longue citation de Joe Quesada. Mais aussi des apparitions d'autres dessinateurs tels que David Finch, visiblement très influencé par Romita, père et fils.

Si vous voulez en apprendre plus sur l'homme derrière les planches, c'est un peu raté, donc. En revanche, si vous avez envie de comprendre son influence sur les titres Marvel, au fil des années, c'est l'ouvrage idéal. En effet, sa maquette, simpliste mais assez bien foutue, vous permet toujours de comprendre ce que Romita Jr. a apporté sur une série précise, à un moment bien précis de l'histoire de Marvel.

Pour vous donner exemple, on comprend, le temps d'un bref texte et d'un coup d'œil à quelques planches, l'influence que le dessinateur a eu sur le Punisher lors des années 90', période assez sombre de l'industrie des comics, dans laquelle on trouvait un maximum de muscles et de gros flingues. On saisit alors en moins de temps qu'il ne faut pour le dire tout l'impact d'une série comme Punisher War Zone. Dans le même ordre d'idée, on se rend compte que ce bon Romita Jr. n'a cessé d'accompagner Spider-Man dans des moments historiques, pour le meilleur comme pour le pire.

Et puisque la liste des titres - des plus loufoques comme Star-Brand aux plus mythiques comme Daredevil - sur lesquels Romita Jr a officié est exhaustive, on en prend plein la vue, et on peut facilement se rendre compte de l'évolution du style du dessinateur, qui changea au gré des décennies et de leurs rencontres avec les plus grands.

Il est d'ailleurs un peu dommage de voir que la galerie d'auteurs et de planches convoquées ne profitent pas toujours des soins de Panini Comics, qui aurait pu revoir la disposition de certaines pages ou au moins soigner sa traduction et/ou sa relecture, puisqu'on trouve ici des fautes assez récurrentes. Dommage, mais pas rédhibitoire.

En somme, L'Art de Romita Jr. est peut-être un peu trop pointu, dans le sens où il se consacre uniquement à ses  - certes nombreux - travaux chez Marvel, pour être qualifié d'immanquable. Par ailleurs, la maquette, pourtant simplement pensée, et parfois un peu trop dense pour nous faire profiter du trait si reconnaissable du bonhomme. Mais dans l'ensemble, les fans du dessinateur et les curieux trouveront dans cet ouvrage tout ce qu'on demande à un bel artbook : des anecdotes de qualité et des illustrations bien mises en valeur.

Auteurs & Mots clés
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?