Critique > Sex Criminals volume 2, la critique
Critique

Sex Criminals volume 2, la critique

Comics Le 30 sept 2015
1
par Republ33k
Sex Criminals volume 2, la critique

L’avis de Republ33k8

On a aimé • Toujours aussi drôle • Toujours aussi pertinent • Un humour méta maîtrisé • L'édition de Glénat
On a moins aimé • Quelques soucis de rythme • Une narration trop décousue

Près de six mois après son arrivée sur le territoire français, Sex Criminals revient du côté de chez Glénat Comics, qui offre à nouveau une excellente édition au récit de Matt Fraction et Chip Zdarsky, deux auteurs qui s'avèrent toujours aussi solides.

Lors de sa sortie en avril dernier, Sex Criminals avait été pour moi un pur coup de cœur - ce doit être l'un des rares 10/10 que j'ai pu distribuer ici - mais ce genre de réussite vous condamne régulièrement à des attentes démesurées, et donc, des à déceptions programmées.

Pour éviter cet écueil, Matt Fraction nous prend, sans mauvais jeu de mots - typiques de la série - à contre-pied : si l'album précédent nous ouvrait les portes d'un univers plus vaste et de nouveaux enjeux, le scénariste les referme presque aussi tôt. La fameuse "Police du Sexe" et les pouvoirs inhérents au "Grand Calme" sont ainsi mis au second plan. Ces flics d'un genre nouveau se contentent d'observer nos deux héros, dont le secret est placé entre parenthèses. Pour la simple et bonne raison que Jon et Suzie, dorénavant en couple, font face à de nouveaux problèmes, parfaitement résumés dans l'image ci-dessous :

Si le sexe est toujours l'élement central de la série, Fraction s'intéresse, grâce à ce twist pour le moins inattendu, à d'autres aspects de la vie en couple. Grandissant avec ses personnages, Sex Criminals s'attaque à des idées reçues et des soucis bien connus des amoureux, avec une justesse toujours aussi impressionnante. De prime abord, ces changements peuvent surprendre. Il faudra d'ailleurs plusieurs pages pour se relonger dans le bain, tant nos attentes sont méticuleusement démsamorcées par le scénariste,  qui va traiter de sujets inédits.

Tout va mal dans la vie de Jon et Suzie, et donc, tout va pour le mieux pour Sex Criminals qui peut partir sur de nouveaux rails et se renouveler. Ça ne se fait pas sans quelques heurts, et la narration en souffre quelque peu. Par exemple, si l'humour méta est maîtrisé, son omniprésence tend à fragmenter le récit, et le découpage de Chip Zdarsky enfonce le clou. Moins fluide que l'album précédent, ce volume 2, toujours aussi engagé et solide, n'est donc pas exempt de défauts.

Ces défauts sont heureusement mineurs, puisque le duo d'auteurs livre un travail qui, en dehors des bémols précedemment mentionnés, est impeccable. L'humour, qu'il soit graphique ou non, redouble d'inventivité pour nous arracher des (sous)rires, et les situations cocaces sont systématiquement synonymes de réflexions plus profondes. Sex Criminals se renouvelle donc assez brillamment, tout en restant progressiste sur le fond et efficace dans la forme.

Le lecteur en sortira grandi, accompagnant ces personnages dans leurs luttes, tout en apprenant plus sur lui-même. Les sujets abordés ne sont d'ailleurs pas toujours faciles, mais comme dans l'album précédent, l'humour fait passer la pilule sans effacer l'importance des thèmes abordés. On n'en demandait pas plus à ce nouvel opus, qui se paiera le luxe de réinventer sa formule en toute subtilité. Cerise sur le gâteau : l'édition de Glénat, encore plus riche en bonus, régalera tous les collectionneurs.

Si l'effet de surprise s'est dissipé, les choix de Fraction et Zdarsky sont assez incisifs pour relancer notre intérêt, ou plutôt notre amour, pour la série. Du reste, ce second tome de Sex Criminals, servi par une très belle fabrication, est toujours aussi drôle qu'engagé : le bijou du catalogue Glénat Comics, à n'en pas douter.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Sex Criminals - Tome 2 : Au fond du trou
Sex Criminals - Tome 2 : Au fond du trou Sex Criminals - Tome 2 : Au fond du trou 2015
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?