Critique > Spill Zone tome 1, balade en zone interdite
Critique

Spill Zone tome 1, balade en zone interdite

Comics Le 23 mai 2018
2
par Elsa
Spill Zone tome 1, balade en zone interdite

L’avis de Elsa9

On a aimé • Un univers très réussi • Des planches efficaces • Des personnages attachants
On a moins aimé • Il faudra maintenant patienter jusqu'au tome 2

Aujourd'hui sort le premier tome d'une série à découvrir de toute urgence chez Rue de Sèvres : Spill Zone.

Après la catastrophe.

Il y a trois ans, une catastrophe inexplicable a transformé la ville d'Addison en no-go zone, et tout ce qui s'y passe est étrange et dangereux depuis. Pourtant, la jeune Addie brave les barrages et la loi pour s'y rendre et faire des photos sur place, qu'elle revend à prix d'or pour assurer la survie de sa soeur et la sienne. 

Si Addie était absente le jour de la catastrophe, Lexa est une des rares témoins et survivantes. Enfermée dans son mutisme, elle est rassurée par la présence de sa poupée et par le huis clos de leur maison familiale, une des rares encore habitée aux abords de la zone. Quand on propose à Addie une somme incroyable pour ramener quelque chose de la "Spill Zone", la jeune femme s'apprête à briser toutes les règles qu'elle s'était fixée jusque là pour assurer sa survie.

Mélange des genres.

L'éditeur Rue de Sèvres a déniché une vraie pépite avec ce titre. Si le pitch de ce récit évoquera nombre de mangas horrifiques ou d'anticipation, il nous entraine dans un univers bien à lui. Ce comics, c'est d'abord la Spill Zone, véritable personnage de l'histoire, hypnotisant, curieusement effrayant, à la fois beau, poétique, halluciné et un rien terrifiant. Le dessinateur Alex Puvilland utilise une palette de couleurs joyeuse, presque enfantine, pour créer un monde au milieu du monde, entre malaise et fascination. 

Le récit est très réussi, rythmé et prenant. Son héroïne Addie, particulièrement débrouillarde est très attachante. Lexa, sa petite soeur qui cache ses traumas et ses secrets dans l'immensité de ses yeux bleus aussi. Il y a beaucoup d'émotions, beaucoup d'action aussi. C'est un thriller différent, qui joue avec les codes du genre pour faire naître une identité propre. C'est une expérience de lecture aussi surprenante que plaisante. On n'a pas vraiment peur, mais on ressent le danger. Il y a beaucoup de tension, mais du calme aussi.

Tout comme l'écriture, les planches et la narration visuelle sont très inventives et efficaces. Lire Spill Zone, c'est être totalement immergée dans son univers, dans son monde entre réalité et bizarrerie. C'est vouloir retourner arpenter avec Addie les rues d'Addison, tout en sachant qu'une créature dangereuse pourrait débouler à tout instant. Parce que le dessinateur sait nous surprendre au détour de chaque page. Il réinvente des idées qu'on pourrait croire vues et revues, y emmène une douceur et une poésie qui ajoutent à l'émotion. Si pour tout le monde, la Spill Zone est un endroit abominable, pour Addie, c'est un endroit familier, où elle a grandi. C'est aussi là que se trouvent encore ses parents, quelque part, sans qu'elle puisse savoir comment leur vie s'est terminée. C'est à travers ses yeux et sa sensibilité qu'on découvre ce monde et c'est pour cette raison qu'il est si marquant.

Une vraie bonne surprise que ce premier tome de Spill Zone. Un titre inventif et maitrisé, on n'a qu'une hâte : pouvoir lire le tome 2.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Spill Zone - tome 1
Spill Zone - tome 1 Spill Zone - tome 1 2018
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?