Critique > Star Wars #1, la critique
Critique

Star Wars #1, la critique

Comics Le 05 mai 2015
3
par Republ33k
Star Wars #1, la critique

L’avis de Republ33k8

On a aimé • Un magazine riche en contenu • Deux chouettes séries • Le plein de couvertures alternatives
On a moins aimé • Deux séries inégales dans leurs dessins • La fabrication pourrait être encore meilleure • L'attente va être longue !

Lancé à une date ô combien symbolique pour les fans - le 4 mai - le nouveaux magazine de Panini, entièrement consacré aux comics de Star Wars par Marvel, est passé entre nos mains, et il ne pouvait pas échapper à une petite évaluation, comme tout bon Padawan qui se respecte.

Depuis l'annonce du rachat de Lucasfilm par Disney, également propriétaire de Marvel, on s'attendait à voir les comics Star Wars revenir dans le giron de la maison des idées, et plus tard, dans celui de Panini, son éditeur attitré dans notre beau pays. Dorénavant, nous savons que deux éditeurs se partagent l'univers Star Wars en comics en France. D'un côté Delcourt, qui ré-editera les séries de l'ancienne continuité, sous le label "Legends", et de l'autre, Panini, qui avec le premier numéro de ce magazine, s'attaque à la plus grande saga de tous les temps. La tâche était colossale, mais l'éditeur avait pour lui un passionné aux commandes, Aurélien Vives, ainsi qu'un écart relativement restrint entre les sorties américaines et françaises.

Nous découvrons donc aujourd'hui un premier numéro composé des deux épisodes des séries Star Wars (pourquoi faire compliqué) et Darth Vader.

Dans une galaxie lointaine

La première est signée Jason Aaron, au scénario, et John Cassaday, au dessin. Comme d'habitude, il sera difficile de juger une série à ses premiers numéros, même si nous avons ici la chance de pouvoir lire Star Wars #1 et #2 d'une traite, ce qui nous permet de constater la fluidité des écrits d'Aaron, aussi à l'aise sur la saga que sur une création originale comme Southern Bastards. Se sachant limité par l'espace créatif à sa disposition (la série se passe entre l'épisode IV et V de la saga), le scénariste se concentre sur son envie de rendre hommage à la trilogie originale, et il s'en sort plutôt bien avec une réutilisation des mimiques et des répliques cultes de nos personnages favoris, parfaitement rendues par la traduction française, qui s'accorde d'ailleurs avec le doublage des premiers films. L'histoire est pour le moment anecdotique, mais elle regorge d'action et de bons passages qui témoignent de l'amour de Jason Aaron pour Star Wars. Seul bémol, John Cassaday n'est vraiment pas en forme au dessin, même si son trait à tendance à s'améliorer sur certaines pages. On notera d'ailleurs que le dessinateur fait un usage astucieux - mais filou - des cadrages de George Lucas pour économiser son temps et ménager son crayon. Une flemme en forme d'hommage, assez rare pour être soulignée.

• Voir aussi : la critique complète de Star Wars #1 sur SyFantasy !

Le soldat le plus dur de l'Empire du côté obscur

Quant à Darth Vader, même combat : difficile de trancher. Ici, le scénariste Kieron Gillen fait un excellent usage de son style, et notamment des silences. Des cases sans phylactères qui rendent hommage au seigneur noir des Siths et à sa sombre majesté. A mon sens, le premier numéro est bien au dessus du second, avec des dialogues pertinents et un Vador impérial - c'est le mot - qui colle à l'aspect western des premiers Star Wars, en témoigne un cliffhanger plutôt efficace. Le deuxième épisode est un peu plus convenu, finalement plus bavard et pour pas grand chose : le manque d'enjeux, sans doute lié à l'enfermement de la série entre deux films (les mêmes que pour la série Star Wars), finit par sauter aux yeux. Heureusement, ces derniers sont régalés par les dessins de Salvador Larroca, plutôt inspiré dans sa représentation de feu Anakin Skywalker.

• Voir aussi : la critique complète de Darth Vader#1 sur SyFantasy !

La force est puissante dans ce magazine

Mais revenons à la mouture du magazine, qui vous intéresse sans doute autant que son contenu. Ici, Panini nous offre un premier numéro rempli de pages bonus, qui est livré avec son quintal de couvertures alternatives, comme aux Etats-Unis ma foi. Mais contrairement aux américains, la culture des variant covers n'est pas encore très développée en France. Seulement, Panini a eu le bon goût de s'offrir des couvertures exclusives, dont celle de Greg Tocchini (qui fait l'en-tête de cet article). Une initiative plutôt chouette qui fait de ce lancement un petit événement. Et ma foi, les fans de Star Wars et de comics que nous sommes ne peuvent que saluer cette envie, ce dynamise, qu'on espère voir dans chaque nouveau numéro de ce biméstriel.

D'autant plus que le produit est de bonne facture. Nous parlions de la couverture, elle n'est pas polluée par un trop plein de logos ou d'informations. C'est également le cas des pages du magazine, qui ne sont que rarement occupées par de la publicité, et quand c'est le cas, elle a le mérite d'être centrée sur Star Wars. On notera d'ailleurs que la mise en page du fascicule joue assez bien avec notre impatience en plaçant des pages supplémentaire - la biographie des auteurs notamment - au bon moment. Ajoutez à cela une belle réinterprétation des ouvertures de Star Wars au cinéma  et vous obtenez un magazine de qualité, qu'on espère voir tenir la route dans les mois qui viennent. Pour se faire, il pourra d'ailleurs utiliser les synérgies offertes par l'arrivée de mini-séries comme Princess Leia du côté des sorties librairies.

En somme, ce magazine Star Wars est une belle offre, dans les canons des parutions kiosques françaises, et qui fait un choix finalement intelligent dans le choix de son contenu. Deux numéros de deux séries sympathiques mais pas renversantes : autrement dit, un contenu relativement qualitatif et en tous cas quantitatif, servi dans un écrin aux petits oignons.

Star Wars - Bimestriel - 120 pages - 5 euros 50 disponible en kiosque et dans les bonnes librairies.

Auteurs & Mots clés
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?