Critique > 14-18 tome 1 - Le petit soldat (Août 1914), la critique
Critique

14-18 tome 1 - Le petit soldat (Août 1914), la critique

Franco-belge Le 11 sept 2014
0
par Elsa
14-18 tome 1 - Le petit soldat (Août 1914), la critique

L’avis de Elsa7

On a aimé • Une série qui prend son temps pour traiter de cette période particulière • Huit personnages pour un récit riche et dense
On a moins aimé • Une bd historique qui reste classique • Le nombre de personnages perd un peu le lecteur au début

Le centenaire de la guerre 14-18 est l'occasion pour les éditeurs de publier de nombreux titres sur le sujet. Amateurs de bandes dessinées historiques, vous allez être servis.

Parmi les dernières sorties, 14-18 s'annonce comme une saga particulièrement ambitieuse, avec 10 volumes à paraitre, retraçant les cinq années de guerre.

Huit petits soldats.

Ils sont huit et ont grandi ensemble. Aujourd'hui ils sont de jeunes hommes pleins de rêves et de projets, mais ce que compte de cruel la réalité les rattrape lorsqu'ils sont tous mobilisés.

14-18 va nous faire suivre leur parcours pendant cette guerre qui les marquera lourdement, si tant est qu'ils en reviennent vivants.

Les histoires dans l'Histoire.

Corbeyran et Etienne le Roux s'attaquent donc à la Grande Guerre par le biais de l'intime. Une idée pas si nouvelle, sauf qu'ici il n'est pas question d'un seul héros, mais de huit. Une manière d'aborder plus de thématiques, d'histoires personnelles, de drames, et d'ainsi enrichir considérablement le récit.

Ce premier tome, qui prend place en août 1914, nous les présente, de leurs derniers jours dans leur village natal à leurs débuts en tant que soldats.Le récit démarre par une fête où ils sont tous ensembles avec leurs compagnes, puis s'articule entre leur vie et celle de leurs familles qui attendent leur retour, imaginant encore à ce moment-là que c'est l'affaire de quelques semaines. Il n'est pas forcément évident de comprendre tout de suite qui est qui, ni les relations qui les lient les uns aux autres, mais les choses s'éclaircissent page après page.

La construction et le ton de l'histoire sont assez classiques, tout comme le trait élégant d'Etienne le Roux (avec Loïc Chevallier aux décors), et les couleurs de Jérôme Brizard. Pour autant, ce premier volume de 14-18 promet une saga efficace et prenante, richement documentée, abordant avec réalisme le quotidien des soldats. Si le nombre de tomes pourrait sembler décourageant, il permettra aux auteurs de prendre le temps de développer les personnages, les évènements. Un choix cohérent, compte tenu de la complexité de cette période.

Le Petit Soldat est le premier tome d'une fresque historique qui s'annonce riche et dense. Ce premier tome nous permet de faire connaissance avec les huit protagonistes principaux, alors qu'eux laissent déjà derrière eux leurs premières illusions...

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
14-18 tome 1 - Le petit soldat (Août 1914)
14-18 tome 1 - Le petit soldat (Août 1914) 14-18 tome 1 - Le petit soldat (Août 1914) 2014
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?