Critique > Avant-première - Millenium tome 3, la critique
Critique

Avant-première - Millenium tome 3, la critique

Franco-belge Le 25 mars
0
par Elsa
Avant-première - Millenium tome 3, la critique

L’avis de Elsa9

On a aimé • Une adaptation particulièrement réussie • Le dessin de Man • Un très bon polar
On a moins aimé • Rien

Les deux premiers tomes de l'adaptation bd de Millenium, scénarisés par Sylvain Runberg et dessinés par José Homs, furent une excellente surprise. Reprenant l'intrigue du premier roman, cette bande dessinée nous invitait à visiter l'oeuvre de Stieg Larsson avec un regard en même temps respectueux et différent.

Le troisième volume, qui sera disponible en librairie ce vendredi, entame l'histoire du deuxième roman, La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette. Si Sylvain Runberg reste au scénario, pour notre plus grand plaisir, c'est Man qui se voit chargé de reprendre le flambeau côté dessin, et ce pour les tomes 3 et 4. Une tâche difficile tant le dessin de José Homs était superbe et plein de personnalité, donnant aux personnages (Lisbeth en tête), autant qu'à la Suède, une densité particulière. Verdict ?

Une très courte éclaircie

Lisbeth se dore la pilule au soleil pendant que Blomkvist arpente les plateaux télé, profitant de sa nouvelle célébrité. Son magazine Millénium décide de s'attaquer à un nouveau sujet brûlant : la mafia du sexe en Suède.

Mais quand les informateurs de Mikael sont retrouvés assassinés et que Lisbeth est aperçue sur les lieux du crime, la tranquillité n'est plus au programme.

Continuité et renouveau

Ce troisième volume nous plonge donc dans une nouvelle affaire, sans perdre le fil de tous les éléments mis en place précédemment. On retrouve donc, en plus du duo de héros, Bjurman, Miriam, Erika... À nouveau, l'histoire suit l'intrigue du roman, mais propose presque toujours un angle un peu différent. Sylvain Runberg parvient avec talent à redécouper l'histoire, passant sous silence certains passages, et développant au contraire des éléments que Stieg Larsson avait laissé à l'état d'ébauche. Et c'est vraiment bien fait. Ceux qui n'ont pas lu les romans, ni vu les films, découvriront une histoire complète, dense, prenante, mais les habitués n'auront à aucun moment l'impression d'une redite sans épaisseur. Cette adaptation parvient au contraire à apporter une profondeur supplémentaire à une histoire déjà excellente.

Graphiquement, on pouvait craindre d'être déçu. Comment passer après Homs, qui avait donné une identité si forte aux deux premiers volumes ? Man s'en sort à merveille. Il a ici réussi une véritable fusion entre son trait, et l'univers créé par Homs. À l'image du travail de Runberg par rapport à l'oeuvre originale, ce nouveau dessin est en même temps respectueux des tomes précédents, et plein d'une identité qui lui est propre. On n'est pas dépaysé, mais toujours surpris. Son trait est beau, bourré d'énergie, et s'il parait au premier abord un peu plus classique et marqué 'franco-belge', il tire aussi ses influences outre-Atlantique. Man nous offre des planches riches et pleines de personnalité. La colorisation est également un peu plus classique, mais n'en reste pas moins belle et réussie.

Une chose est sûre, Lisbeth conserve cette aura incroyable qui a nettement fait le succès de la saga. Elle habite les planches, féline, oscillant entre fragilité et puissance impressionnante. Et le lecteur ne peut détacher les yeux d'elle dès qu'elle apparait.

Ce troisième volume de Millenium confirme donc une excellente série, une adaptation pleine d'intelligence à l'écriture soignée, et graphiquement superbe. Nouveaux lecteurs et connaisseurs y trouveront leur compte, car cette bande dessinée est autant un très bon polar qu'un hommage de qualité à l'oeuvre de Stieg Larsson.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Millénium - Tome 3
Millénium - Tome 3 Millénium - Tome 3 2014
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?