Critique > Axolot tome 2, la critique
Critique

Axolot tome 2, la critique

Franco-belge Le 26 nov
0
par Elsa
Axolot tome 2, la critique

L’avis de Elsa6

On a aimé • Des auteurs très talentueux • Des anecdotes intéressantes • L'humour
On a moins aimé • Des récits courts • Des styles si différents que l'ouvrage manque un peu de cohérence

Après un premier tome remarqué, Axolot revient pour un deuxième volume au casting impressionnant.

Axolot, c'est d'abord un sitePatrick Baud racontait des anecdotes savoureuses, insolites mais tout à fait véridiques. C'est ensuite devenu un livre, des podcasts, des vidéos... mais également une série bd.

Réunion de talents.

Au programme de ce volume 2, dans le désordre et de manière non exhaustive : un chat, une maison hantée, une noyée, des espions, des troubles mentaux et des animaux à la vie sexuelle atypique.

Le tout, illustré par : Julien Neel, Yohan Sacré, Eric Salch, Bill, Rosalie Stroesser, Pochep, Mara (sur un scénario d'Herik Hanna), Pénélope Bagieu, Aseyn, Fabien Toulmé, Davy Mourier et Leslie Plée. Bref, beaucoup d'auteurs talentueux, aux styles très différents.

Trop... ou trop peu ?

On retrouvera dans ce nouveau tome d'Axolot une foule d'anecdotes, de petites histoires et de faits étranges mis en scène tour à tour avec poésie, humour et un soupçon de folie. Une fois encore, les auteurs nous régalent de destins invraisemblables et on apprend plein de choses.

Prises une à une, beaucoup des histoires sont réussies. Des dessins souvent très beaux, et des auteurs qui semblent vraiment prendre du plaisir à raconter l'anecdote qui leur a été confiée. Mais la lecture de l'ensemble provoque un petit sentiment de trop, et de trop peu à la fois. 

Trop parce qu'au delà du (grand) nombre d'histoires, elles sont toutes racontées de manières très différentes. Tellement que l'ensemble manque un peu de cohérence, dans les styles (graphiques et narratifs), dans les tons, dans les mises en pages... Si on lit ce Axolot en picorant, ça ne pose pas de souci, mais si on lit la bd d'une traite, on finit par ne plus retenir grand chose tant l'ouvrage nous amène dans des directions opposées. C'est dommage, parce que ce trop-plein dessert des auteurs vraiment talentueux et inventifs. 

Trop peu, parce qu'avec tant d'histoires, le temps qui leur est consacré est vraiment court. A dire vrai, ce sont souvent des anecdotes qui ne se prêtent pas non plus à de logues histoires, mais l'ensemble donne du coup l'impression de manquer un peu de fond. Jusque là Axolot nous avait habitué à fourmiller de détail, à souvent nous immerger complètement dans des univers véritables, des contextes fascinants, et là on reste un peu sur notre faim, tant l'ensemble file à toute allure.

Pour résumer, cet Axolot tome 2 compte beaucoup des qualités et des défauts d'une bd collective : l'occasion de croiser d'excellents auteurs, une richesse dans les tons, les sujets et les dessins, mais aussi un certain manque de cohérence d'ensemble, et de profondeur, qui gâche un peu le plaisir.

Axolot volume 2 est une bd agréable à lire, riche d'un casting réussi et d'anecdotes incroyables, mais le lecteur n'en sortira sans doute pas complètement repu. 

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Axolot - tome 2
Axolot - tome 2 Axolot - tome 2 2015
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?