Critique > Cécil et les objets cassés, des amis et des potions magiques
Critique

Cécil et les objets cassés, des amis et des potions magiques

Franco-belge Le 11 fev 2020
0
par Elsa
Cécil et les objets cassés, des amis et des potions magiques

L’avis de Elsa8

On a aimé • Un univers très joyeux et positif • Le graphisme qui fourmille de jolis détails • Une histoire d'aventure et d'amitié
On a moins aimé • Presque trop court

Après le très remarqué Crevette aux éditions La Pastèque, c'est cette fois-ci chez Biscoto qu'on retrouve Elodie Shanta avec Cécil et les objets cassés, une histoire d'abord pré-publiée dans le magazine mensuel de l'éditeur.

De l'aventure...

Cécil, Ficelle et Poussière sont amis et mènent une existence paisible dans leur petit village. Cécil est herboriste, Ficelle tient un café et Poussière est un petit fantôme qui vit dans une cruche, confortablement installée sur une étagère du café de Ficelle.

Quand la mystérieuse Nicol achète de la sauge vénéneuse à Cécil et laisse tomber une carte en partant, les amis sautent sur l'occasion : enfin une aventure ! 

Ils vont accompagner Nicol, qui ne leur a rien demandé, dans sa quête pour trouver les ingrédients nécessaires à la fabrication d'une potion très spéciale. La rate irait assurément plus vite sans ses encombrants camarades... Mais un voyage avec des amis, c'est bien mieux que d'être seule, non ?

...et des amis.

Adorable, c'est assurément le premier mot qui vient pour qualifier le travail d'Elodie Shanta. Ses bandes dessinées jeunesses sont mignonnes et pleines d'optimisme.

Graphiquement d'abord, ses petits personnages attachants et très expressifs évoluent dans un univers moyen-âgeux que l'on prend beaucoup de plaisir à explorer en leur compagnie. Si le dessin parait simple, les planches fourmillent de bonnes idées de mises en scène et de petits détails que l'on s'amuse à découvrir au coeur des cases. C'est vraiment un voyage qu'elle nous propose, au coeur de son univers, et c'est aussi agréable que de faire une véritable promenade. Les couleurs sont à la fois joyeuses et un peu automnales, comme une balade en forêt.

L'histoire est adaptée aux tout jeunes lecteurs, dès 6 ou 7 ans selon le niveau de lecture. En cela, elle sonne un peu plus "jeunesse" que Crevette qui est vraiment tout public. Cécil et les objets cassés est une histoire véritablement positive, presque souriante, comme on en voit peu. C'est autant une aventure liée à la quête des objets dont Nicol a besoin, avec tous les rebondissements qu'impliqueront leur découverte, qu'une histoire d'amitié. Car si Nicol a toujours aimé travailler seule, et qu'elle se retrouve bien malgré elle avec trois compères dans les pattes, elle va peu à peu s'adoucir et apprendre le plaisir de partager son aventure avec Cécil, Ficelle et Poussière. Trouver des objets magiques devient beaucoup plus amusant quand on y ajoute de chouettes souvenirs.

L'ensemble est doux, souriant, très paisible aussi. Cette lecture est une petite bulle de douceur qui fait du bien, tellement de bien qu'on serait bien restés quelques chapitres de plus en compagnie de la petite troupe.

De l'amitié et de l'aventure dans un univers moyen-âgeux joyeux et très mignon, c'est la recette savoureuse de cette bande dessinée jeunesse à dévorer sans modération.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Cécil et les objets cassés
Cécil et les objets cassés Cécil et les objets cassés 2020
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?