Critique > Choc - tome 1, la critique
Critique

Choc - tome 1, la critique

Franco-belge Le 24 avr
0
par Elsa
Choc - tome 1, la critique

L’avis de Elsa8

On a aimé • Un hommage original • Un très bon récit • Un dessin réussi
On a moins aimé • Choc est prévu en diptyque (et c'est trop court)

Les classiques de la bande dessinée n'en finissent plus d'être réédités, adaptés au cinéma ou de se voir flanquer de suites plus ou moins discutables. Pourtant, il arrive aussi que certains auteurs aient le talent pour intégrer un univers déjà créé, s'en approprier les codes, tout en injectant des éléments nouveaux, donnant une direction différente à l'histoire afin d'apporter une densité supplémentaire au récit initial, sans jamais le gâcher.

C'est sans aucun doute ce que Stéphan Colman et Éric Maltaite sont parvenus à faire avec Choc, qui revient sur les origines du méchant de la série Tif et Tondu.

Naissance d'un Méchant.

M. Choc est apparu dans les pages du Journal de Spirou en 1955, et fut ensuite l'adversaire le plus retord de Tif et Tondu. Mais qui se cache derrière le masque ? Comment un homme devient-il un redoutable criminel ?

Le duo d'auteurs revient sur la vie d'un méchant emblématique de la bande dessinée franco-belge. Dans ce premier volume, on va le suivre de sa naissance jusqu'à l'adolescence, avec en parallèle la période précédant sa rencontre avec les deux héros de la série originelle.

Une affaire de famille.

M. Choc reste en famille, puisqu'Eric Maltaite n'est autre que le fils de Willy Maltaite, dit Will, le dessinateur de Tif et Tondu. Il s'est ici associé au scénariste Stéphan Colman, et leur histoire a eu l'assentiment de Maurice Rosy, co-créateur de la série. Il faut dire que le résultat est vraiment bon.

C'est d'abord un bel hommage. S'implantant dans un univers déjà connu, les auteurs se réapproprient les codes de la bd franco-belge classique, avec une narration très efficace qui rappelle vraiment les bandes dessinées des années 50. Le dessin, bien plus moderne évidemment, n'en conserve pas moins cette patte un peu rétro, léchée et simple à la fois, qui forme finalement une excellente continuité avec le précédent récit.

Mais indépendamment de son héritage, Choc se révèle une très bonne bd, que l'on connaisse Tif et Tondu ou non. Très bien écrite, avec un jeu de flashbacks bien mené et des personnages charismatiques, Choc parvient à un excellent dosage entre respect de l'oeuvre originale et insertion de nouveaux éléments, plus modernes. La bd devient par moment vraiment sombre, violente, mais toujours d'une manière subtile. Le dessin, beau, dynamique, est également très plaisant.

À partir d'un personnage visuellement fort, les auteurs inventent une histoire dense, qui mêle les genres, et abordent des sujets sensibles comme les traumatismes de guerre, la pauvreté, la prostitution, qui apportent une richesse supplémentaire au récit. Le passé d'un Méchant ne pouvait être que complexe, et on est vite happé par le fil de sa vie.

Choc est une très bonne bande dessinée, qui imagine les sombres origines d'un personnage marquant de l'histoire du franco-belge. Le travail des auteurs nous apporte un éclairage différent, une nouvelle porte d'entrée à l'univers de Tif et Tondu, tout en étant indépendamment un titre réussi et qui se lit avec beaucoup de plaisir. 

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Choc - Tome 1 : Les fantômes de Knightgrave
Choc - Tome 1 : Les fantômes de Knightgrave Choc - Tome 1 : Les fantômes de Knightgrave 2014
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?