Critique > Compte à rebours tome 1, une immersion réussie dans l'anti-terrorisme
Critique

Compte à rebours tome 1, une immersion réussie dans l'anti-terrorisme

Franco-belge Le 16 mai
0
par Akkyshan
Compte à rebours tome 1, une immersion réussie dans l'anti-terrorisme

L’avis de Akkyshan8

On a aimé • Une histoire passionnante • Un rythme soutenu • Des personnages attachants • Un trait agréable
On a moins aimé • RIEN

Mardi 12 décembre 2016, 13h05, une famille française comme les autres s'apprête à passer à table. Le téléphone sonne. "Ton fils est mort en shahid. Il est au Paradis. Mes félicitations." C'est ainsi que commence Es-shahid, le premier tome du triptyque Compte à rebours. Une bande dessinée saisissante qui plonge le lecteur au coeur de l'anti-terrorisme français, de ses difficultés à ses enjeux, en passant par les dilemmes auxquels les administrations doivent faire face. 

Une histoire fictive, mais incroyablement crédible, grâce au scénario développé par Matz, qui a déjà travaillé sur les BD Le TueurDu Plomb dans la Tête ou encore Balles Perdues, et que nous avions interviewé lors du FIBD 2016. A ses côtés, le célèbre ex-juge antiterroriste Marc Trévidic apporte son expérience pour nous entraîner dans la "guerre à la terreur". Bref, un scénario qui tient la route pour une lecture très immersive, notamment grâce au trait soigné et réaliste de Giuseppe Liotti.

Compte à rebours, l'anti-terrorisme en BD avec Marc Trévidic

Le lecteur suit le quotidien tumultueux de Antoine Duquesne, juge antiterroriste et alter égo de Marc Trévidic, dont il emprunte le visage. Après que la DGSI ait capté l'appel téléphonique annonçant la mort en martyr du djihadiste Abou Othman, le juge antiterroriste est chargé de lever le mandat d'arrêt et clôturer le dossier d'instruction. Après une courte enquête, le jeune homme considéré comme un élément très dangereux par la DGSI serait bel et bien décédé pendant une action commando en Turquie. 

compte à rebours es-shahid tome 1 marc trévidic matz giuseppe liotti

Quelques jours plus tard, dans la banlieue de Lyon, le jeune terroriste en devenir Nordine Charaoui est arrêté en délit de fuite et emmené au poste pour y être interrogé. Puisqu'il se montre particulièrement bavard, Antoine Duquesne demande à la DGSI de recouper les informations qu'il accepte de donner : il veut des dates, des lieux, des noms. En consultant les photos des djihadistes fichés S par la DGSI, Nordine Charaoui reconnaît le martyr Abou Othman et confirme l'annonce de sa mort. Mais, ça ne colle pas...

Es-shahid, le premier tome très réussi de Compte à rebours

Le scénario proposé par le duo Matz et Marc Trévidic est particulièrement solide. L'histoire fictive prend des allures de réalité grâce à l'authenticité juridique et le vécu du terrain de l'ancien juge antiterroriste du TGI de Paris. A tel point que j'ai vérifié à plusieurs reprises si les éléments de l'intrigue étaient inspirés de faits réels. J'ai vraiment cru à cette histoire ! Le dessin de Giuseppe Liotti aide également beaucoup à s'immerger dans le récit. Le trait hyper réaliste et l'utilisation du visage de Marc Trévidic floute complètement la frontière entre la fiction et le réel. 

compte à rebours es-shahid tome 1 marc trévidic matz giuseppe liotti

Le rythme distillé dans les 56 pages de ce premier tome de Compte à rebours est soutenu. On ne s'ennuie jamais, tandis que les auteurs nous emmènent d'un élément à l'autre de l'enquête. Ils prennent même le temps de nous plonger au coeur de la vie familiale de Antoine Duquesne, bouleversée par son travail chronophage et usant. Des pauses bienvenues pendant lesquelles le lecteur peut prendre la mesure des responsabilités qui incombent à la fonction de juge d'instruction. 

Es-shahid, le premier tome de Compte à rebours, est une vraie réussite. Matz, Marc Trévidic et Giuseppe Liotti s'emparent avec brio d'un sujet difficile, sans jamais tomber dans la facilité. Ensemble, ils exposent en bande dessinée la réalité du terrain, les difficultés et les dilemmes avec lesquels doivent composer les personnes chargées de lutter contre le terrorisme. Très ancré dans le réel, notamment grâce au trait agréable et réaliste du dessinateur, le récit est bien rythmé tout en permettant au lecteur de s'attacher aux personnages. Ce premier tome est disponible au prix de 15 euros chez Rue de Sèvres.

Auteurs & Mots clés
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?