Critique > Dent d'ours tome 2, la critique
Critique

Dent d'ours tome 2, la critique

Franco-belge Le 06 mai
1
par Elsa
Dent d'ours tome 2, la critique

L’avis de Elsa7

On a aimé • Un récit richement documenté • Un jeu de flashbacks réussi • Un graphisme élégant
On a moins aimé • Des personnages qui manquent un peu de personnalité

Avec Dent d'ours, Yann et Alain Henriet livrent un récit où la guerre joue avec les destins avec son habituelle cruauté...Le deuxième tome parait aujourd'hui.

Quand l'Histoire se mêle des histoires d'amitiés.

Max, Werner, et Hanna, sont trois enfants passionnés d'aviation dans la Silésie des années 30. Mais la montée du nazisme les éloignent les uns des autres. Werner et Hanna participent aux jeunesses hitlériennes, où ils apprennent peu à peu le pilotage, pendant que Max, qui est juif, quitte son pays pour l'Amérique, avec son père.

Une dizaine d'années plus tard, Hanna est l'une des plus brillantes pilotes de l'armée nazie, et Max excelle lui aussi au pilotage des engins américains. Mais son enfance et le contexte particulier dans lequel il a grandi le rattrapent, et il se retrouve contraint d'accepter une mission aussi dangereuse que cruelle...

Deux époques pour un seul récit.

Dent d'ours joue habilement sur les flashbacks entre l'enfance des héros et leurs vies de jeunes adultes, la période de l'entre deux-guerre et de montée du nazisme et le cœur du conflit pendant la Seconde Guerre mondiale. On y retrouve les personnages adultes de Max et Hanna, que le destin rapproche malgré eux, tout en apprenant peu à peu les secrets et les serments qui les ont liés enfants.

Scénariste particulièrement prolifique, Yann livre ici un récit bien construit, et richement documenté. Si le premier volume, qui mettait en place l'histoire, était par moment un peu trop bavard pour qu'on rentre véritablement dans l'histoire, il est ici plus facile de s'y immerger, maintenant que les lieux, enjeux, et personnages, nous sont connus. Le double contexte est une idée intéressante, qui permet à l'auteur de développer le parcours de chacun. Le jeu de flashback apporte un rythme de lecture vraiment agréable, chaque scène apportant une dimension supplémentaire à la suivante.

On pourra cependant regretter que les personnages soient surtout traités en surface. Malgré quelques traits de caractères propres à chacun, on a parfois la sensation qu'ils manquent des passages permettant de saisir véritablement les pensées, les aspirations, de ceux que l'on rencontre au fil des pages. Manquant d'une densité qui nous permettrait véritablement de s'attacher à eux, ils semblent parfois un peu caricaturaux.

Le dessin d'Alain Henriet, et la mise en couleur d'Usagi sont vraiment beaux. Le trait est classique, mais élégant, la mise en scène réussie, et l'ensemble a un côté rétro agréable. Les planches sont vraiment réussies, et les transitions entre les deux époques réalisées d'une manière fluide, lisible sans provoquer de cassures dans la lecture. Les amateurs de récits historiques seront servis. On sent que le dessinateur a apporté un soin tout particulier aux détails d'époque, des décors à l'habillement. Sans oublier bien entendu les passages mettant en scène les avions, où les engins sont reproduits avec un soin tout particulier.

Dent d'ours est une bande dessinée richement documentée et construite d'une manière efficace. On regrettera un peu que les personnages, pourtant intéressants, n'aient pas plus d'aspérités qui apporteraient leur lot d'émotions et de surprises au récit, mais les deux premiers tomes de ce triptyque n'en restent pas moins très agréables à lire, visuellement beaux, et raviront les fans de récits de guerre, d'aviation, et d'espionnage.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Dent d'ours - Tome 2 : Hanna
Dent d'ours - Tome 2 : Hanna Dent d'ours - Tome 2 : Hanna 2014
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?