Critique > Freaks' Squeele tome 6, la critique
Critique

Freaks' Squeele tome 6, la critique

Franco-belge Le 25 oct 2013
2
par Elsa
Freaks' Squeele tome 6, la critique

L’avis de Elsa9

On a aimé • Le scénario ultra rythmé • Le dessin superbe • Le cocktail d'influences géniales et très intelligemment réutilisées
On a moins aimé • Le septième tome sera le dernier

Le Label 619 chez Ankama est un repère de séries cultes. Choisir un titre estampillé du logo du label, c'est déjà la promesse d'être surpris, bluffé, conquis. Des graphismes incroyables, un déferlement d'action, beaucoup d'humour, et une énergie qu'on ne retrouve nulle part ailleurs dans le paysage franco-belge.

Un improbable trio pour sauver le monde

Parmi eux, il y a Freaks' Squeele, donc le succès n'est plus à prouver. Freaks' Squeele, c'est l'histoire de Chance, Ombre et Xiong Mao, trois semi losers qui intègrent une école de super-héros, la F.E.A.H. S'ils sont loin d'être les recrues les plus prometteuses de l'établissement, ils vont souvent devoir sauver l'avenir de leurs petits camarades, voir celui du monde entier. Autour d'eux gravitent une foule d'autres apprentis héros, des professeurs charismatiques et mystérieux, des créatures tantôt farfelues tantôt effrayantes, sans oublier beaucoup de personnes fort peu recommandables.

Dans ce sixième épisode, la fine équipe va devoir se rendre aux enfers pour endiguer une invasion de monstres sur Terre...

Le cocktail parfait

Si le principe de l'école de justicier a déjà été utilisé à plusieurs reprises, la manière dont Florent Maudoux l'envisage est, elle, pleine de fraicheur et véritablement addictive. Le monde de Freaks' Squeele est une version concentrée de nombreuses influences et inspirations, de la mythologie à la pop culture, du comics au manga, de la nature aux nouvelles technologies. Un mélange aussi improbable que réussi. Avant même de se laisser embarquer dans l'histoire trépidante qui nous attend, on prend déjà plaisir à explorer les moindres recoins de l'université, pleins de clin d’œils géniaux et de détails soignés. Les personnages sont tous aussi travaillés qu'attachants. On sent que le moindre personnage secondaire, voir même le figurant là-bas au fond, a, dans l'esprit de l'auteur une histoire, des capacités et des aspirations.

Et puis il y a les aventures qui s'enchainent à un rythme un peu fou au fil des tomes. Pourtant les combats et autres épreuves qui jalonnent la route du trio et de leur entourage ne sont pas le seul ingrédient du récit, bien au contraire. L'auteur prend aussi son temps pour des explications passionnantes, des échanges savoureux et quelques scènes complètement absurdes.

Un excellent sixième tome 

Ce nouvel opus nous en apprend plus sur plusieurs personnages, en s'attardant sur certains, en revenant sur le passé d'autres. Il sera également temps de régler quelques comptes. Les sept portes des Enfers sont autant d'occasion pour Florent Maudoux de s'amuser à perdre le lecteur. Préparez-vous, impossible de deviner où nous amènera la page suivante. Le cocktail est toujours aussi savoureux, et si certains passages sont plutôt sombre, l'ensemble est lumineux, explosif et hilarant.

Graphiquement, c'est toujours aussi beau. Le dessin élégant de l'auteur fait tout autant partie du succès de la série que ses histoires. Chaque case regorge de mille détails, et les décors sont aussi soignés que les personnages sont expressifs. Comme pour chaque tome, on trouve une petite partie en couleurs, puis le reste en noir et blanc (que les réfractaires aux nuances de gris se rassurent, la série est également publiée en version entièrement colorisée, avec un petit temps d'attente supplémentaire). Sa mise en scène est ultra dynamique, presque cinématographique et les plans s'enchainent avec une efficacité redoutable, même au milieu des scènes de combat les plus surchargées.

Freaks' Squeele est une série qui a décidément tout pour elle, et dont chaque tome se dévore avec le même plaisir. Son seul défaut ? Le septième volume sera le dernier. Heureusement il restera les suites des deux très bon spin-off (Rouge et Funérailles) pour faire durer le plaisir un peu plus longtemps.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Freaks' Squeele tome 6
Freaks' Squeele tome 6 Freaks' Squeele tome 6 2013
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?