Critique > L'Encyclopédie Curieuse et Bizarre de Billy Brouillard - Les chats, la critique
Critique

L'Encyclopédie Curieuse et Bizarre de Billy Brouillard - Les chats, la critique

Franco-belge Le 03 dec 2015
2
par Elsa
L'Encyclopédie Curieuse et Bizarre de Billy Brouillard - Les chats, la critique

L’avis de Elsa8

On a aimé • Le dessin riche et magnifique • L'humour farfelu • L'univers • L'intelligence
On a moins aimé • On en voudrait encore

En donnant naissance à Billy Brouillard, Guillaume Bianco n'a pas juste imaginé un personnage, et son aventure, mais a donné naissance à tout un univers.

Billy et son monde.

Et c'est dans cet univers qu'il se balade et nous promène, au gré de sa merveilleuse inspiration. Changeant de format, de narration, jouant avec les images et les mots, il nous donne rendez-vous cette fois-ci pour un deuxième tome de l'Encyclopédie Curieuse et Bizarre de Billy Brouillard, ou quand son propre héros prend la plume pour nous en apprendre plus sur les créatures qui hantent son petite monde. Après les fantômes, voici venu le tour des chats.

Une petite note à ce sujet pour ceux qui connaissent les premiets tomes de Billy Brouillard mais pas les encyclopédies, celles-ci ont un format bd plus classique (et donc beaucoup plus court) qui vous laissera peut-être un peu sur votre faim. Mais les 62 pages qui le composent sont riches et remplies de jolies choses, et ce format permet aussi de se régaler des aventures de Billy plus souvent, puisque le rythme de parution s'en trouve accéléré.

Les terribles secrets des chats.

Vous connaissez les chats, bien sûr, mais que savez-vous vraiment d'eux ? Connaissez-vous toutes les subtilités de leur caractère ? Êtes-vous capable de décrypter leur langage corporel ? Les croyances liées aux félins, dans le monde, ont-elles encore des secrets pour vous ? N'ayez crainte, l'Encyclopédie Curieuse et Bizarre est là pour répondre à toutes vos questions, et vous enseigner tout ce que vous avez besoin de savoir sur eux.

Ce nouvel album est à nouveau un joyeux mélange de bande dessinée, de texte illustré, de fausses réclames, de tableaux explicatifs, de jeux, de tests, de chansons... Guillaume Bianco s'amuse et joue avec les formes et les manières de nous raconter ses histoires.

Folie douce.

Peut-être plus doux et moins sombre que les précédents volumes, Les Chats regorge de cet humour plein de poésie propre à l'auteur. Les vraies informations se mêlent aux beaucoup plus farfelues, et on retrouve avec plaisir les personnages des précédentes aventures. Billy, sa petite soeur, mais aussi et surtout Tarzan, le chat de Billy, point de départ du premier volume.

Un des grands talents de Guillaume Bianco, c'est de s'adresser à tous, mais surtout aux enfants, avec finesse et intelligence : il ne les prend jamais pour des idiots, et ne leur fait pas l'affront d'enjoliver les choses non plus. Dans le tout premier Billy Brouillard, Tarzan était mort. Ici, on découvre le duo depuis la naissance du chat, mais l'auteur aborde à nouveau sa mort, et enrichit cette déjà délicieuse encyclopédie d'une réflexion sur la perte, et l'importance du présent. C'est là peut-être la recette de Billy Brouillard : de la légèreté un peu zinzin, sans jamais se départir de son intelligence ou de sa poésie. On frissonne un peu, et en même temps les vrais monstres planqués sous les lits deviennent bien plus amicaux, ou tout au moins sujets d'observation. 

Pour le reste, donc, on suit Billy dans ses aventures où réalité et cauchemars, jeux et hasards s'entremêlent à ne plus vraiment pouvoir démêler le vrai du faux, et après tout quelle importance ? Billy nous raconte ses aventures et on aurait bien tort de remettre en cause le témoignage d'un explorateur aussi chevronné. Surtout que lui seul nous fait découvrir avec autant de détails et de précision le royaume des choses de la nuit.

Le dessin est, à nouveau, superbe. Très fin, fou et adorable, chaque page est plus riche et belle que la précédente, et on se régale des jeux narratifs et visuels de l'auteur, jamais en panne d'inspiration. Comme si un livre de conte s'était invité dans les pages d'un ouvrage anatomique on ne peut plus sérieux. C'est beau, mais c'est aussi très bien écrit. L'auteur manie la langue, s'amuse avec les mots, tout en conservant un niveau de langage parfaitement accessible aux jeunes lecteurs. 

Ce nouveau cru Billy Brouillard, cette nouvelle Encyclopédie Curieuse et Bizarre, ravira petits et grands lecteurs (et peut se lire sans avoir jamais ouvert aucun autre livre de la série !). Drôle, intelligent, poétique, voilà un nouveau petit bijou signé Guillaume Bianco.

Auteurs & Mots clés
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?