Critique > La guerre des fourmis, un album drôle ET passionnant
Critique

La guerre des fourmis, un album drôle ET passionnant

Franco-belge Le 29 jul 2019
0
par LiseF
La guerre des fourmis, un album drôle ET passionnant

L’avis de LiseF9

On a aimé • On rigole bien • On apprend plein de chose • Ce n'est pas poussif une seule seconde
On a moins aimé • J'en veux encore !

En mai 2018 débutait la publication en ligne de La guerre des fourmis de Mathieu Ughetti et Franck Courchamp. Par la suite la BD a eu droit à une publication sur papier, aux éditions Équateurs Sciences. Ayant beaucoup apprécié les premières pages que j'avais lues en ligne, je tenais à découvrir aussi cet ouvrage. Et c'est sans hésiter l'une des meilleures BD de vulgarisation scientifique que j'ai jamais lue.

Les fourmis, de simples petites bêtes ?

Dans La guerre des fourmis nous suivons deux copines qui discutent à la terrasse d'un café. L'une est chercheuse spécialisée dans les fourmis et plus particulièrement dans les espèces invasives, l'autre est une néophyte. On ne connaît pas leur nom, et en fait, ce n'est pas ce qui nous intéresse. Au fil de l'ouvrage, nous allons grâce à leurs dialogues découvrir une foule d'anecdote insoupçonnables sur les fourmis.

Parce que ces petites bestioles on tout un tas de trucs à nous apprendre. Quand on pense aux fourmis, on voit ces minuscules insectes qui grouillent sur les trottoirs ou au coeur des forêts, s'activent dans de longues lignes d'individus, évitant notre pied quand on les écrabouille. Mais on n'imagine même pas tout ce qui se passe dans les colonies. prenez une fourmi blessée par exemple (par votre pied, à tout hasard). Vous croyez qu'elle est vouée à mourir là ? Pas forcément : ses semblables pourront venir la soigner grâce à leur salive réparatrice. Et si elle estime qu'elle est trop amochée pour s'en remettre, elle pourra même leur dire de partir sans elle !

Qui eût cru que les fourmis étaient drôles ?

Vous l'aurez peut-être compris avec le résumé ci-dessus, La guerre des fourmis m'a enthousiasmée. Parce qu'on découvre que ces petites bêtes sont loin d'être de simples membre d'un organisme géant qui foncent tout droit, mais pas seulement. La vulgarisation scientifique, c'est un exercice compliqué. Et Mathieu Ughetti et Franck Courchamp l'ont réussi avec brio.

La science est une discipline qui m'a toujours ennuyée. Dès que ça devient trop compliqué, je perds le fil et je lâche l'affaire. Ici, les auteurs arrivent à nous passionner du début à la fin, en étant clairs et même drôles. l'humour dans la vulgarisation est risqué : il peut toujours sembler un peu poussif, un peu forcé. Ici, les auteurs s'amusent à imaginer les fourmis se réjouir des avantages fiscaux d'une très grande colonie en Suisse, ou se lancer dans un match de catch opposant les différentes espèces. Ainsi, on apprend que certaines espèces sont capables de construire des radeaux sur l'eau avec leur propre corps, de cultiver des champignons ou encore de s'adonner à l'élevage de larves... Et le tout en rigolant !

Lecteurs de BD curieux, La guerre des fourmis est pour vous. L'album est drôle et instructif, et vous en ressortirez avec une foule de petits savoirs qui vous permettront de briller en société. Enfin... à condition que le sujet des fourmis se pointe dans vos conversations. L'album est disponible au prix de 15 euros chez Équateurs Sciences.

Auteurs & Mots clés
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?