Critique > Les Carnets de Cerise tome 3, la critique
Critique

Les Carnets de Cerise tome 3, la critique

Franco-belge Le 17 nov 2014
3
par Elsa
Les Carnets de Cerise tome 3, la critique

L’avis de Elsa8

On a aimé • Les personnages qui évoluent • La magie de Noël • Le superbe dessin
On a moins aimé • Un récit un peu classique (mais particulièrement joli)

Noël arrive doucement et avec lui les indispensables films de Noël. Ces films-bonbons qu'on regarde  accompagné d'un plaid et d'un thé fumant pour mieux savourer l'hiver. Certains d'entre nous vont même se replonger dans des romans qui savent retranscrire cette atmosphère si particulière, les oeuvres de Dickens en tête. Bonne nouvelle : avec ce troisième opus de leurs Carnets de Cerise, Joris Chamblain et Aurélie Neyret transposent cette magie à la bande dessinée. 

Grandir...

Cerise est maintenant au collège. Ses relations avec sa mère évoluent dans le bon sens, celles avec ses deux meilleures amies mûrissent en même temps qu'elles trois, et tout va plutôt bien. Les adolescentes font la connaissance d'une relieuse qui travaille pour leur collège. Elles s'entendent bien et la jeune femme leur propose de venir visiter son atelier. Là-bas, Cerise et ses amies découvrent un trésor, élément déclencheur d'une nouvelle enquête. Mais si, comme à son habitude, Cerise bouscule encore une fois les émotions des autres sur son passage, elle ignore encore que c'est son propre coeur qu'elle pourrait bien un peu chambouler...

...Mais ne pas s'arrêter d'imaginer.

Tome après tome, le duo d'auteurs parvient à garder la magie de ce petit monde tout en douceur. Si l'histoire de Le dernier des cinq trésors reste classique, elle n'en est pas moins particulièrement douce, chargée en humour et en émotions. Les personnages récurrents évoluent d'une manière aussi touchante que réaliste, et c'est un grand plaisir de voir le trio grandir à son rythme.

La construction du récit est prenante, avec des rebondissement savamment dosés. Depuis le premier tome, les pages du journal de l'héroïne, dispersées dans la bande dessinée, proposent un rythme original et permettent aux auteurs de raconter rapidement certains détails, de mettre discrètement l'accent sur quelques éléments et montrent avec subtilité que Cerise mûrit. La jeune fille est d'ailleurs un personnage qui sonne très juste, faite de qualités et de défauts qui la rendent particulèrement attachante.

Graphiquement, Aurélie Neyret se surpasse et livre des planches particulièrement belles et délicates. Si la bonne humeur et l'affection que se porte entre eux les personnages étaient déjà l'assurance d'avoir le coeur gonflé, l'atmosphère qui se dégage de chaque case achève de nous plonger dans l'ambiance de Noël telle qu'on peut la rêver. Entre paysages enneigés, chocolat chaud et lumière douce des bougies, le tout mâtiné de la chaleur réconfortante des fêtes en famille.

Ce troisième volume des Carnets de Cerise se déguste comme une friandise. Joli, doux, plein d'amour, il devrait ravir petits et grands et parvient vraiment à retranscrire l'esprit de Noël en bande dessinée. Un très joli moment.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Les Carnets de Cerise tome 3
Les Carnets de Cerise tome 3 Les Carnets de Cerise tome 3 2014
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?