Critique > Les Mondes Cachés - L'arbre-forêt, la critique
Critique

Les Mondes Cachés - L'arbre-forêt, la critique

Franco-belge Le 17 avr 2015
5
par Elsa
Les Mondes Cachés - L'arbre-forêt, la critique

L’avis de Elsa7

On a aimé • Le dessin et les couleurs superbes • Un récit rythmé et prenant • Le très joli voyage
On a moins aimé • Quelques détails un peu frustrants quand on ne connait pas la série Gargouilles

En 2003 paraissait le premier volume de Gargouilles, une série jeunesse achevée en 2009, avec son cinquième tome. Cette année, Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni (dessinateur de la série depuis le tome 2) reviennent avec un one-shot intitulé Les Mondes Cachés - L'Arbre Forêt, à la fois suite de la série et porte d'entrée pour les nouveaux lecteurs dans leur univers.

Magie et adolescence.

Grégoire (héros de Gargouilles) est un ado parisien presque comme les autres, qui doit gérer entre ses cours, la séparation de ses parents et... des pouvoirs magiques qu'il a décidé de ne plus utiliser.

Mais il n'est pas si facile de mener une vie normale, surtout quand son amie Itsuki disparait, et que lui seul a des chances de pouvoir la sauver. Il part à sa recherche dans l'Arbre-Forêt, un lieu étrange qu'elle lui avait montré quelques jours plus tôt, avec pour seuls indices des pages d'un cahier qu'elle a égrainé sur son chemin.

Dans les méandres de l'Arbre-Forêt. 

Ce livre et un one-shot qui s'inscrit dans l'univers initié par Gargouilles, et prend place quelques années plus tard. On y retrouve ses personnages principaux : Grégoire, sa grande soeur qui possède elle-aussi des pouvoirs magiques, et leurs parents qui sont désormais séparés. Les auteurs ont cependant imaginé cette histoire afin que l'on puisse savourer Les Mondes Cachés (qui devrait être une série de récits complets) sans avoir lu les précédentes bandes dessinées.

Tout commence dans un Paris familier, mais en quelques pages, Itsuki entraine Grégoire, et le lecteur, dans des lieux magiques qu'elle est la seule à connaitre. Les auteurs nous plongent dans ce monde fantastique et on s'y régale. Graphiquement superbe, il est aussi très riche mais le voyage est finalement aussi fascinant que naturel. On ne se sent pas perdu dans un univers trop dense, on savoure juste tout le beau autour de nous, appréciant même sa grande part de mystère. 

Le récit s'adresse peut-être surtout à un lectorat jeunesse, comme son héros, mais se lit avec plaisir à l'âge adulte. Cette aventure bien rythmée offre la bonne dose d'action, de surprises, d'humour et d'émotion. Il est vrai que les références au passé ainsi que certains éléments non traités parce qu'ils vont de soi (les pouvoirs de Grégoire notamment) pourront un peu frustrer les nouveaux lecteurs, qui auront l'impression de passer à côté de certains éléments de l'histoire. Cependant de cette frustration nait surtout une curiosité qui donne envie de lire Gargouilles. Mais l'histoire reste vraiment accessible sans connaitre les enjeux des précédents épisodes, et peut donc être vue comme une nouvelle porte d'entrée pour découvrir l'ensemble de l'histoire.

Le dessin de Silvio Camboni est vraiment très beau. Ses personnages ont un petit côté surprenant mais original, sa mise en scène évoque vraiment le côté vivant de l'animation, ses décors sont superbes et servent à merveille l'univers onirique dans lequel cet Arbre-Caché nous entraine. Les couleurs de Gaspard Yvan sont lumineuses, joyeuses, à la fois pleines d'énergie et de douceur, sublimant vraiment le dessin.

Les Mondes Cachés - L'Arbre-Forêt est une excellente surprise. Prise indépendamment, c'est une très bonne histoire tout public, bien construite, riche et superbe graphiquement. Mais c'est également une nouvelle aventure dans le monde de Gargouilles, ce qui devrait ravir les lecteurs de la première heure.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Les Mondes cachés - L'Arbre Forêt
Les Mondes cachés - L'Arbre Forêt Les Mondes cachés - L'Arbre Forêt 2015
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?