Critique > Les Naufragés du Métropolitain tome 1, la critique
Critique

Les Naufragés du Métropolitain tome 1, la critique

Franco-belge Le 01 juin 2015
2
par Elsa
Les Naufragés du Métropolitain tome 1, la critique

L’avis de Elsa6

On a aimé • Un regard documenté sur le Paris de l'époque • Une histoire bien menée
On a moins aimé • Un scénario qui reste classique • Des gestuelles un peu figées

Grand Angle nous entraine sous terre, et les pieds dans l'eau, avec un nouveau diptyque : Les Naufragés du Métropolitain.

Paris sous les eaux.

Les parisiens l'ignorent encore, mais la tristement célèbre crue de la Seine de 1910 est sur le point de se produire. Pour le moment et sous les trombes d'eau, la vie continue. Louise et Valentin travaillent tous les deux chez un célèbre bijoutier de la Place Vendôme, qui s'apprête à réaliser une vente exceptionnelle et confidentielle. Pendant que la jeune femme fait la connaissance d'un pianiste du Moulin Rouge, qui lui sauve la mise dans le métropolitain, l'apprenti croise la route d'un voyou notoire. Et c'est ainsi que les ennuis vont commencer.

Classique mais intéressant.

Patrice Ordas au scénario, et Nathalie Berr au dessin, nous font vivre un moment marquant de l'Histoire de Paris. Cette crue historique causa bien des dégâts, et elle est ici le théâtre d'un récit sous forme de puzzle. Beaucoup des personnages mentent. Sur leur identité, sur leurs motivations. On découvre ces secrets petit à petit, tout en visitant Paris, de la Place Vendôme aux ruelles de Montmartre, des coulisses du Moulin Rouge aux entrailles du métro encore en construction.

Ce premier volume, sur deux, est bien ficelé. Si le scénario s'avère assez classique, la promenade est intéressante, et les auteurs nous dépeignent la population de l'époque, évoquant sans les survoler des thématiques liées à l'époque, entre politique, guerre, problèmes sociaux, maladies... On sent une riche documentation (Patrice Ordas a été directeur de l'école de joaillerie de Paris pendant 25 ans), qui ne dessert pas pour autant un récit bien mené qui passe d'un personnage à l'autre au fur et à mesure de la crue.

Malgré une gestuelle des personnages parfois un peu figée, ou trop appuyée, le dessin est agréable. La dessinatrice nous offre, de plus, quelques jolis clins d'oeil aux peintures de Mucha, dans des cases qui marquent des pauses dans la narration. Les personnages sont expressifs, et l'ensemble est servi par une colorisation assez vive.

Les Naufragés du Métropolitain est une bande dessinée qui mêle la fiction à l'Histoire, les petites intrigues à un contexte réel et bien documenté. Un premier tome assez classique mais maitrisé, qui devrait ravir les amateurs de bande dessinée historique.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Les Naufragés du Métropolitain tome 1
Les Naufragés du Métropolitain tome 1 Les Naufragés du Métropolitain tome 1 2015
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?