Critique > Mille parages tome 1, la critique
Critique

Mille parages tome 1, la critique

Franco-belge Le 12 fev 2015
0
par Elsa
Mille parages tome 1, la critique

L’avis de Elsa7

On a aimé • La sensation d'être parti en balade • Beaucoup d'humour • Le trait joyeux
On a moins aimé • Quelques histoires un peu répétitives • Un trait qui diffère parfois d'une histoire à l'autre

Le premier volume de Mille Parages, Fragments bourlingatoires d'ici et d'ailleurs, vient de sortir chez La boîte à bulles et nous emmène en promenade...

Dans les yeux du dessinateur.

Simon Hureau aime voyager, se promener, sortir du chemin tout tracé pour essayer les petits sentiers plus sauvages, et voir où cela le mènera. De ses expériences, il tire des petites bd. Petits moments particuliers parce qu'ils sont doux, surprenants, amusants ou catastrophiques.

Cette bande dessinée est le premier tome d'une trilogie de recueils de récits de voyage racontés par l'auteur. L'un sera sur la Chine, l'autre sur l'Indonésie, mais ce premier volume est lui une compilation d'histoires prenant place un peu partout. Dans la campagne française comme au Togo, dans les grandes villes italiennes ou dans la forêt thaïlandaise. 

Joyeux mélange.

Cette bande dessinée est donc un joyeux mélange d'instants de vie, entre soirées à tourner en rond dans l'espoir de trouver un petit coin accueillant où poser son duvet pour la nuit sans passer par la case hôtel, exploration de la jungle et de ses habitants, et rencontres farfelues et inattendus, voir carrément rocambolesques. 

Très drôle et excellent conteur, ce que les lecteurs de ses oeuvres précédentes (parmi lesquelles les excellents L'Empire des Hauts murs, Hautes Oeuvres ou Le Massacre) savaient déjà, Simon Hureau sait aussi saisir les ambiances et les petits moments qui font toute la saveur d'un voyage, d'une promenade. La plupart des récits que l'on retrouve dans Mille Parages ont précédemment été publiés dans des revues (Lapin, Ego comme X) ou en auto-édition, ont parfois été redessinés pour cet ouvrage et nous entrainent ici dans un petit tour du monde aléatoire.

C'est donc très amusant, parfois instructif. On pourra peut-être avoir un petit sentiment de répétition en ce qui concerne les histoires nocturnes, où le personnage cherche où dormir et va de déconvenue en déconvenue, mais l'ensemble des histoires nous donnent vraiment ce sentiment d'avoir nous-même réalisé une petite promenade qui fait réfléchir, rêver... Une sensation des plus agréables. Une belle invitation à la curiosité, à la flânerie, mais aussi aux échanges avec l'autre.

Graphiquement, le trait du dessinateur est léger, joyeux et bourré d'énergie, mais sait aussi se fait plus réaliste, et empreint de beaucoup de poésie quand il croque des animaux ou un décor. Les histoires ayant été réalisées dans des contextes et à des périodes différents, le trait varie un peu, avec un encrage parfois très net, d'autre fois plus spontané, et les variations sont encore plus visibles du fait du noir et blanc. C'est parfois un peu déstabilisant à la lecture, car même si les lieux changent, ces changements graphiques cassent un peu l'harmonie de l'ensemble. Mais c'est un détail quasi anecdotique, tant dès les premières cases, on se retrouve à chaque fois captivé.

Mille Parages est un retour aux récits de voyage pour un auteur drôle et curieux de tout, qui livre ici des petits bouts de ses promenades et grandes évasions, nous offrant un moment de lecture agréable et dépaysant.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Mille Parages tome 1
Mille Parages tome 1 Mille Parages tome 1 2015
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?