Critique > Poussière, une BD magnifique et audacieuse à découvrir
Critique

Poussière, une BD magnifique et audacieuse à découvrir

Franco-belge Le 04 sept 2018
2
par LiseF
Poussière, une BD magnifique et audacieuse à découvrir

L’avis de LiseF9

On a aimé • Des couleurs sublimes • Un storyboard audacieux • Un univers intrigant
On a moins aimé • Le résumé officiel qui spoile complètement le coup de théâtre à la fin...

Cet été je vous dévoilais mes pronostics des bandes dessinées à suivre pour la rentrée littéraire. Et parmi elles il y avait Poussière, de Geoffroy Monde chez Delcourt. Sur celle-ci, je ne prenais pas beaucoup de risque puisque j'avais déjà eu l'occasion d'avoir le titre entre les mains. Et comme la BD sort demain, je peux ENFIN vous proposer ma critique ! Et comme vous vous doutez, puisque je trépignais à l'idée de vous en parler, j'ai adoré.

Dans un monde mystérieux, des colosses mystérieux attaquent une population mystérieuse

L'histoire se déroule dans un monde fantastique. On suit Poussière, une combattante qui protège coûte que coûte son frère et sa soeur, deux jumeaux du nom d'Ayame et Pan. Et c'est qu'ils en ont besoin, de protection : depuis quelques mois, l'harmonie qui régnait sur la planète Alta a été brisée. Les colosses, d'immenses créatures roses et bleues humanoïdes, sont devenus fou. Autrefois, ils déambulaient tranquillement sans déranger personne. Aujourd'hui, ils attaquent les villes et sont accompagnés de catastrophes naturelles terribles. Raz-de-marées, tremblements de terre et incendies sont devenus tristement habituels.

Les choses sont d'autant plus compliqués qu'à chaque victoire contre un colosse, ils sont ramenés à "l'essence" pour reprendre vie par la suite. Ceci dans le but de préserver le fragile écosystème de la planète. De fait, chaque victoire ne fait que repousser un nouvel affront... Ayame et Pan quant à eux sont des enfants à part. Ils sont capables de voir et d'écouter les colosses avant leur apparition, et pourraient à terme prédire ces catastrophes. Pour Poussière, le dilemme est double : doit-on arrêter de ressusciter les colosses et ainsi menacer l'équilibre de la planète ? Et doit-elle permettre aux Augures d'emmener son frère et sa soeur pour les entraîner à la communication avec les colosses ?

Un récit fantastique, au sens propre comme au figuré

Geoffroy Monde est un pro de l'humour absurde : on a pu le retrouver sur De rien, Serge et demi-Serge ou encore Tout ou rien. Du coup, c'est un peu suprenant de le retrouver sur cette oeuvre fantastique, qui change complétement de registre. Dans Poussière, on rigole pas... Des gens meurent suite aux attaques des colosses, et des sujets préoccupants tels que la biodiversité sont abordés. Pourtant, on reconnaît Geoffroy Monde : l'auteur a le chic pour transgresser les codes classiques de la BD, jouer avec les cases, changer complétement de technique... En tournant les pages de Poussière on est constamment pris de court, surpris, mais toujours agréablement surpris.

C'est un univers à part entière que l'auteur a mis en place dans ce premier tome. Un univers vaste qu'on ne comprend sans doutes qu'à 10% d'ailleurs : certaines choses sont montrées mais pas expliqués, et elles ne le seront sans doute jamais. On arrive en court de route dans la vie de nos protagonistes, et aucune explication artificielle ne se charge de nous faire un topo. Pour autant, l'auteur parvient à créer un récit captivant, auquel on accroche tout de suite.

En parlant de récit, énorme WARNING : ne lisez pas le résumé de l'oeuvre sur le site de Delcourt !! Celui-ci spoile complétement le coup de théâtre à la fin de l'oeuvre. Un coup de théâtre vraiment surprenant auquel on ne s'attend pas du tout, et qui est à mon sens vraiment bien amené. Pire, ça spoile même la suite de l'histoire. Bref, ne faites pas comme moi, n'allez pas voir, lisez juste ce premier tome.

Poussière est l'une de mes grosses claques de la rentrée ! Le trait est audacieux, la palette de couleurs magnifique et l'histoire vraiment mystérieuse. Après lecture de ce premier tome, on a appris plusieurs choses mais plein de questions restent sans réponses, juste assez pour qu'on attende le second tome avec impatience. Poussière est disponible dès demain chez Delcourt, dans un beau grand format qui rend honneur au dessin, au prix de 15,50 euros !

Auteurs & Mots clés
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?