Critique > Presque Maintenant, une BD d'anticipation au concept fascinant chez Futuropolis
Critique

Presque Maintenant, une BD d'anticipation au concept fascinant chez Futuropolis

Franco-belge Le 12 juin
1
par LiseF
Presque Maintenant, une BD d'anticipation au concept fascinant chez Futuropolis

L’avis de LiseF6

On a aimé • Une vraie identité graphique • Un concept bien trouvé
On a moins aimé • Un scénario précipité

Il y a deux semaines je vous parlais de Presque Maintenant, une bande dessinée chez Futuropolis au concept qui m'avait tout de suite intriguée. En effet, l'album dépeint une nouvelle technologie dans un futur... Extrêmement proche.

Anna est une jeune violoniste passionnée. Alors qu'elle cherche un livre dans une bibliothèque, elle fait la connaissance d'Alexis, un écrivain en herbe qui avait justement emprunté le dit livre. Cette coïncidence fait mouche dans le cerveau des deux artistes, qui vont très vite devenir amis. Anna va rencontrer Félix, le colocataire d'Alexis et ensemble ils vont former un trio inséparable, comme une petite bulle au milieu du monde. Jusqu'à ce qu'une toute nouvelle technologie vienne perturber leur équilibre...

Les nanopills, révolutionnaires ou intrusives ?

En effet, Félix est obsédé par le bien-être et la santé. Biologiste, il travaille sur les nanopills, des pilules qui se glissent dans l'intestin et récupérent tout un tas de données dans l'organisme. Le jeune homme, très amoureux d'Anna, a fini par lui déclarer sa flamme et le trio s'est morcelé petit à petit. Au fil des années, Félix et Anna se sont construits une vie à deux et ont chacun commencé à utiliser les nanopills.

Sauf que cette technologie n'est peut-être pas aussi bénéfique qu'elle en a l'air. Constament connectée à une application, elle permet de tout savoir : rythme cardiaque, taux de substances, santé des organes... Et Félix est de plus en plus obsessionnel. Armé de l'appli, il espionne le corps d'Anna au point d'en devenir toxique pour la jeune fille.

Entre histoire d'amour et nouvelles technologies

Avec Presque Maintenant, Cyril Bonin qui signe ici le scénario et le dessin, fait un pari audacieux : allier des questionnements sur une nouvelle technologie à une histoire d'amour. En effet, à l'heure des objets connectés qui fleurissent partout dans le monde de l'innovation, les nanopills ne sont presque pas une invention. Mesurer notre santé en chiffre avec des bracelets, des ceintures ou même des fourchettes, ça se fait déjà même si c'est n'est pas complétement entré dans les moeurs.

Mais souvent, ces innovations sont présentées d'un point de vue futuriste, didactique, et quand ils interviennent dans une fiction ils sont un peu terrifiants comme dans Black Mirror. Ici, on se croirait presque dans un bon vieux film français : trois jeunes personnes qui se rencontrent, qui s'attachent les unes aux autres, et l'amour qui s'en mêle...

Si le postulat de départ m'a beaucoup plu, j'ai été un peu gênée par le scénario : j'ai eu l'impression que Cyril Bonin a voulu en dire beaucoup en trop peu de pages. La fin arrive trop vite et est surprenante à tel point qu'on a du mal à rentrer dedans, les dialogues sont trop vite profonds et dramatiques alors qu'on n'a pas encore eu le temps de s'attacher aux personnages.

Le dessin quant à lui est hyper intéressant : l'artiste travaille à fond la physionomie de ses personnages et on saisit vite leur caractère, leurs mimiques... les cases sont hyper travaillées avec beaucoup d'application sur les décors, créant une véritable identité à l'album.

Certes j'ai été gênée par quelques aspects du scénario à la lecture de Presque Maintenant. Néanmoins la proposition est vraiment intéressante et le sujet méritait d'être présenté. La réflexion de l'auteur vaut le détour alors si vous souhaitez vous laisser tenter, vous pouvez retrouver la BD chez Futuropolis au prix de 17 euros !

Auteurs & Mots clés
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?