Critique > Roulez Jeunesse — La Révolte des Valtis, la critique par une jeune rédactrice
Critique

Roulez Jeunesse — La Révolte des Valtis, la critique par une jeune rédactrice

Franco-belge Le 14 fev
0
par Republ33k
Roulez Jeunesse — La Révolte des Valtis, la critique par une jeune rédactrice

L’avis de Republ33k8

On a aimé • Un trait précis • Des personnages attachants • Beaucoup de rebondissements • Un reflet de notre société
On a moins aimé • Des planches un peu bavardes • Des moments de flottement

La semaine dernière, ona lancé notre rubrique Roulez Jeunesse. Parce que tout le monde peut lire de la BD jeunesse ! À cette occasion on vous proposait de découvrir notre sélection de BD à guetter en 2018. Et cette semaine, on vous présente la critique d'une bande dessinée jeunesse, La Révolte des Valtis, par une jeune lectrice : Églantine, 12 ans, qui est passée à la rédac au début du mois pour un stage d'une semaine !

La Révolte Des Valtis de Molly Knox Ostertag et Sharon Shinn raconte, comme beaucoup de BD de nos jours, la vie d’une orpheline. Mais cette oeuvre se démarque des autres grâce a ses dessins expressifs et à ses personnages attachants. L’histoire est composée d’événements inattendus et surprenants qui se produisent assez régulièrement ce qui donne un rythme soutenu à l’histoire. Le lecteur arrive à ressentir l’émotion du personnage grâce aux dessins fins et colorés.

L’histoire se passe dans le futur, là où les humains ne sont plus maitres de la Terre. Le peuple des Drix, des êtres grands et inexpressifs, contrôle la planète et utilise les humains comme des esclaves. Il les envoie dans des usines où ils doivent traiter des corsètes brutes, les pierres qui sont responsables de l’invasion de la Terre. Coline Cavanah, issue d’une famille riche et connue, est le personnage principal de la BD. Malheureusement, à cause des Drix qui lui ont pris toutes ses richesses, elle est obligée d’aller travailler à l’usine pour pouvoir manger et vivre. Mais tout espoir n’est pas perdu, puisqu’un groupe de résistants appelés les Valtis se bat pour la libération de la planète et Coline les rejoint. Elle risque sa vie chaque jour en volant des corsètes brutes. Elle rencontre des gens qui l’aident à se battre contre les Drix mais ce n’est pas si facile, certains meurent pour la libération de la Terre. 

L’histoire a été écrite de façon à dénoncer la société actuelle. Les Drix représentent les riches qui utilisent les humains, les moins aisés, pour s’enrichir. La vie de Coline est assez commune : on la voit se lever le matin, manger, partir travailler… Malgré cela, cette BD est pleine d’imagination. Il est facile de se reconnaitre dans les personnages et de plus, grâce aux dessins précis et aux couleurs choisies intelligemment, le lecteur comprend les émotions que ressent le personnage. L’histoire est remplie d’événements inattendus. Mais même si elle est intense, certaines pages sont un petit peu bavardes ce qui ne donne pas toujours envie de les lire. Il y a aussi quelques moments inactifs. 

Les dessins colorés, les personnages complexes et le rythme intense de l’histoire font de cette BD un ouvrage accrocheur. De plus, elle est destinée aux plus jeunes comme aux plus vieux. Malgré certaines pages trop bavardes et quelques moments de flottement, La Révolte Des Valtis est une BD agréable à lire et dont on a envie de connaitre la suite. Cet album est disponible dès aujourd'hui chez Rue De Sèvres

Auteurs & Mots clés
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?