Critique > Sombres Citrouilles, quand la réunion de famille tourne au drame
Critique

Sombres Citrouilles, quand la réunion de famille tourne au drame

Franco-belge Le 22 nov 2019
0
par Elsa
Sombres Citrouilles, quand la réunion de famille tourne au drame

L’avis de Elsa7

On a aimé • Des personnages particulièrement attachants • Une ambiance pesante réussie • Les bonnes idées narratives
On a moins aimé • Une colorisation un peu forte • Des expressions parfois un peu figées

Halloween est passé depuis quelques semaines, mais la saison des cucurbitacées et des réunions de famille ne fait que commencer...

Beaucoup de secrets pour un seul anniversaire.

31 octobre, veille de Toussaint devenue Halloween outre-Atlantique. Chez les Coudrier, c'est surtout l'anniversaire du grand-père et l'occasion de réunir une fois par an la famille autour d'un dîner.

Les invités arrivent au compte-goutte et transportent tous dans leurs valises quelques secrets bien cachés. Seulement, quand les enfants tombent sur le cadavre d'un inconnu dans le jardin et qu'Hermès, le plus grand des cousins, décide de le cacher pour protéger quelqu'un, cela va peut-être devenir le secret de trop.

L'heure des aveux.

Rue de Sèvres continue d'adapter en bd les romans de l'École des Loisirs avec ce polar pour ado signé Malika Ferdjoukh (également autrice de Quatre Soeurs adapté par Cati Baur et de La Bobine d'Alfred déjà adapté par Nicolas Pitz). On retrouve avec délice son écriture sensible et malicieuse où les enfants se débrouillent souvent sans les adultes, et mieux qu'eux.

Sombres Citrouilles est un récit à tiroirs prenant et bien mené, riche en personnages hauts en couleur et en secrets inavouables. Comme souvent avec les adaptations de romans en bd, l'auteur doit faire l'impasse sur des présentations détaillées permises par la littérature pour nous plonger tout de suite dans l'ambiance du récit. Un arbre généaologique en début d'ouvrage aurait été bienvenu car on se perd un peu dans les premiers chapitres, peinant à reconstituer les liens entre les personnages.

Pour autant, l'ambiance est vraiment réussie et les enfants si vivants qu'on se prend vraiment au jeu, passant un très bon moment de lecture en leur compagnie. Malika Ferdjoukh d'abord, Nicolas Pitz dans son travail d'adaptation également, s'amusent à distiller les indices, à brouiller les pistes, à nous mener par le bout du nez. Que cachent vraiment les personnages ?

Le trait de Nicolas Pitz est vibrant, plein d'émotions. Même si les visages arborent par moments des expressions un peu figées et que les couleurs sont parfois si fortes qu'elles font passer le trait au second plan, cela n'enlève rien à l'efficacité des planches, pleines de bonnes idées narratives pour raconter à la fois l'ambiance de la journée, la personnalité des membres de la famille, les liens qui les unissent. Il y a ce qu'on voit et ce qu'on devine. L'atmosphère pesante d'une réunion de famille qui se voudrait joyeuse sans que personne ne fasse véritablement d'efforts pour ça.

Une histoire riche et joyeusement sombre, les mots si justes de Malika Ferdjouk et la mise en scène inventive et sensible de Nicolas Pitz, voilà une façon très réussie de cuisiner les citrouilles.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Sombres Citrouilles
Sombres Citrouilles Sombres Citrouilles 2019
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?