Critique > Ulysse Wincoop tome 1, la critique
Critique

Ulysse Wincoop tome 1, la critique

Franco-belge Le 28 aout 2015
4
par Elsa
Ulysse Wincoop tome 1, la critique

L’avis de Elsa8

On a aimé • Le dessin vibrant • Un contexte historique dramatique et passionnant • Un récit touchant
On a moins aimé • Il faut maintenant attendre la sortie du tome 2

La collection Bayou de l'éditeur Gallimard est une véritable mine d'or, riche de bandes dessinées magnifiques. Ulysse Wincoop n'échappe pas à la règle.

"Je suis né le jour où mon peuple a rendu l'âme."

Ulysse Wincoop ne ressemble pas beaucoup à ses parents, mais le petit garçon ne s'est jamais posé de question à ce sujet. Le souci c'est qu'à part lui, tout le monde semble persuadé d'une chose : il n'est pas leur enfant naturel. Menant une existence paisible dans le Dakota du Sud, sa vie va peu à peu basculer avec le retour de son oncle Jonah en 1989... 

9 ans plus tôt, l'armée massacrait le peuple indien, non loin de là. À l'abri des regards, un soldat déserta, emportant avec lui un bébé sioux tout juste né...

La douleur du secret.

Avec ce premier tome d'Ulysse Wincoop, Marion Festraëts et Benjamin Bachelier nous racontent un destin difficile, et entre les lignes, la mort du peuple sioux. C'est l'histoire d'un petit garçon qui ignorait tout des conditions tragiques de sa naissance, et qui n'aura d'autre choix que de s'y confronter. Grandir trop vite, perdre ceux qu'il aimait et devoir aussi faire le deuil de ceux qu'il n'a jamais connu. C'est d'abord un récit richement documenté, où d'un évènement tragique réel, le massacre de Wounded Knee, nait une histoire bouleversante. 

Marion Festraëts imagine des personnages tout en justesse, qui tentent de vivre avec leurs cicatrices, leurs secrets et des choix de vie souvent incertains. Le récit rempli d'émotion reste sur le fil, ne tombant jamais dans le trop plein d'émotions, se faisant parfois drôle et léger. Comme la vie qui sait se faire lumineuse, par petites touches, même dans la douleur. Ulysse Wincoop est à la fois une bande dessinée historique et une histoire puissante, celle d'un petit garçon qui part, un peu malgré lui, sur les traces de ses racines.

Le dessin de Benjamin Bachelier, notamment remarqué sur l'adaptation de Gatsby le magnifique, déjà chez Gallimard, est superbe. À la fois délicat et vibrant, il nous fait voyager dans le Dakota du sud, au fil des saisons. Un monde dur et souvent hostile pour les hommes, des villages construits par les migrants et ce qu'il reste des territoires amérindiens. Et si les décors sont beaux, le regard se concentre sur les personnages, particulièrement touchants. Là encore ils sont tout en justesse, complexes et traversés par des émotions puissantes. 

Ce premier volume d'Ulysse Wincoop est particulièrement beau, à la fois passionnant par son contexte historique et bouleversant autant pour l'histoire qui s'y déroule que par les drames qui ont inspiré le récit. Un hommage délicat à un peuple massacré.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Ulysse Wincoop tome 1
Ulysse Wincoop tome 1 Ulysse Wincoop tome 1 2015
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?