Critique > Verdun - Tome 1 : Avant l'Orage, la critique
Critique

Verdun - Tome 1 : Avant l'Orage, la critique

Franco-belge Le 12 fev
0
par Republ33k
Verdun - Tome 1 : Avant l'Orage, la critique

L’avis de Republ33k7

On a aimé • Un aspect négligé de la bataille • Une double perspective • La couverture • Une certaine modernité dans les dessins
On a moins aimé • Un rythme en dents de scie • Des visages moins réussis que d'autres • Des enjeux purement historiques

Cette année, nous fêterons le funeste centenaire de la bataille de Verdun. Une occasion qui parle forcément aux artistes et aux éditeurs, qui ont décidé de rendre hommage, d'une manière ou d'une autre, aux soldats tombés lors de cette meurtrière bataille. Du côté de chez Grand Angle, c'est Jean-Yves Le Naour, historien de son état, et les dessinateurs Marko et Holgado, qui se chargent d'adapter cet événement sinistre en bande-dessinée. Et contre toute attente, le résultat est impressionnant.

Non pas que nous en doutions nécessairement, mais force est de constater que les œuvres inspirées par les multiples centenaires du premier conflit mondial sont loin d'êtres toutes exemplaires. Trop nombreuses sont celles qui surfent sur une mémoire soudain ravivée, et se contentent d'adapter les événements sans offrir une vraie proposition.

De son côté, le Verdun de Grand Angle est à l'image du nom de sa maison d'édition : puisque la série devrait aborder toutes les facettes de cette tristement célèbre bataille. Ce premier tome se tourne ainsi vers l'organisation de l'affrontement, du côté français comme du côté allemand. Si les premiers coups de canon sont mis en scène dans cet album, c'est surtout la tension géo-politique de l'événement qui intéressera Jean-Yves Le Naour dans ce premier tome, et c'est là tout son intérêt.

En effet, contrairement à nombre de ses pairs, Avant l'Orage ne rentre pas directement dans le vif du sujet, et préfère explorer l'immobilisme décisionnaire de l'Etat-Major français et les conflits d'intérêts entre le ministère de la Guerre et le généralissime Joseph Joffre. Un aspect du conflit qui n'est que rarement abordé en dehors du genre documentaire.

L'album a d'ailleurs des allures de reportage, même s'il élabore les arcs narratifs de plusieurs officiers. Le scénariste nous ballade ainsi au gré des ordres et des contre-ordres, conférant à sa BD un rythme en dents de scie, pas toujours très agréable, mais qui sert le propos de Jean-Yves Le Naour, quelque part  : l'auteur entend nous immerger dans la confusion de la chaîne de commandement française et au cœur de la détérmination des militaires allemands.

Pour l'accompagner dans sa tâche, il pourra compter sur deux dessinateurs, Marko et Holgado, qui s'accordent jusqu'à se confondre. Et surprise, leur style s'avère finalement très moderne. Ce qu'on doit sans doute au bagage d'Holgado, qui a travaillé douze ans dans l'animation : une expérience qui profite à cet album, plutôt agréable à l'œil malgré une composition qu'on regrette de voir trop stricte et quelques écarts, notamment sur les visages, pas toujours très identifiables.

Mais le vrai défaut de cet album restera également sa première qualité : il est uniquement tourné vers l'aspect logistique et techniquee du conflit. Sans oublier les hommes derrière la machinerie, le scénariste et ses dessinateurs sont d'avantage concentrés sur l'Histoire en marche que sur leurs personnages. Un bon moyen pour en apprendre plus sur cette bataille, même si cette orrientation ôte parfois à ce premier tome des enjeux plus forts émotionnellement. Il convient donc de savoir pourquoi vous souhaitez lire Avant l'Orage avant de passer en caisse !

Plutôt moderne dans ses dessins et son traitement, Avant l'Orage s'intéresse à une facette trop souvent laissée dans l'ombre de la bataille de Verdun : sa préparation. Un album qui profite de l'expérience d'historien de son scénariste et de la souplesse du trait de ses dessinateurs, et qui a le bon goût d'offrir de très nombreux bonus tirés du Mémorial de Verdun en fin d'album. A découvrir, si vous êtes curieux de l'histoire avec un grand H !

Auteurs & Mots clés
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?