Critique > Voyage en République de Crabe, la première BD de Tarmasz
Critique

Voyage en République de Crabe, la première BD de Tarmasz

Franco-belge Le 15 avr
2
par Elsa
Voyage en République de Crabe, la première BD de Tarmasz

L’avis de Elsa9

On a aimé • Un récit captivant • Beaucoup de poésie • Un vrai voyage
On a moins aimé • Les amateurs du style médiéval parfois sombre de Tarmasz pourraient être décontenancés au départ mais découvriront une autre facette de son univers

Si Tarmasz est notamment connue pour son travail côté tatouage, il serait dommage de s'arrêter là. C'est une autrice et illustratrice de grand talent. Expérimentant les différents formats, avec notamment des webcomics (Crone et Bisou de feu), elle vient de publier chez Delcourt Voyage en République de Crabe, une bande dessinée-carnet de voyage particulièrement réussie.

Crabe.

Maya est livreuse pour une société un peu particulière. Leur crédo : une livraison sûre dans le monde entier en une semaine maximum. Sa nouvelle mission s'annonce pleine de surprises : elle doit transporter un colis vers la République de Crabe, une petite île qui évolue en autarcie et accepte très peu d'étrangers sur son territoire. Elle a une semaine pour mener à bien sa livraison... mais elle qui brille par sa rapidité va devoir apprendre à composer avec la lenteur. Elle en profitera pour admirer le paysage.

Voyage contemplatif.

À mi-chemin entre la bande dessinée et le carnet de voyage, Voyage en République de Crabe est un véritable petit bijou qui nous permet de découvrir d'autres facettes du talent de Tarmasz, créatrice d'univers et conteuse. Inspirée, notamment, par le film Jackie au Royaume des filles et par les dictatures qui créent des mondes clos à l'intérieur de notre monde, elle imagine cette petite île qu'elle revendique ouvertement comme strictement imaginaire. Malgré ses références, cette histoire n'est pas à voir comme une métaphore d'une situation réelle.

Elle nous invite à découvrir Crabe, à y voyager au rythme imposé par sa géographie marécageuse, par la méfiance de ses habitants et par son organisation toute personnelle. Pour l'héroïne, dont le métier est d'être rapide, cette lenteur crée une frustration qui l'amène à évoluer. Pour le lecteur, c'est aussi un rythme de lecture imposé qui, si on se laisse porter, amène à la contemplation et nous fait réfléchir au regard que l'on peut poser sur ce qui ne nous est pas familier. 

Le noir et blanc uniquement rehaussé de jaune (qui évoque à la fois le ciel bas, les marécages, les insectes, et le légume cultivé partout sur l'île) met en valeur le trait de Tarmasz, élégant et onirique. On se régale vraiment à chaque page, que ce soit les décors superbes, ou les fiches que Maya écrit et dessine pendant son voyage, répertoriant avec application les insectes, les tenues traditionnelles et les légendes du pays. Tout est beau, tout est un peu à part, tout, en fait, contribue à ce sentiment d'immersion dans un monde inconnu mais captivant.

Mais ce n'est pas qu'un livre beau à regarder (l'ouvrage en lui-même, avec son papier de qualité et sa tranche doré est une vraie merveille), c'est aussi une histoire prenante, parfois très drôle, souvent infiniment poétique. C'est aussi une narration toute particulière, très riche. Une véritable expérience de lecture qui continue de vivre en nous longtemps après avoir refermé le livre.

Voyage en République de Crabe est un vrai coup de coeur. Un livre surprenant, doux, qui dévoile les talents d'une conteuse dont on a déjà hâte de lire les prochaines histoires.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Voyage en République de Crabe
Voyage en République de Crabe Voyage en République de Crabe 2018
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?