Critique > Ad Astra tome 1, la critique
Critique

Ad Astra tome 1, la critique

Manga Le 20 mars 2014
1
par Elsa
Ad Astra tome 1, la critique

L’avis de Elsa7

On a aimé • Un graphisme soigné • Un récit prenant • Un contexte passionnant
On a moins aimé • Certaines cases manquent de décor • Un récit très dense

Après le succès de Cesare, l'éditeur Ki-oon continue de nous faire découvrir des mangas historiques de qualité avec Ad Astra. Cette nouvelle série nous emmène à la rencontre de deux des plus grands stratèges de l'Histoire : Hannibal et Scipion.

AD ASTRA PUBLIUS CORNELIUS SCIPIO AFRICANUS MAJOR & HANNIBAL BARCA © 2011 by Mihachi Kagano / SHUEISHA Inc.

Le duel

Un peu plus de deux siècles avant J.C. nait Hannibal, fils d'Hamilcar Barca, le commandant de l'armée carthaginoise en Sicile. Cet enfant étrange et incroyablement intelligent se fait remarquer dès le plus jeune âge en intervenant dans les affaires des adultes, mais c'est en grandissant qu'il va révéler tout son talent. Tacticien brillant et commandant d'armée aussi retors que valeureux.

Une seule flamme l'anime : détruire l'ennemi de son peuple, Rome. Mais il aura en face de lui un adversaire à sa mesure : Scipion l'Africain, un génie militaire qui semble être le seul capable de comprendre les raisonnements de son ennemi.

AD ASTRA PUBLIUS CORNELIUS SCIPIO AFRICANUS MAJOR & HANNIBAL BARCA © 2011 by Mihachi Kagano / SHUEISHA Inc.

Un titre très riche et documenté

Ce récit nous entraine donc au beau milieu des affrontements sans fin qui opposent Rome et Carthage. Et si la première a bien plus de puissance militaire, l'intelligence d'Hannibal semble capable de déjouer tous les obstacles. Ce premier volume, surtout introductif même s'il n'oublie pas de nous plonger dans le vif du sujet avec des batailles épiques, nous présente le contexte propre à cette période, ainsi que les différents personnages qui joueront un rôle dans la grande Histoire. D'abord pour cette raison, mais aussi parce que chaque stratégie militaire nous est expliquée d'une manière claire et détaillée, ce premier volume d'Ad Astra est particulièrement dense, riche, et bavard.

Mais c'est autant un inconvénient qu'un avantage, puisqu'il s'il faut parfois un peu s'accrocher pour digérer toutes les informations que contient une page, on sent derrière ce manga toute la qualité du travail de documentation et de tri des informations. Tout est réellement passionnant, et on découvre rapidement la personnalité de ces deux personnages atypiques, et la complexité de leurs stratégies de guerre. Les scènes de combat sont, elles, pleines d'énergie, violentes forcément, et superbement retranscrites.

Graphiquement, on sent que Mihachi Kagano tire autant ses influences du manga que de la bande dessinée franco-belge. Son trait est beau, classique, et si l'ensemble manque peut-être parfois un peu de décors, les planches n'en sont pas moins belles et très agréables à parcourir. Les cases sont souvent pleines de détails, et le mangaka apporte un soin tout particulier au rendu des armes et armures.

AD ASTRA PUBLIUS CORNELIUS SCIPIO AFRICANUS MAJOR & HANNIBAL BARCA © 2011 by Mihachi Kagano / SHUEISHA Inc.

Ad Astra est un manga historique réussi, qui prend le temps de réellement développer contexte et intrigue d'une manière détaillée et intéressante, rendant parfois le récit très dense. Pour autant, ce titre n'oublie pas de donner toute sa place à l'effervescence et à la violence des combats opposant ces deux hommes qui ont marqué l'histoire. Un premier tome qui augure du bon pour la suite.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Ad Astra - Tome 1
Ad Astra - Tome 1 Ad Astra - Tome 1 2014
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?