Critique > City Hunter Rebirth tome 1 : Par le pouvoir de la fangirl ancestrale !!
Critique

City Hunter Rebirth tome 1 : Par le pouvoir de la fangirl ancestrale !!

Manga Le 05 mars
0
par LiseF
City Hunter Rebirth tome 1 : Par le pouvoir de la fangirl ancestrale !!

L’avis de LiseF7

On a aimé • Ravira les nostalgiques de City Hunter • Vous fera hurler de rire régulièrement • Le deus ex machina justifiant la série est en fait très malin
On a moins aimé • Intéressant plutôt pour les fans de City Hunter

Un reboot de City Hunter, sur le papier, ça ne fait pas forcément envie. On sent plus le process marketing que la démarche artistique. Quand en plus il se base sur un pitch assez facile, on peut avoir envie de passer son chemin. Et si vous faisiez cela, vous auriez tort, car en vrai, le premier tome de City Hunter Rebirth chez Ki-oon possède une fraîcheur et une énergie qui va vous replonger dans le meilleur de la licence, avec un petit truc en plus fort sympathique. 

Kaori a quarante ans, un emploi nul, pas de mari et une mère qui ne manque pas d’insister sur les soucis que représentent cette situation sociale. Kaori n’a jamais vraiment réussi à vivre sa vie, totalement noyée dans une passion dévorante pour un manga, City Hunter, de Tsukasa Hojo. La découverte, adolescente, de ce personnage charismatique, a complètement envahi sa vie. Alors quand elle se réveille un jour dans son corps d’adolescente, en plein univers manga aux côtés de ses deux héros, elle va tout faire pour en profiter à fond. Mais ne risque-t-elle pas de changer le court du manga?

Quand le lecteur se voit offrir ses propres fantasmes

Alors oui, un pitch pareil se retrouve plus souvent dans des fanfiction d’adolescents (moi c’était Power Rangers) que dans un manga publié chez un grand éditeur. Et pourtant, le ridicule ne prend pas et on entre complètement en empathie avec l’héroïne de l’histoire, la “vieille” Kaori. Disons-le, elle kiffe grave. Et son plaisir est réellement communicatif. Sokura Nishiki, l’auteur de cette “adaptation”, parvient à réellement la rendre attachante. Car il parle à tous les fans que nous sommes. Il les invite à vivre leur rêve fondamental. 

Certes, aux premières pages on se montre un peu bégueule, on lit du bout des yeux, en faisant mine de ne pas y toucher. Et puis arrive l’univers de City Hunter. Et un premier rire suit. Puis un autre et tant et tant, que l’on fini par s’avouer vaincu.

City Hunter revu depuis les années 2010

Les gens qui n’aimaient ni le manga ni le dessin animé, n’ont aucune chance d’adhérer à cette nouvelle variation. Ils ne sont pas le public cible, donc autant ne pas perdre de temps si vous êtes dans ce cas-là. L’auteur a choisi pour démarrer de cibler un évènement haut en couleur puisqu’il rassemble Ryo, Falcon et le célèbre café Cat’s Eye. Toutes ces péripéties du manga vont se dérouler sous les yeux de l’héroïne qui va les revivre avec nous et pour nous, tout en se demandant si elle doit ou non intervenir. Elle nous fait rencontrer à nouveau ces personnages comme si nous étions nous-même redevenus adolescents. Que d’émotions…

Mais profitons de ce regard lancé vers les années 80. On ne peut pas passer à côté de la nature de Ryo Saeba. Le personnage est-il une incarnation ultime de la virilité passéiste, agresseur de femmes ? Ou bien est-il un homme profond et respectueux de toutes celles qu’il protège ? Pas sûr que l’oeuvre de Tsukasa Hojo ait jamais été tranchée. Et ce n’est sans doute toujours pas le cas. Et peut-être est-ce même là l’intérêt du personnage, que de cultiver une réelle ambivalence qui enrichit encore plus sa nature de héros.

Disons à nouveau, pour conclure, que oui, City Hunter Rebirth est une bonne idée. Pas forcément sur la durée, mais pour des retrouvailles passagères, c’est juste parfait. On goûte à la nostalgie, à l’humour, à l’élégance des personnages avec un immense plaisir. Il faudra savoir se quitter sans se lasser. Mais en attendant, les fans vont passer un excellent moment de lecture ! L'album est disponible chez Ki-oon au prix de 7,90 euros.

Par Yaneck Chareyre
son Instagram
son twitter

Crédit images : Ki-oon

Auteurs & Mots clés
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?