Critique > Ex-Arm - tome 1, la critique
Critique

Ex-Arm - tome 1, la critique

Manga Le 10 juin 2016
0
par Republ33k
Ex-Arm - tome 1, la critique

L’avis de Republ33k7

On a aimé • Les concepts visuels et narratifs • L'idée de base • Des dessins plutôt solides
On a moins aimé • Donne facilement dans le fan service • Parfois trop bavard • Des passages un peu décousus du reste

En ces prémices de l'été, Delcourt-Tonkam nous propose de découvrir la série Ex-Arm, après la sortie et le succès d'Ex-Vita. Un reboot de cette dernière, qui reprend les concepts et certains personnages de l'œuvre originale, cette fois amenés par la plume d'un nouveau scénariste. Un contexte un peu particulier qui n'empêche pas ce premier tome de fonctionner.

Premier atout dans la manche de cet Ex-Arm, le concept de base, qui voit un adolescent un peu geek et mal dans sa peau - certes, on commence à connaître cet archétype - se réveiller des années après son "duel" face à un camion. Point de corps de remplacement au programme, en revanche : ,otre héros se retrouvre enfermé dans une sorte de malette-ordinateur qui fait bon usage de son cerveau.

L'homme enfermé dans la machine, c'est donc le sujet de cet Ex-Arm, qui voit notre adolescent de protagoniste faire connaissance avec ses pouvoirs, sa nouvelle "enveloppe" et de nouveaux compagnons. En l'occurrence, ils sont féminins, et on comprend très vite pourquoi. Le dessinateur Shin-Ya Komi et le scénariste HiRock sont tous les deux des grands adeptes du fan-service, et tous les prétextes sont bons pour placer nos personnages dans des poses ou des situations plus ou moins suggestives.

Mais il faut faire avec les spécifités du genre, et ne pas oublier, pour autant, toutes les qualités de l'œuvre. Tout d'abord, les personnages s'avèrent attachants, malgré leur aspect archétypal. Ensuite, le futur anticipé dans lequel se déroule l'histoire, d'ailleurs assez bien rendu par les dessins de Shin-Ya Komi, en forme, autorise un certain nombre de concepts, visuels comme narratifs, qui nous tiennent en haleine et nous promettent des développements intéressants.

Moralité, malgré un certain classicisme, le manga se laisse dévorer, profitant du sens du rythme de son équipe créative et de la bizarrerie du concept initial. Quelques éléments, notamment du côté de la contextualisation, sont un peu en reste, ou décousus de l'ensemble, mais la lecture n'en pâtit jamais vraiment.

Sans révolutionner le genre auquel il appartient, ni transcender les concepts qu'il propose, ce premier tome d'Ex-Arm s'avère assez riche en petites trouvailles pour maintenir l'attention du lecteur à son maximum. Rien de très original, en somme, mais une science-fiction pleine d'action et bien faite, qui s'avère être un solide candidat pour vos lectures estivales.

Auteurs & Mots clés
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?