Critique > Gate - Au-delà de la Porte - Tomes 1 & 2, la critique
Critique

Gate - Au-delà de la Porte - Tomes 1 & 2, la critique

Manga Le 10 mai 2016
0
Gate - Au-delà de la Porte - Tomes 1 & 2, la critique

L’avis de AntoineBigor8

On a aimé • Un propos politique et stratégique plutôt passionnant • Un mélange entre moderne et fantasy très bien géré • Des dessins dynamiques...
On a moins aimé • ...même si un peu classiques • Quelques défauts d'écriture

Que ce passerait-il si une porte entre notre monde et un univers de fantasy apparaissait ? C'est toute la question que se pose Gate - Au-delà de la Porte, manga de Takumi Yanai et Satoru Sao, qui arrive enfin dans les libraires françaises chez Ototo. Publié au Japon dans les pages du magazine Alpha Polis depuis 2011, le titre à mi-chemin entre fiction politique et fantasy débarque ce mois-ci, après plusieurs reports, avec ses deux premiers tomes. Un concept intrigant mais casse-gueule, que ses auteurs arrivent à maitriser malgré l'ambition affichée.

Le premier tome de Gate ne va clairement pas par quatre chemins. Dès ses premières pages, une porte s'ouvre en plein coeur de Tokyo, permettant à une immense armée composée de chevaliers et de créatures fantastiques d'envahir la capitale japonaise. C'était sans compter sur les Forces Japonaises d'Auto-défense (FJA), qui résistent et s'installent même à l'entrée de la magique porte afin de contrôler la zone et de pouvoir explorer ce nouveau monde qui s'offre à eux. Le bouquin nous présente ensuite son héros, Yôji Itami, otaku revendiqué mais également commandant de l'armée nippone qui va devoir mener une petite troupe de soldats dans cet univers purement fantasy.

Le concept est directement marrant et plutôt intéressant, comme un crossover entre deux genres assez différents: la fantasy et le thriller politique. L'introduction est en cela efficace qu'elle perd très peu de temps à expliciter les règles de son concept et même à présenter ses personnages pour plonger directement dans ce qui intéresse son auteur, à savoir les stratégies militaires autour de l'exploration et de la possible colonisation d'un nouveau monde. Un thème intéressant, que le scénariste Takumi Yanai va prendre le temps de developper, autant du côté de la société japonaise (ainsi que des pays voisins, bien jaloux de l'opportunité qui se présente) que de celle de l'autre monde, divisé en différentes zones d'influences, réunies sous l'autorité d'un empire mené par le Roi Augustus. Un parallèle entre deux mondes appuyé par les péripéties de la sympathique escouade d'Itami, qui explore l'univers de fantasy tout en essayant d'aider les habitants qu'ils croisent et de créer des liens avec les autorités locales. Un jeu d'échec entre enjeux stratégique et réalité du terrain parfaitement gérée et traitée, évitant le manichéisme tout en glissant un sous-texte anti-interventionniste assez passionnant.

Au-delà du simple fantasme de confronter ses deux mondes radicalement différents, Takumi Yanai en profite pour aborder un éventail de thématiques assez large, allant du rapport à l'étranger jusqu'aux schémas politiques inévitables du pouvoir face à un nouvel espace à conquérir, en passant par le respect des valeurs et d'une certaine forme d'art de la guerre. Tout un background passionnant servant l'intrigue, qui va prendre une tournure bien plus personnelle dans le second tome en délaissant un peu le jeu d'influence des différents dirigeants politiques pour se concentrer sur sa galerie de personnages, plongée dans une intrigue un peu plus fantasy et sur des enjeux militaires plus palpables. La lecture gagne ainsi en fluidité, mais trouve aussi quelques limites dans son écriture. Certains personnages ayant été introduit un peu à la va-vite et d'autres répondant uniquement à un archétype éculé, plusieurs scènes ou relations entre personnages sonnent un peu fausses, soulignant sans le vouloir un humour assez limité et graveleux. Malgré tout, certains personnages ont le droit à une introduction et un développement plus en avant, permettant une vraie accroche émotionnelle par moment.

Ce qui était une qualité en début d'album, permettant de plonger tête baisser dans le traitement politique du concept voulu par l'auteur, devient peu à peu un défaut à mesure que certains éléments assez peu clairs deviennent gênants ou encore plus flous à mesure que l'histoire se déroule. L'auteur se rattrape avec un habile jeu de références et de clins d'oeil à la culture otaku, même s'ils sonnent parfois un peu attendus. Sa narration en souffre également, car si le second tome est beaucoup plus rythmé, le premier est finalement très (trop ?) bavard. Des dialogues qui permettent certes de developper tout un contexte politique passionnant mais qui vont peser sur la fluidité de la lecture. Heureusement, les dessins de Satoru Sao restent pourtant clairs et dynamiques, l'artiste étant aussi à l'aise pour dessiner de grandes et imposantes cases que dans les passages plus découpés. Le mélange graphique entre les univers contemporains et fantasy fonctionne parfaitement bien, jouant justement sur les différences d'armes ou de tenues à de multiples reprises, même si le style reste assez absolument classique.

Avec son concept plutôt facile et son apparence assez générique, nous n'attendions pas grand chose de cette nouvelle série. Pourtant, Gate - Au-delà de la Porte se révèle être une très bonne lecture, assez passionnante et clairement passionnée. Takumi Yanai s'aide de son mélange d'univers pour aborder des thèmes lourds de sens et développer un propos assez sein sur la guerre, ses conséquences et ses multiples aspects. Si l'auteur use parfois de raccourcis scénaristiques assez regrettables, son oeuvre n'en reste pas moins intéressante, cohérente et plutôt attachante. À suivre, puisque la série est encore en cours de publication au Japon, avec déjà sept tomes publiés. Reste à savoir si l'intérêt du propos tiendra sur autant de pages, mais en l'état, ces deux premiers tomes sont une bien belle et surprenante lecture.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Gate - Au-delà de la Porte
Gate - Au-delà de la Porte Gate - Au-delà de la Porte 2016
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?