Critique > Jumping - tome 1, la critique
Critique

Jumping - tome 1, la critique

Manga Le 28 juin
0
par Elsa
Jumping - tome 1, la critique

L’avis de Elsa7

On a aimé • Un sujet difficile traité avec optimisme • Une romance mais pas que • Des personnages attachants
On a moins aimé • Un dessin parfois un peu inégal

Comme toujours, le très bon éditeur Akata publie dans son catalogue shojo un titre qui va bien au-delà des codes du genre.

Sortir de l'isolement.

JUMPING © 2015 by Asahi Tsutsui / SHUEISHA Inc.

Ran vit recluse depuis qu'elle a raté le concours d'entrée à l'université. Elle a toujours eu beaucoup de difficultés scolaires, et même si elle s'est battue pour continuer ses études, elle reste très complexée par son écriture, angoisse très vite et n'a pas eu un seule amie jusqu'à sa rencontre avec Sayuri, au lycée. Malheureusement cette dernière a du déménager loin de Tokyo, à Aomori.

Ran n'en revient pas quand son amie lui fait une proposition un peu folle : et si elle venait vivre avec elle ? Décidée à changer et à saisir cette chance, la jeune femme accepte. Au dela de l'opportunité de tout reprendre à zéro et de se faire de nouveaux amis, sa révélation viendra du club d'équitation de l'université où étudie Sayuri.

Saisir sa chance.

Jumping contient de la romance, certes, mais c'est aussi un manga 'tranche de vie' où l'amitié et la passion pour l'équitation ont tout autant d'importance. Asahi Tsutsui imagine une petite bande de personnages qui viennent bousculer la vie de Ran, et y apporter un grand espoir de changement. Celui-ci ne pourra pourtant venir que d'elle-même.

Les mangas sur le sport sont nombreux. Ici, l'équitation est à la fois une passion, avec son rythme imposé, son plaisir, ses compétitions, mais aussi un moyen pour Ran de peut-être enfin trouver sa voix. Si les relations sociales lui font peur, elle s'est toujours sentie à l'aise avec les animaux. Passionnée de chevaux, elle n'a jamais osé les monter parce qu'ils l'impressionnaient trop. Cette fois-ci, elle va saisir sa chance et enclencher toute une série de changements. La mangaka traite du sujet des hikikimori, ces japonais, souvent jeunes, qui se sentent si oppressés par la société qu'ils décident de s'isoler totalement. Mais cette thématique difficile et douloureuse est traitée d'un point de vue optimiste et plein d'espoir, sans pour autant minimiser la détresse de Ran. La bienveillance de ceux qui l'entourent, cette nouvelle chance qui s'offre à elle mais aussi son courage, c'est tout cet ensemble qui va lui permettre, tout doucement, d'avancer vers la vie dont elle rêve.

Le dessin manque peut-être encore un peu d'assurance, mais il est joli et délicat. Les planches ne sont pas trop chargées, alternant entre les moments sombres où Ran ressent violemment sa détresse, et d'autres plus lumineux où elle s'adapte peu à peu à son quotidien. Ce premier tome est plaisant à lire et déjà riche de nombreux personnages qui ont tous des parcours et des caractères très différents. Les émotions que l'autrice y distille vont bien au delà du seul sentiment amoureux.

Si les passionnés d'équitation seront d'avance ravis de voir paraitre un titre sur le sujet, Jumping pourrait bien séduire un lectorat plus large, au-delà également des amateurs de shojo. C'est un très joli titre, touchant et positif, où une jeune femme décide de se battre pour surmonter ses angoisses et réaliser ses rêves.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Jumping - Tome 1
Jumping - Tome 1 Jumping - Tome 1 2017
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?