Critique > Marion, l'histoire d'une petite chanteuse à Paris racontée en manga
Critique

Marion, l'histoire d'une petite chanteuse à Paris racontée en manga

Manga Le 10 oct
0
par LiseF
Marion, l'histoire d'une petite chanteuse à Paris racontée en manga

L’avis de LiseF7

On a aimé • Un cadre inattendu • Une héroïne à la fois tendre et volontaire
On a moins aimé • Certaines scènes un peu trop niaises

Il y a deux semaines est sorti chez Komikku Marion, un titre de Yuu Hikasa. Hier je vous parlais du Spirou d'Emile Bravo, qui se déroule en Belgique durant la seconde guerre mondiale. Aujourd'hui on reste dans la même époque... Mais en manga, et à Paris ! Dans Marion, on suit une adolescente des rues qui s'adonne au vol à la tire pour survivre. Mais en plus d'être particulièrement douée pour duper les gens, elle a aussi une voix d'ange...

La petite voleuse est aussi une chanteuse

On découvre donc le personnage de Marion, en pleine séance d'escroquerie dans les rues de Montmartre. Une poignée de papiers déchirés se transforme en confettis, quelques cabrioles deviennent un spectacle d'acrobatie, et les passants sont subjugés. Pendant ce temps, quelques gamins profitent de la diversion pour leur faire les poches et voler à manger. Quand ils sont repérés, tous détalent, Marion en tête. Ils connaissent les ruelles comme leur poche et personne ne peut les coincer !

Ainsi va la vie de Marion. Depuis qu'elle est arrivée à Paris, c'est comme ça que ça fonctionne. Seule, elle a appris à se débrouiller et à se nourrir tout en échappant aux policiers. Aux portes de la capitale, la guerre gronde mais c'est le cadet de ses soucis. Surtout que notre héroïne n'a pas remarqué que parmi la foule se tenait un élégant homme aux petites lunettes sérieuses, qui a beaucoup apprécié son show. Il s'appelle Aaron Rosenberg, et il cherche une chanteuse vedette pour son prochain spectacle. L'artiste parvient finalement à la convaincre de faire partie de l'aventure, mais elle reste quand même sur ses gardes. Qu'est-ce qui l'a conduite à détester les hommes à ce point ? Et pourquoi cette histoire de spectacle n'a pas l'air claire ?

Intrigues dans les rues de Paris

J'ai toujours adoré voir l'Europe et les européens représentés dans les mangas japonais. On y décelle quelques préjugés, mais c'est généralement intéressant et enrichissant. Il y avait Isabella Bird chez Ki-oon, maintenant il y a Marion chez Komikku ! Dans ce premier tome, Paris est représenté à mon sens avec pas mal de réalisme. Ses rues pavées, ses trottoirs minuscules, ses salles de spectacle... Yuu Hikasa a réussi à créer une ambiance vraiment accrocheuse. Et puis il y a cette héroïne : elle est ambivalente, à la fois pleine de caractère est perpétuellement anxieuse.

Sans compter que très vite, on va comprendre comment elle est arrivée dans les rues de la capitale, elle qui a grandi dans un modeste orphelinat en province, et pourquoi elle a si peur des hommes. Grâce à ce personnage captivant et hyper charismatique, l'oeuvre donne le sourire. Certes, on pourra regretter certaines scènes un peu niaises qui ont tendance à nous sortir du récit. Mais l'auteur sait aussi se prendre au sérieux. Un vrai mystère entoure le spectacle pour lequel Marion a été recrutée, et les premiers indices qui nous sont donnés dans ce volume sont assez alléchants.

La naissance d'une star, de sombres machinations et les ruelles de Paris : il y a tout ça dans le premier tome de Marion ! Pas de doute, ce premier tome est prometteur. Maintenant il reste à voir la suite ! Le volume est disponible au prix de 8,50 euros chez Komikku.

Auteurs & Mots clés
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?